Sélection de 12 nouveautés rentrée 2018

Ça percute, ça chatouille, ça ébouriffe!

Ce petit article sans prétention a pour objet de partager autour des quelques romans que vous attendez à la rentrée littéraire 2018. J’ai dégotté quelques titres qui me parlent depuis plus ou moins longtemps, mais je ne suis pas certaine d’avoir fait le tour de l’horizon éditorial. J’espère vous donner quelques pistes pour employer judicieusement quelques éventuelles cartes cadeaux alors qu’une partie du lutin facétieux 😉 en moi tente de vous mettre malicieusement l’eau à la bouche.

Allez, sans idée de manœuvre, découvrons ces 12 nouveautés (tant) attendues!

 

les-chroniques-de-meduse-996320-264-432Les chroniques de Méduse de Baxter et Reynolds

Bragelonne le 17 janvier 2018

« 2080 : Le commandant Howard Falcon, pilote de dirigeable, devient infirme après le crash de son appareil. Une procédure de chirurgie expérimentale va le transformer en cyborg, doté de pouvoirs surhumains mais isolé du reste de l’humanité…

2090 : Falcon mène une mission en solo dans les nuages de Jupiter, où aucun humain naturel ne pourrait s’aventurer…

2130 : Adam, un prototype d’intelligence artificielle employé dans une exploitation minière de glace aux confins du système solaire, doit faire face à la destruction de ses congénères, et expérimente le réveil des émotions…

Au fil des siècles, Howard Falcon, ni homme ni machine, mais singulièrement solitaire, devra prévenir un conflit interplanétaire effroyable. »

Je vous renvoie à la critique d’Apophis sur la nouvelle inspirant ce roman. Un sacré duo, avec Baxter qui m’a convaincue dans son association avec Clarke tandis que Reynolds m’a plu avec Les enfants de Poséidon.

 

1801-pandoreabusee_3Pandore abusée de Peter Hamilton

Bragelonne le 17 janvier 2018

« En 2380, l’humanité a colonisé six cents planètes. Le Commonwealth Intersolaire s’est développé en une société prospère, dans laquelle la « réjuvénation » permet à chaque citoyen de vivre pendant des siècles. C’est alors qu’un astronome est témoin d’un incroyable événement cosmique : la disparition d’une étoile emprisonnée dans un champ de force titanesque. Le Commonwealth décide d’en savoir plus. Contre l’avis d’une partie de l’opinion, il construit le premier vaisseau spatial plus rapide que la lumière. Sa mission : découvrir quelle menace pèse sur l’espèce humaine…« 

Certes, il ne s’agit pas vraiment d’une nouveauté, mais après Dragon Déchu, un roman fort séduisant, je veux poursuivre ma découverte de cet auteur cher à un blogopote divin! 😉

 

35098715Artemis d’Andy Weir

Bragelonne le 17 janvier 2018

« Well, sort of. Life on Artemis, the first and only city on the moon, is tough if you’re not a rich tourist or an eccentric billionaire. So smuggling in the occasional harmless bit of contraband barely counts, right? Not when you’ve got debts to pay and your job as a porter barely covers the rent. »

Après l’excellent Seul sur Mars, faut bien tester ce thriller sur la Lune!

 

 

51t47lzwswl-_sx195_Station : La chute de Al Roberston

Denoël le 18 janvier 2018

« Un premier roman qui dynamite les codes du cyperpunk et du space opera! Après sept ans de guerre entre les lA  rebelles de la Totalité et l’humanité – dirigée par les dieux du Panthéon , des consortiums qui se manifestent sous forme humaine – , la Terre n’est plus qu’un gigantesque champ de ruines. La plupart des humains ayant échappé au conflit vivent à bord de Station , un immense complexe spatial. Jack a combattu la Totalité pour le compte du Panthéon , secondé par Hugo Fist, une intelligence artificielle de combat installée en lui. Considéré comme un traître parce qu’i l a épargné l’une des lA rebelles, Jack revient des confins du système solaire pour trouver sur Station les réponses aux questions qui le taraudent depuis sept ans. Le temps presse: le contrat de licence d’ Hugo Fist arrive bientôt à échéance; au-de là , c’est l’lA qui prendra le contrôle, effaçant irrémédiablement l’esprit de Jack, le condamnant au néant. »

Impossible pour moi de passer à côté de ce roman qui se concentre sur l’IA et le space opera, deux aspects de la SF qui me bottent! Et de bons retours sur Goodreads.

