TAG : si je devais écrire un livre…

…. avec un « si » très hypothétique!

Je vous avez promis des articles en relation avec la lecture et à tendance facétieuse. Je ne m’attendais pas à m’exécuter si rapidement, mais Dévolivre m’a taguée, la coquine!! Ma vengeance sera terrible!

Je vous invite à découvrir ce que mon cerveau pourrait vous réserver… hé!hé!hé!

Pour tout dire, je ne me sens pas du tout une âme d’auteur, poétique ou d’écrivain. Mes caprices créatifs s’orientent davantage sur la production manuelle (dessin, aquarelle, objets, cuisine,…) plutôt que sur les mondes et les histoires plus ou moins imaginaires.

1. Quel genre de roman voudrais tu écrire?

Aucun.

Bon dans le cadre du TAG, je vais jouer le jeu. Un roman de SF, sans dragon, licorne ou prince charmant. Il me faudrait des bestioles un peu rebutantes mais fort sympathiques, des planètes, des anneaux, des quilles, et des énigmes. Bref des extra-terrestres haut en couleurs.

2. Héros ou héroïne?

Une femelle, histoire de bousculer les carcans habituels.

3. Décris nous ton personnage principal

Avant de décrire le personnage principal, il est nécessaire de vous parler de son espèce, et de sa planète. J’en ai discuté un jour avec Maned Wolf qui a été ébahie par les prouesses mathématiques de ces extra-terrestres.

Cette planète, dont le nom est imprononçable pour un organe humain – Zhzzccuhhs – est peuplée par une espèce dont le corps est long et s’appuie sur deux paires des pattes dont l’articulation est contraire à celle nos genoux. Le torse en chitine supporte des membres antérieurs et des moignons d’ailes. Effectivement depuis que les zzzrhesh ont découvert la technologie, ils ne volent plus et la nature a tendance à supprimer ce qui devient inutile.
Bref, la tête est plutôt ronde avec des mandibules et des yeux énormes à multiples facettes. Lorsqu’ils s’occultent, chaque œil se recouvre d’une membrane réfléchissante utile pour repousser le lumière et dormir dans le noir quelque soit la position de Zébulon 581b. Il s’agit encore d’une merveille de la nature, une modification spontanée liée aux besoins de l’espèce pour survivre dans un écosystème rude et sans mansuétude. Le repos était proprement salvateur, et le trouver une nécessité de survie quelque soit l’heure et la durée de la sieste.

Bref, dans un groupe, il y a toujours un chef, généralement c’est la femelle la plus mature, celle qui a fait ses preuves. Nouveau chef d’œuvre d’adaptation, le leadership s’établissait automatiquement pour éviter des affrontements fratricides au sein des tribus. Ainsi, la gente dame, voit sa peau habituellement vert bouteille et légèrement réfléchissante (vous connaissez la musique au sujet de l’adaptation) se colorer en un bel orange au dessus des mandibules.

Un particularité phénoménale des zzzrhesh au vue de leur civilisation technologique, est qu’ils ne se sont pas dotés de montre, ni de GPS, leur corps contient une quantité de magnétite qui leur permet de savoir où ils se situent exactement, et leur milliers de facettes couplées à un cerveau de la taille d’un dauphin procède automatiquement aux calculs pour déterminer l’heure qu’il est partout dans leur monde (…donc pas de montre), et accessoirement leur position.

Nous appellerons notre héroïne Rosie, car nos cordes vocales sont incapables de prononcer son patronyme, et puis, c’est pénible à écrire les machins avec plein de consonnes.

Rosie est une jeune femelle, pas encore orangée, intelligente, sournoise, charismatique, ambitieuse, franche et mélomane. Oui, les zzzrhesh possède une culture et des arts qui plairaient aux amateurs de contemporain, moi en revanche, je ne suis pas fan…

4. Narration en Je ou en Il

Il est évident qu’avec ce qui précède la narration sera opérée avec un Elle!

 5. A quoi ressemblerait le méchant de l’histoire?

Une vilaine IA.  Très vicieuse l’IA, elle a une tendance impérialiste et veut pousser les zzzrhesh à s’élancer dans la conquête spatiale mais non pas pour la connaissance et la curiosité, mais pour établir un règne d’ordre et de logique. Elle est consciente de son immortalité et des imperfections de la nature biologique. Mais, ça c’est ce qu’elle laisse entrevoir, car en fait, elle est surtout ivre de domination, de connaissance, de maîtrise et veut acquérir des sens. Bon tout cela les zzzrhesh l’ignore, elle est trop futée pour laisser supposer ses plans. Et si j’étais auteur, je ne les laisserai pas deviner facilement, je jouerai sur les nuances, sur la subtilité, laisser deviner une dérive,…

Bref Rosie serait dans la boucle.

