Le livre des Dames Blanches – Stéphanie Del Regno

Le livre des Dames Blanches – Stéphanie Del Regno

La Vallée Heureuse

Restons dans l’univers de l’Imaginaire, avec un format inhabituel. En effet, Le livre des Dames Blanches combine récits, articles et textes divers sur un phénomène étonnant.

Les Dames Blanches sont des êtres mystérieux, entre légende et mysticisme. Ce livre éclaire le lecteur sur leur nature variable, parfois évanescente pour offrir un panorama exhaustif des différentes rencontres…

Stéphanie Del Régno découpe son propos en quatre parties de taille diverse. La première ravira la plupart des amateurs de littérature de l’imaginaire et des grands contes universels. Il s’agit des Dames Blanches légendaires allant de la fameuse Mélusine à la fée Viviane. Les racines féériques sont établies pour cette caste de grandes figures; et pourtant des traits communs sont à relever, notamment leur envergure dans l’imaginaire collectif, à tel point qu’elles ont fortement imprégné la culture dépassant les frontières et les genres.

Nous retrouvons également dans cette première partie, les Dames Blanches nées des différents folklores. L’auteur s’est concentrée sur l’Hexagone pour offrir une entrevue riche de contes, de légendes et d’histoires locales. Certaines d’entre elles ont dépassé les limites de leur terroir, d’autres demeuraient cantonnée à leurs terres, ce n’est plus le cas avec ce livre. Ainsi, nous apercevons-nous de la richesse de ces phénomènes, de la diversités des rôles qui leur sont dévolus ou des divers tempéraments qui leur sont associé.

paladin-ordination-cover-final-bleed-original

Ces dames sont accompagnées de leur petites histoires, d’extrait de journaux, de comptes-rendus, et parfois de reproductions.

Les dames blanches spectrales forment la deuxième partie. Elles sont associées à un destin tragique, bien souvent suite à la jalousie de leur époux à l’image de la Dame du château de Pouancé. Ici, elles sont proprement décrites comme évanescentes, venant hanter les vivants,….

….De là, aux phénomènes de l’autostoppeuse, il n’y a pas qu’un pas, mais une similitude peut-être de destin. J’ai été stupéfaite du nombre relaté rien qu’en France. La plupart des récits ont été relayé dans la presse, quelques uns dans des écrits plus confidentiels. Entre fantôme et illusion, il est difficile d’établir les faits et leur nature véritable. Ce n’est pas le but premier de ce passage, mais nous restons interpellés par le nombre rapporté. Dans tous les cas, rien de tel pour alimenter les légendes urbaines.

La troisième partie est consacrée aux Apparitions Mariales, celles reconnues par l’Église ainsi que les autres. Elles font toutes l’objet d’un court paragraphe relatant les conditions des rencontres. Court, assez succinct, cela reste toutefois intéressant.

L’ouvrage aborde ensuite la cas des fantômes en tout genre. Cette partie est de nouveau très intéressante, avec toute sorte de témoignages, de reproductions, d’extraits de presse. Nous pourrions faire un lien de nouveau avec les littératures de SFFF, entre l’urban fantasy et le fantastique. Il y a effectivement matière à nourrir des imaginaires virevoltants, d’autant que les personnalités décrites varient et peuvent se montrer assez inquiétantes….

Le livre se clos sur une partie plus « scientifique » avec les points de vue de chercheurs, médecins ainsi que ceux d’Einstein et Planck. Je regrette que ce soit un peu court, mais cette conclusion enrichit et contrebalance agréablement le reste de l’essai.

L’auteur a été très sérieuse dans sa documentation et nous propose un Livre des Dames Blanches fort intéressant. Fées, sorcières, apparitions, spectres ou illusions, nous naviguons entre mythes et réalités dans ce court ouvrage.. Nous pourrions éventuellement reprocher une forme d’énumération des phénomènes, mais chaque partie étant accompagnées d’un récapitulatif et surtout d’une dernière partie plus rationnelle, nous ne tombons dans la liste à la Prévert.

C’est parfait pour affiner ses connaissances sur la matière ou pour satisfaire sa curiosité avec un livre sérieux et agréable.

Autres critiques :

signalez-vous

Challenges :
Summer Short Stories of SFFF

challenge-s4f3-saison-3

Le livre :

185 pages

Dame blanche

A post shared by Albédo (@lutin82) on

 

12 réflexions sur “Le livre des Dames Blanches – Stéphanie Del Regno

  1. Ping : Challenge S4F3s3 : premier bilan | Les Lectures de Xapur

  2. Ping : Juillet 2017, le roller-coaster! – Albédo

  3. Ping : Quelques instants de lectures… – Albédo

  4. Ping : Bilan & achats mi-estivaux – Albédo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s