 

c1-renc3a9gats-2014-bdRenégat de David Gemmel

Mnemos le 18 janvier 2018

« Il était une fois les Chevaliers de la Gabala, légendaires protecteurs des neuf Duchés. Leurs cœurs étaient purs; leurs armures brillaient d’un éclat incomparable. Ils étaient plus grands que des hommes, plus puissants que des princes. Pour combattre les forces des ténèbres, ils ont accepté de franchir un mystérieux portail. Ils ne sont jamais revenus.

Depuis, le meurtre et la magie noire ont envahi les Duchés. Les rumeurs courent: le Roi a été envoûté et son âme est morte. Et face au danger, le seul espoir est entre les mains d’une poignée de mercenaires, voleurs ou artisans, renégats sans attaches et sans foi ni loi.. »

Gemmel ce n’est pas le seul cycle de Drenaï. Je sais, je suis victime de la couverture…. Mais, c’est Gemmel!

 

guy-gavriel-kay-tiganaTigane de Guy Gavriel Kay

L’Atalante le 25 janvier 2018

« Depuis ce jour fatal où son fils bien-aimé fut tué, Brandin d’Ygrath ne vit plus que pour sa vengeance.
Il ne lui suffit pas que Tigane soit rayée de la carte, il faut aussi que tous les natifs de la cité meurent à leur tour. Qui peut contrer le tyran ? Alessan, le prince héritier, engagé dans la résistance sous le masque d’un ménestrel ? Dianora ? Originaire de tisane, elle s’est juré de le tuer, mais elle a un désir profond de cet homme. Alberico, le sorcier, avec qui Brandin partage le pouvoir ? A la seule évocation de Tigane, des forces obscures s’affrontent.
Ce grand roman d’aventures, somptueuse métaphore sur l’impérialisme et l’occupation, évoque la douloureuse expérience de l’exil en son propre pays et de la perte de son identité culturelle. »

J’ai adoré la duologie Céleste, Les lions d’AL-Rassan, je ne peux laisser passer ce roman sans m’y jeter dessus. GG Kay à l’art et la manière de faire vivre l’histoire avec un grand H dans une fantasy légère et parfumée d’émotion. INCONTOURNABLE.

 

63571Issa Elohim de Laurent Kloetzer

Le Bélial le 15 février 2018

Oui, pas de descriptif, mais il s’agit de la collection Heure-Lumière. Je veux découvrir l’auteur dont j’entends parler en bien, cette novella est l’occasion idoine.

 

 

 

 

luna-wolf-moonLuna, lune du loup de Ian Mac Donald

Denoël le 15 février 2018

« A Dragon is dead.

Corta Helio, one of the five family corporations that rule the Moon, has fallen. Its riches are divided up among its many enemies, its survivors scattered. Eighteen months have passed .

The remaining Helio children, Lucasinho and Luna, are under the protection of the powerful Asamoahs, while Robson, still reeling from witnessing his parent’s violent deaths, is now a ward–virtually a hostage– of Mackenzie Metals. And the last appointed heir, Lucas, has vanished of the surface of the moon.

Only Lady Sun, dowager of Taiyang, suspects that Lucas Corta is not dead, and more to the point—that he is still a major player in the game. After all, Lucas always was the Schemer, and even in death, he would go to any lengths to take back everything and build a new Corta Helio, more powerful than before. But Corta Helio needs allies, and to find them, the fleeing son undertakes an audacious, impossible journey–to Earth. »

La suite de Luna, un roman détonant ( 😉  ) chez McDonald.

 

 

63951La quête onirique de Vellit Boe de Kij Johnson

Le Bélial le 22 février 2018

« Professor Vellitt Boe teaches at the prestigious Ulthar Women’s College. When one of her most gifted students elopes with a dreamer from the waking world, Vellitt must retrieve her.

But the journey sends her on a quest across the Dreamlands and into her own mysterious past, where some secrets were never meant to surface. »

J’ai été séduite par la novella Un pont sur la Brume, je désire donc retenter l’aventure sur ce court roman lauréat du Hugo.

Superbe couverture!

 

 

51ymblnpu4l-_sx195_Route 666 de Roger Zelazny

Hélios

«  Route 666 date de 1969 et a certainement influence tous les Mad Max présents et à venir. Il a même été porté à l’écran par un émule involontaire d’Ed Wood.
Hell Tanner est un enfoiré de première, un Hell’s Angel qui n’a jamais eu le moindre respect pour la vie humaine, la loi et l’ordre. Mais dans un monde broyé par les épidémies, où des rocs tombent du ciel, où les chauve-souris sont de la taille d’un Boeing et les compteurs Geiger dans le rouge, Tanner est la dernière chance de la ville de Boston. À la tête d’un convoi de véhicules blindés, équipés de roquettes et autres canons, il va devoir traverser le pays, de la Californie à la Nouvelle-Angleterre, en suivant la route 666, la route de l’enfer sur terre. »

J’aime bien Zelazny, son écriture est vraiment savamment étudiée pour coller au mieux à l’intrigue. J’avais beaucoup aimé Dilvish, et ensuite Les  vues du Mont Fuji, sur le registre post-apocalyptique, cela doit être une expérience intéressante.

