La mort du Centaure de Dan Simmons

Ou les balbutiements d’un chef d’œuvre

 

Voici une nouvelle qui ne paye pas de mine, même si elle bénéficie d’une belle plume et d’un auteur de renommée mondiale, Dan Simmons. Malgré son apparence dégingandée, il ne faudrait pas la bouder car, cette demoiselle en devenir nous cache un diamant brut.

« Un jeune professeur raconte à ses élèves un récit de science-fiction sous forme d’épisodes hebdomadaires. Ce planet Opéra épique qu’il imagine devient très important pour les enfants. »

Lire la suite

Les Perséides de Robert Charles Wilson

Toronto sous les feux de la rampe

Le Bélial

Recueil de nouvelles

« Divisé par l’infini a figuré cette année-là parmi les finalistes du prix Hugo, non, j’imagine, parce que c’est une nouvelle particulièrement originale ou réussie, mais parce que j’essayais si fort de pincer la corde fondamentale de la science-fiction qu’elle a fini par vibrer un instant. » – RC Wilson

« C’est l’histoire de deux géographies intriquées : celle des ruelles nocturnes de Toronto et celle de l’étrange librairie Finders, deux géographies qui ne sont pas ce qu’elles semblent être car non, décidément, la carte n’est pas le territoire… C’est l’histoire des abîmes vertigineux de l’espace et du temps et de ce qu’ils abritent, de l’étrange et de l’occulte, là, au coin de la rue, au détour d’un rayonnage de bibliothèque ou sur une case d’échiquier… C’est l’histoire de ce qui ne peut être vu et que l’on voit quand même, de ce qui ne peut être dit et qu’il nous faut dire, malgré tout… C’est l’histoire des Perseides, neuf récits se répondant les uns les autres pour tisser l’ébauche d’un paysage indicible, un livre à l’ombre des grands maîtres tutélaires de l’œuvre wilsonienne : Jorge Luis Borges, Howard Phillips Lovecraft et Clifford D. Simak en tête. Peut-être le livre le plus personnel de Robert Charles Wilson. »

Lire la suite

Aeternia de Gabriel Katz

L’envers du monde

Aeternia, tome 2

Scinéo

Et un sous-titre à prendre aussi bien dans le sens littéral que figuré. Cette lecture commune avec Elhyandra s’est achevée avec bonheur. C’est un réel plaisir de découvrir l’œuvre de Gabriel Katz en sa compagnie. Nous vous avions proposé une double chronique avec La marche du Prophète, premier tome d’Aeternia (ma critique et celle d’Elhy)

« C’est l’heure du duel décisif entre les deux camps qui s’entredéchirent pour la cité mère de Kyrenia. Deux champions vont s’affronter sur le sable de l’arène, un combat qui peut faire basculer le destin d’un peuple entier. Mais quelques heures à peine avant le coup de gong, le culte du Prophète a perdu son champion. Qui affrontera le Corbeau, redoutable gladiateur du Temple ?
Déchirée par les luttes de pouvoir, la plus grande cité du monde est au bord de la guerre civile. Le culte millénaire de la Grand déesse, menacé par celui d’Ochin qui se répand comme un raz-de-marée, n’a plus qu’un recours : la violence. Entre complots, combats et trahisons, chacun lutte pour sauver sa place et parfois sa vie…« 

Lire la suite

Pandore Abusée de Peter Hamilton

NE PAS OUVRIR LA BOITE!… Too late

L’étoile de Pandore, tome 1

Bragelonne

Avec cette tétralogie Pandore, Peter Hamilton a choisi le gigantisme pour poser le cadre d’une aventure tout aussi impressionnante. Il n’y a pas d’intention de révolutionner le genre SF, d’explorer des courants novateurs ou de spéculer sur des idées philosophiques d’avant-garde, uniquement l’ambition de nous faire vire des moments intenses et les frissons d’une aventure spatiale XXXL, sans que le fond ne soit délaissé pour autant.

Et, c’est plutôt très réussi, que ce soit pour Maned Wolf ou pour le lutin que je suis, lors de cette chouette lecture commune.

Pandore Abusée est le premier tome (Pandore Menacée est effectivement le deuxième tome), dont le fil rouge, simple en soi regorge, de coudes et de détours ainsi que de quelques trames secondaires qui font de cet univers un ensemble riche, cohérent et complet.

Tout commence lorsque l’astronome Dudley Bose depuis le fin fond de sa planète observe la disparition d’une étoile à mille années-lumières de là. Cet événement est sensationnel lorsqu’il est naturel, mais cerise sur le gâteau, il ne s’agit pas d’une extinction naturelle et brutale. L’étoile a été entourée artificiellement par une sphère Dyson.

Quelle prouesse ! Le mystère est tel, que les instances du Commonwealth décident d’organiser une expédition…

Lire la suite

Station : La chute d’Al Robertson

Ce Fist est frappant.. et un peu flippant!