6. Ton histoire se passe dans le passé, dans le présent ou dans le futur?

Mais, ce serait justement un des aspects savoureux de cette histoire, futur ou passé? Serons-nous conquis ou pas ?

7. Ton histoire se passerait dans un pays existant ou dans un pays imaginaire?

Il s’agit de Zébulon 581 b, située dans le nuage de Magellan. Il y a une planète tellurique dans la zone habitable de l’astre un peu plus gros que notre soleil. Pas de lune, pas de marée, une légère inclinaison avec des saisons à peine marquées.

8. Y mettrais-tu une histoire d’amour?

Le lectorat aime les copulations, difficile d’évoquer autre chose avec les zzzrhesh, puisque l’évolution naturelle a éliminé les vecteurs de violence et facteurs d’instabilité. Je pourrais imaginer 50 nuances d’orangé associées à quelques positions et propositions acrobatiques, les zzzrhesh cherchant l’efficacité au plaisir de la chair. Leur sensualité serait plus dans les odeurs…

 

44 réflexions sur “TAG : si je devais écrire un livre…

  1. Millard comme on dit chez moi, pour quelqu’un qui n’a pas pensé écrire un livre, y a quand même matière à écrire un petit bébé de SF farfelu et déjanté 😀 je ne peux que t’encourager à tenter l’expérience sans préjugés et sans te poser de question. Et qui sait ? Sur malentendu comme dirait l’autre 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Nous avions passés un moment tellement génial, que je voulais le remettre sur la scéne. Tu adores les zzzrhesh, alors c’était l’occasion de faire une deuxième tournée!
      Oui, il me fallait un nom d’héroïne qui fasse un peu contre-pied! 😉

      J’ai hésité un instant sur copulation, et puis comme cela me faisait rire et que l’objet de l’article est de faire sourire, je me suis lancée. C’est génial si tu as beaucoup ri! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Imagine un peu le tabac que tu provoquerais avec les 50 nuances d’orangé… Surtout avec deux paires de pattes à articulation contraire, un torse en chitine, et des moignons d’ailes 😀
    J’ai bien ri à te lire !!! Y’a de la graine d’auteur la-dessous 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. LOL!! Je suis écroulée de rire!
      J’imagine bien les délires possibles avec 50 nuances d’orangé et toutes les opportunités offertes avec autant d’articulations….

      Merci, je suis contente de te faire rire. 🙂

      J'aime

  3. Ping : Si je devais écrire un livre… – Évasion Imaginaire

    1. Ah! Ca c’est depuis que j’ai été touchée à de multiples reprises par ma bonne fée… Depuis, je ne sais pas ce qui passe par ma tête. Tu vois le résultat. Dès qu’on lui lâche la bride, le cerveau se laisse aller! 😉
      Merci Ma fée!

      J'aime

  4. Tu ne peux savoir à quel point tu me rassures de ne pas vouloir te lancer dans l’écriture ! Bon sang le pitch, va falloir penser à arrêter le miel au pavot.
    Et pas une petite abeille ET dans ton histoire ?
    Tes zzzrhesh ressemblent à un mixte des ET de Mieville dans Perdido et Légationville.

    Aimé par 1 personne

    1. Je me demande si dans le coin il n’y a pas effectivement une plantation de plantes illégales et hallucinogènes…. Je ne sais pas où je suis aller chercher tout ça.

      Il y a un « hommage » à mes abeilles avec cette histoire d’heures et de GPS. 😉

      Mes zzzrhesh sont inspiré de mes bzzzz. 😉

      J'aime

    1. Merci! LOL!
      Le second degré est une seconde nature chez moi, alors forcément tu dois le déceler à peu près dans tout ce que j’écris – article ou TAG. 🙂
      J’aimerai aussi lire davanatge de titres avec du second degré. 🙂

      J'aime

  5. Ping : Janvier 2018, comme un appel à la lecture – Albédo

  6. Ping : Si je devais écrire un livre…(2) – Évasion Imaginaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s