Et aussi :

La controverse de Zara XIII de John Scalzi

L’Atalante le 22 février 2018

Sans bien plus d’infos….

 

Mais, j’attends aussi  : Obelisk Gate de Jemisin –  La Hanse 3 d’Anderson, Chlidren of Time, Ninefox Gambit version VF,….

 

C’est article fait suite à celui du Maki qui propose lui aussi une liste de romans à lire en 2018. Sans surprise, vous retrouverez des titres communs dans nos deux listes, mais également quelques suggestions différentes qui vous peremettront d’élargir vos choix.

Alors, êtes-vous inspirés ?

83 réflexions sur “Sélection de 12 nouveautés rentrée 2018

    1. C’est aussi ce que je me suis dit. Qu’avec Seul sur Mars, il avait eu un large public, pas forément des amateurs SF et du coup dans un registre plus classique du genre, il avait du décevoir ces lecteurs pas fervents au départ question SF. Mais, je veux lui donner sa chance, justement pour voir si cela a joué.

      J'aime

      1. Tiens d’ailleurs je me demandais, le Scalzi, il y en a 2 que j’attends, sa nouvelle série (avec The Collapsing Empire en premier tome, en VF) et la suite des Enfermés (Head On en VO mais j’imagine qu’il arrivera aussi en VF bientôt).

        Donc j’imagine que celui que tu cite et dont le nom ne me dit strictement rien correspond au premier? Parce que le nom ne me rappelle rien du tout xD

        Aimé par 1 personne

          1. Haaa je viens d’aller voir et c’est Fuzzy Nation, bien sur ! De toute façon en dehors des textes court il ne restait quasiment que lui de non traduit encore si on exclu les nouveautés.

            J’en ai beaucoup entendu parler et notamment par des gens pour qui c’est quasiment le livre préféré de l’auteur, du coup j’ai hâte de voir ce que ça pourra donner en VF =)

            Aimé par 1 personne

            1. Oui, c’est celui-ci!
              Je ne voulais pas avancer le titre car le seul qui me venait à l’esprit était zombie nation et je savais que ce n’était pas ça…..

              Il me tente pas mal ce Scalzi. C’est dommage que les textes courts ne soient pas dans les tuyaux. Ceci dit si tu souhaite les lire en VO, fais moi signe.

              J'aime

  1. Tu avais raison nous avons pas mal de points communs.
    Je n’avais pas vu la sortie du Scalzi. Sur goodreads les critiques sont plutôt bonnes, le résumé à l’air sympa, je le note aussi…
    Quant au cycle Pandore, c’est étonnant qu’il ne soit pas déjà lu et chroniqué. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah! Je suis très contente de te faire découvrir un titre!
      Quand j’ai vu ta liste, j’i immédiatement percuté sur le nombre de romans communs que nous avions envie de lire. J’ai également noté L’or du Diable qui éveille ma curiosité et surtout Anatka de Todbeck que je ne connais pas du tout.

      Ah, oui Pandore. La taille du cycle m’a un peu fait peur. Mais, j’ai décidé de m’y mettre! 😉

      Tines, cela me fait penser que je pourrais mettre tes références en lien, pour étoffer les prospections des blogopotes!

      J'aime

      1. Franchement Pandore c’est long mais bon mais long mais bon… Il y a quelques longueurs, en particulier le voyage de l’un des protagonistes qui devient infinissable mais il y a le Sense of Wonder qu’il faut pour s’en aller loin, très loin.

        Pour Eschbach, c’est à double tranchant, j’accroche ou pas au thème parce que généralement c’est bien écrit, simple, efficace, sans trop de « fanfreluche ».

        Aimé par 1 personne

  2. L'ours inculte

    La couverture de renégats envoie du lourd, je l’ai déjà en poche mais ça va me demanger.

    J’achèterai évidemment le kay, et le kij johnson (aussi conquis par un pont sur la brume ). Belle sélection en tous cas.

