Forsworn de Brian McClellan

Un renoncement pas si franc!

Les Poudres-Mages, nouvelle

Cette nouvelle est la première aventure (chronologique) de l’univers des Poudres-Mages de Brian McClellan. Les événements mis en œuvre se situent bien avant La promesse de Sang, le tome 1 de la trilogie (35 ans). Ce roman est fantastique et novateur en terme de fantasy, je ne peux que vous le conseiller si vous êtes à l’aise avec la langue d’Albion, ou de patienter, une publication VF semble dans les tuyaux.

Forsworn (celle qui a renoncé) est une nouvelle qui replonge le lecteur avec délice aux Pays des Neuf.

Lors du premier volume des Poudres-Mages, le Maréchal Tamas, le protagoniste principal était un des artisans de la révolution en Adro. Cet homme dur, futé et charismatique présentait également des signes d’un chagrin profond, une amertume liée à la mort de son épouse Erika. Cette dernière planait sur le roman, de manière superficielle mais patente, influençant plus ou moins directement les décisions et comportement de son époux et de son fils.

La personnalité derrière cet aura apparaissait par le truchement des souvenirs, de l’amour et de la peine conjointe des survivants. Il ne faisait aucun doute sur le caractère déterminé, engagé et bienveillant d’Erika, ainsi que sur la curiosité qu’elle incitait.

Forsworn nous permet de faire sa connaissance « en chair et en os » car la nouvelle lui est entièrement consacrée, et finalement s’avère cruciale pour l’avenir de Kez et d’Adro.

yabed5c

Erika est la petite-fille et héritière du Duc de Léora de Kez. Ce royaume mène une chasse aux sorcières redoutable à l’encontre de tout individu présentant des affinités avec la magie de la poudre. Cette capacité alliée à la maîtrise de cet art entrent directement en concurrence avec la thaumaturgie des Privilégies qui puisent leur puissance dans l’Éther alors que les Poudres-Mages, plus terre à terre, se contentent de poudre noire…. Ainsi, vu le danger potentiel d’une telle catégorie d’êtres, les pressentis sont purement et simplement abattus. Tous sauf Erika, en raison de sa lignée, elle est la Forsworn, celle qui a renoncé… à tout contact avec la poudre noire et à utiliser cette magie proscrite et haïe.

Un bon matin sur ses futures terres, sa tutrice et maître d’armes perfectionne son apprentissage du tir à l’arc – Erika ayant juré de ne jamais utiliser de poudre et par conséquent d’armes à feu. Toutes deux débusquent Norrine, une jeune fille portant la marque infâme des poudres-mages. Le dilemme s’impose alors sur la voie à choisir, les trahisons à opérer,… s’ensuit une aventure palpitante!

Nous retrouvons l’univers découvert dans La promesse de sang, ainsi que les prémices d’une opposition entre Kez et Adro. Le Duc Nikslaus, l’antagoniste futur de Tamas, occupe une place centrale dans cette nouvelle et lui donne une tension plus palpable.

Un récit enlevé et prenant qui s’intègre et enrichit parfaitement l’univers de Brian McClellan. J’explique de temps à autre que je ne suis pas une grande amatrice de recueils de nouvelles. En revanche, je savoure particulièrement de bons textes de cet acabit et proposant une immersion plus complète dans un monde que j’apprécie. Très bon cru.

A lire après  le tome 1.

Merci à Apophis, sa critique m’a convaincue de m’attaquer aux nouvelles.

Niveau anglais :

Lecture aisée, aucune difficulté particulière.

Autres critiques :

Le Culte d’Apophis

 

16 réflexions sur “Forsworn de Brian McClellan

  1. (merci pour le lien)

    Ah cool, tu as aimé ! De toute façon, c’est simple, il n’y a aucun texte à jeter dans les nouvelles de McClellan. Certaines sont plus intéressantes que d’autres, mais la qualité moyenne est vraiment bonne. Si tu veux explorer plus avant la relation Tamas – Erika, je te conseille fortement Servant of the Crown, et si c’est l’aspect « comment en sommes-nous arrivés au tome 1 ? », Green-eyed vipers me paraît indispensable.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce qui saute aux yeux dans ta chronique des nouvelles : la qualité globale est vraiment bonne. Je compte lire les deux nouvelles Szrvant of the crown et Green Eyed vipers car les deux aspects m’intriguent.
      Je pense les lire en suivant puis m’attaquer au tome 2. 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : Nouvelles dans l’univers des Poudremages – Brian McClellan | Le culte d'Apophis

  3. xamenek

    Merci pour ta critique . Je voulais te remercier pour ton blog qui fait partie de ma sainte trinité des blogs Planète-SF avec celui d’Apophis et celui de Gromovar . Sinon petite question ce recueil de nouvelles se trouve en version papier ou non ? J’ai lu le tome 2 est pour un deuxième volume d’un cycle de fantasy il est vraiment solide.Et apparemment pour pas mal de monde le deuxième cycle de la série ( sin’s of empire ) est limite meilleur que le premier cycle.

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’en prie, et je suis vraiment touchée de faire partie d’un club comme celui-ci! 🙂

      A ma connaissance la nouvelle est disponible en version numérique ou audio, seule ou dans un recueil regroupant les premières.
      Oui, SIn’s of Empire semble encore au-dessus, ce qui est impressionnant! 🙂

      J'aime

  4. Ping : Une note de fraîcheur pour conclure août 2017 – Albédo

  5. Ping : Quelques instants de lecture… – Albédo

  6. Ping : Servant of the Crown de Brian McClellan – Albédo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s