Denoël/ Lunes d’encre

 

Station est un roman que j’attendais avec une impatience certaine tant les échos outre-atlantique étaient bons. Il s’agit d’un premier roman – encore un – de SF qui allie fond, action et « forme ».

« Après sept ans de Guerre Logicielle entre les intelligences artificielles rebelles de la Totalité et l’humanité – dirigée par les dieux du Panthéon, des consortiums qui se manifestent très rarement à leurs adorateurs –, la Terre n’est plus qu’un gigantesque champ de ruines. La plupart des humains ayant échappé au conflit vivent à bord de Station, un immense complexe spatial.
Jack Forster a combattu les IA de la Totalité pour le compte du Panthéon, secondé par Hugo Fist, une marionnette virtuelle, un logiciel de combat ultra-sophistiqué installé en lui. Considéré comme un traître parce qu’il s’est rendu à la Totalité, Jack revient des confins du système solaire pour laver son honneur et trouver sur Station les réponses aux questions qui le taraudent depuis sept ans.
Mais le temps presse : le contrat de licence de Fist arrive bientôt à échéance ; au-delà, c’est la marionnette qui prendra le contrôle, effaçant irrémédiablement l’esprit de Jack, le condamnant au néant.« 

Lire la suite

12 romans pour accueillir le printemps.

12 sorties pour s’éclater avant les beaux jours

 

Je vous propose une sélection de 12 titres qui  titillent malicieusement les mandibules à la veille du printemps (ou presque). En effet, la grisaille étant telle depuis deux mois, que j’emploie tous les moyens pour égayer les jours prochains quitte à invoquer férocement le printemps.

Planifier les achats et les lectures est un véritable casse-tête tant les éditeurs nous laisse dans le noir question sorties. Seules des interviews donnent des éléments plus ou moins concrets, quelques plateformes fournissent des pistes, les sites éditeurs sont plus ou moins discrets sur leur planning (hormis Le Bélial qui joue la transparence). Ce constat me désole, une simple recherche d’une visibilité trimestrielle est gourmande en énergie, les loupés sont forcément à l’ordre du jour, la frustration palpable…

Cette pratique est dommageable pour tous, le lecteur en premier chef, il devient difficile de s’organiser et nos porte-monnaies ne sont pas si extensibles. Les éditeurs en pâtissent également, car impossible de programmer des achats, de faire quelques économies pour les mois gargantuesques, d’inclure de futures et affriolantes publications dans ce genre d’articles… par absence de connaissance…

Est-ce si difficile d’éclairer le lecteur ? Quels sont les freins à la programmation à long terme (une année) ? N’est-il pas possible de faire des communications prévisionnelles ?

En attendant, je vous propose ma sélection de 12 romans pour éclairer vos futures semaines de lecture (en fonction de ce que j’ai trouvé).

Lire la suite

Face à Face avec Méduse de A.C. Clarke

Et autres nouvelles

Bragelonne

Prix Nebula 1972

Les chroniques de Méduse de Reynolds & Baxter étant au « programme » et faisant intensément saliver mes neurones; Face à face avec Méduse, la nouvelle l’ayant inspiré, s’imposait! Surtout que dans un cas comme dans l’autre, l’ami Apophis le conseille fortement.

L’objet de ce récit est contenu dans le titre, une première rencontre du troisième type. La saveur en reste particulière, il fut écrit par un des auteurs références de la SF : Arthur C. Clarke. Ce sont des atouts fort séduisants pour tout amateur de « grandeurs« . 😉

Lire la suite

Portal of Thousand Worlds de Dave Duncan

Chine éternelle, Chine magique, Chine fatale

Lecture VO

Je suis peu familière des œuvres de Dave Duncan, n’ayant lu que L’insigne du Chancelier à sa sortie, un roman de fantasy mouvementé et au demeurant fort agréable, qu’il me faudra relire pour boucler le cycle. Un jour.

Un trilogie pour me remettre en selle avec cet auteur ne m’enchantait guère quand j’ai découvert ce roman se déroulant dans un pays aux parfums exotiques et à la culture évocatrice.

The Good Land – Chine – vit depuis des siècles sur un cycle alternant menaces et périodes de prospérité, baignant dans des traditions invariables et raffinées, dominée par la présence de l’imposant Portail entre les Mondes, le Portal of Thousand Worlds.

Lire la suite

Janvier 2018, comme un appel à la lecture

Grisaille de janvier, en manque de peps

Loin d’être un scoop, le soleil s’est fait rarissime dans le coin. A tel point que je me demande quelle espèce extra-terrestre est capable de nous l’enlever… ou alors une entité inconnue procède à son isolement avec une sphère Dyson ?… Allez savoir. Pendant ce temps, les abeilles se planquent, inutile d’attraper un rhume et de le refiler à toute la colonie.

Tout est tristounet; heureusement que la lecture est venue égayer tout cela. La lecture et quelques feux de cheminée.

Lire la suite