    La mienne aura aussi l’âge des assassins de rj barker

    Aimé par 1 personne

  3. Belle sélection (merci pour le lien). De mon côté, les retours anglo-saxons sur Artémis m’ont refroidi (3.74 sur Goodreads -ce qui est plutôt moyen- sur près de 21 000 notes, à comparer avec l’énorme 4.40 sur un demi-million de notes du Martien), mais pour le reste c’est du tout bon, on va avoir pas mal de critiques en commun (Méduse / Station / Tigane / Vellit Boe / Luna).

    Par contre, « rentrée 2018 » fait penser à septembre, c’est un peu trompeur. J’aurais plus mis « début d’année / premier trimestre 2018 ». Mais je chipote.

    Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Artémis, je me demande si les retours ne sont pas faussés par les attentes d’un lectorat non SF qui ont lu le roman lors de son « explosion »(et avec le film également). Aussi, je vais lui laisser sa chance.

      Je me doutais que Méduse serait dans ta sélection, comme Station vu le sujet et les retours goodreads. Tigane est évident, tout comme Luna vu que tu as adoré le prmeier tome, tout comme le KJ.

      Faut que je réfléchisse au titre alors….

      As-tu trouvé d’autres petites pépites de ton côté ?

      Merci à toi APo

      J'aime

  4. hyo

    J’ai lu tiigane et l’ai Pris beaucoup de plaisir à sa lecture je le recommande
    , La suite de luna m’intéresse énormément, le premier tome était palpitant surtout vers la fin. Beaucoup de choix intéressant jenprends note de ta liste, bonne idée ce récapitulatif 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Je note le Meduse (et la nouvelle), le Scalzi et peut être Artemis.
    J’avais remarqué Children of time d’Adrian Tchaikovsky dont Apophis résume ainsi « Un Bernard Werber 2.0 rencontre Vinge, Brin et Baxter dans un chef-d’oeuvre de Hard SF anti-Starship Troopers mettant au centre de son univers la coopération, l’empathie et l’ouverture vers l’autre »

    Pour ma part, je pense qu’il y aura un Mieville, The Last Days of New Paris » : des surréalistes contre les nazis ! Je dois lire son dernier publié en français Celui qui dénombrait les hommes
    Et Amatka de Karin Tidbeck chez La Volte (Amatka est stupéfiant. Proche des œuvres de Le Guin et de Margaret Atwood, le roman joue avec les propriétés du langage dans une colonie austère et normative ; un 1984 pris dans les glaces, les Dépossédés dans un monde où la réalité n’existe qu’aussi longtemps qu’on la nomme.
    Marie Surgers, traductrice et responsable de la littérature étrangère, La Volte sur le site Unwalkers) J’avais adoré sa nouvelle chez Coliopod.

    Et surtout, bien que j’ai peu d’espoir, le dernier Wilson, The cure, encore en cours d’écriture.

    Aimé par 1 personne

    1. Children of time, je l’ai noté depuis cette fameuse critique d’Apophis. C’est sûr que tel quel, c’est alléchant!
      Miéville, je sais que aimes bien, après 3 romans lus, je cesse je ne suis pas compatible avec lui.

      Amatka, je l’ai noté je sais que tu en a déjà parlé et quand tu dis qu’il tient un peu d’Ursula, je ne peux pas passer à côté….

      Non, je ne vois pas RCW avoir une nouveauté VF d’ici la fin de l’année. Dommage pour toi… et pour nous. Mais j’ai encore du Wilson en réserve….

      J'aime

      1. Pour RCW il faudra attendre 2019 je pense !

        Amatka, j’attends d’en savoir un peu plus, mais il pourrait rentrer dans ma wish list.

        Mieville, j’ai bien aimé Legationville et The City & The City mais laissé tomber Merfer assez vite. Pas lu le reste mais je retournerai vers l’auteur, c’est sur.

        Aimé par 1 personne

        1. Oui, je crois bien que ce sera 2019.
          AMatka, c’est pareil pour moi.

          Mieville, j’arrête chaque fois c’est difficile comme lecture pour moi. Aucun investissement émotionnel, alors cela fait vraiment défaut.

          J'aime

  6. Belle sélection (& belle idée d’entrée), avec laquelle je partage « Station : La chute » dont j’avais vu l’annonce sur le forum du Bélial’, certainement le « Kloetzer » un auteur exigeant mais dont la lecture est toujours stimulante, « La quête onirique de Vellit Boe » de Kij Johnson (et les illustration de Nicolas Fructus n’y sont pas pour rien).

    J’y ajoute « Baku Baku » de Nnedi Okorafor, en espérant que la campagne de souscription [https://fr.ulule.com/kabu-kabu/] débutée récemment aille à son terme ; la lecture – en ce moment même – de « Qui a peur de la mort ? », ainsi que les bédés qu’elle écrits pour Marvel (un tout petit aperçu sur mon blog : https://artemusdada.blogspot.fr/2017/12/nnedi-okorafor-en-campagne-sur-ulule.html) m’y engage avec force.

    Il y aura aussi le deuxième roman, déjà paru, de Jax Miller, du thriller hard-boiled écrit avec des tripes et du style (le sien, inimitable), si j’en crois le premier roman de cette auteure.
    « American Elsewhere » de Robert Jackson Bennett qualifié par Gilles Dumay, de « polar Lovecraftien », un fort bel hameçon en ce qui me concerne. « Invisible sous la lumière » de Carrie Snyder un roman sur je cite : une pionnière de l’athlétisme féminin. Les romans dont le thème est le sport ne court pas les rue [-_ô], et celui-ci semble sortir du lot.

    Et sans doute aucun, « Fondu au Noir » une série de bédé d’Ed Brubaker, toujours un gage de qualité, sur le milieu du cinéma dans le années 1940, et dessinée par Sean Philips, qui a été compilé en recueil des deux côtés de l’Atlantique (et traduit du notre).

    Bref des idées de lecture ce n’est pas ce qui manque ……

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que nous avons tous quelques titres en commun, surtout quand la couverture est magnifique…

      C’est une excellente initaive pour le Okorafor. J’ai découvert l’auteur avec Coloipod, puis j’ai lu Binti. J’aime beuacoup son imaginaire, sa créativité et sa plume. J’ai acheté il y a peu QUi a peur de ma mort justement…
      Kabu-Kabu mérite d’avoir sa version VF.

      Je me note également, Le Jaw Miller, American elsewhere, et Invisible sous la lumière que je n’ai vu nulle part.

      Je suis bein moins BD, mais pourquoi pas!

      Oui, les idées lectures ne manquent pas du tout!!!

      Merci pour toute ces idées supplémentaires! Chouette!

      J'aime

    1. Le Gemmel comme je le signale me séduit par sa couverture magnifique. Le Johnson elle participe à l’attrait mais j’avais aimé son Pont sur la brume.
      Cela fait un moment que je veux le lire ce cycle, alors, là c’est l’occasion!! APrès l’aube de la nuit sera dans le vseur.

      J'aime

  7. Belle sélection ! Pour ma part je bave déjà sur les prochaines publications du Bélial’,. J’ai pas trop regardé les autres éditeurs mais je ne m’inquiète pas trop, il y aura forcément plus de titres alléchants que de temps pour les lire ^^

    Aimé par 1 personne

    1. L’hypertrophie de la PAL?…. Déjà le cas pour moi!!! 🙂
      Mais, il y a tellement de bons titres que cela vaut le coup de les noter, de les avoir. Sait-on jamais, il peut y avoir une baisse spontanée de la créativité des auteurs….

      Oui, que de titres alléchants, rien que sur deux mois…..

      J'aime

  8. Boudicca

    Très sympa cette sélection 🙂 (j’adore la couverture du Gemmell et celle de Tigane !) Je n’ai pas encore pris le temps de jeter un œil aux sorties annoncées l’année prochaine mais il faut que je m’y mette : nos PAL ont encore de beaux jours devant elles ^^

    Aimé par 1 personne

  9. Merci beaucoup pour cette liste, c’est vraiment très inspirant ! Même si ça n’arrange pas ma pile à lire (j’ai tant de retard, j’ai la Forêt Sombre qui patiente, je n’ai pas fini la collection Une Heure Lumière de Bélial’, l’installation de la peur de Rui Zink, Luna de Ian MacDonald…Bref, je suis mal parti).

    Quant à Tigane, cela fait littéralement des mois que je le cherche : je n’arrivais pas à mettre la main dessus. Je me frotte les mains !

    Aimé par 1 personne

    1. Quand nous sommes passionnés, il est difficile de ne pas avoir de PAL énorme. La mienne au dernier décompte comprenait 230 livres – sans y inclure la wish-list.

      L’avantage des Heures-Lumière est qu’ils e lisent vite et sont facile d’accès. La forêt Sombre patiente chez moi aussi à côté d’excellents titres de 2017, et 2016, et….

      Tigane sort très bientôt!!! Je me frotte les mains également.

      Merci de ce commentaire. 🙂

      J'aime

  10. Coucou,

    Bon, je vais donc noter Tigane en plus des Lions d’Al-Rassan ^^

    Le Gemmell c’est une réédition non ? je l’ai déjà de chez Mnémos mais il date d’une bonne dizaine d’années, je n’ai plus aucun souvenir d’ailleurs faudra un jour que je le relise ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s