Harry Potter et la chambre des secrets – JK Rowling

Ou conte de l’indifférence

Tome 2 de la célébrissime saga

« Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry Potter trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.« 

Lu il y a quelques années, comment percevrai-je ce tome presque 20 après, tel était mon objectif inital ?

Harry Potter illustre parfaitement l’évolution des goûts et des exigences en matière littéraire. Certes, une fois captivée par un genre, conquise par le champ imaginaire offert, impossible pour moi de tourner le dos à ma littérature de prédilection. Mes attentes sont plus précises, mes positions plus tranchées, et si je me considère assez bon public, l’achalandage commercial ne me satisfait plus guère….

Avec toujours plus de lectures, nous recherchons des émotions, des transports ou encore des problématiques plus pointues, nous naviguons à la marge des genres, aux frontières indéfinies, diversifions et étendons notre champ livresque de manière toujours plus profonde. Aussi revenir sur des lectures qui nous ont séduit quelques années auparavant s’apparente souvent à une prise de risque. Sommes-nous prêts à se couper d’un souvenir particulier ? A effacer un moment mémorable ? A s’affranchir d’une nostalgie que nous chérissons ?

Je me suis lancée sur cette voir périlleuse dans le cadre d’un challenge ; Un an pour lire Harry Potter (j’ai perdu le lien…). Pour placer le décor, j’ai lu les premiers romans dès leur sortie initiale dans l’Hexagone, en 1998.

Des personnages stéréotypés

La troupe imaginée par JK Rowling ne déborde pas d’originalité, c’est le moins que l’on puisse dire. Tous les médias destinés à l’adolescent ou pré-adolescent contiennent les mêmes ingrédients. Vous n’aurez qu’à regarder de près la série Buffy, par exemple., pour vous en rendre compte. Je vous propose d’ailleurs ce petit comparatif, interchangeable quelque soit le format étudié :

  • le héros ou l’héroïne un peu à la ramasse, affrontant des difficultés familiales. Ce n’est pas non plus un génie scolaire, mais il ou elle parvient à palier à cet éccueil grâce à son ingéniosité – Checked √
  • Le génie scolaire, potentiellement souffre-douleur – Checked √
  • Le pote un peu bénet – Checked √
  • Une famille de substitution – Checked √
  • Le ou les camarades de classe harcelant le héros – Checked √
  • Les adultes paternalistes – Checked √
  • Les adultes qui ne comprennent – Checked √
  • Le vilain de l’histoire adulte et inconnu du grand public – Checked √
  • Une prophétie – Checked √

Stéréotypes ne signifient pas pour autant que l’auteur nous offre un récit nullissime. Quand le tout est bien agencé, c’est plaisant. Et toute cette bande s’avère être une composition charmante, manquant d’originalité certes, mais, il est facile de se laisser embarquer, et de s’attacher à cette bande. En revanche, HP me tape un peu sur les nerfs.

Une intrigue un peu molle

Si le premier tome était franchement à classer en jeunesse, ce deuxième volet gagne  – un peu – en maturité. Cependant, l’intrigue tarde vraiment à démarrer. Dans un premier tiers, nous avons droit à  la description d’une vie d’étudiant, du quotidien à Poudlard, des malheurs et des combats de Hermione, des errements de Harry, des blagues potaches de Ron,…

De nouveau, en soi, ce n’est pas intéressant car l’auteur enrichit l’univers et offre la possibilité aux lecteurs de nouer des liens affectifs avec les différents protagonistes, Drago Malfoy inclus. Cependant, le rythme en souffre, et la trame se déploie vraiment tardivement. Il y avait matière à équilibrer davantage les parties, sans doute en allégeant certaines scènes vraiment secondaires.

Encore une fois, le lecteur se laisse bercer par l’aventure et ses personnages car JK Rowling s’en sort vraiment bien en utilisant tous les poncifs mais en les mariant avec un grand bonheur. L’alchimie fonctionne, sans que ce soit pour autant un coup de chance.

 

AU final, cette expérience s’achève avec un certain regret; cette lecture deux décennies plus tard ayant terni la magie initiale. Le roman reste plaisant et entrainant, l’enchantement s’est évanoui.

 

41 réflexions sur “Harry Potter et la chambre des secrets – JK Rowling

    • Mais, je ne dis pas que du mal. Simplement il ya une telle différence entre ma lecture initiale et celle-ci que cela mérite d’être noté. J’avais 25 ans à ce moment, j’en ai 45, normal que mes goûts et attentes aient évolué. HP 2 est destiné à un public ado ou adulescent, et même s’il conserve du charme, je peux pas dire que c’est la lecture du siècle qui brille par son originalité… C’est plaisant et charmant.

      J'aime

  1. Je suis en train de le lire ! Mais sur le temps long : pour améliorer mon anglais, je lis Harry Potter dans les transports sur ma liseuse. L’avantage, c’est que ma liseuse me traduit les mots que je ne connais pas. Mais comme je fais ça uniquement dans les transports, et que je prends le temps de tout comprendre, il me faut 5 mois pour lire un tome ^^. La lecture du premier l’an dernier m’a fait prendre du recul à moi aussi sur mes anciennes sensations. On voit vraiment, en tout cas pour les deux premiers tomes, que ça s’adresse à des enfants (il paraît qu’on ressent moins cela à partir du 4, je verrai). Je trouve que les personnages sont insuffisamment approfondis, et parfois trop caricaturaux. Mais l’univers m’avait tellement marqué étant enfant que je prends du plaisir à retrouver tous ces personnages.
    Sinon, j’approuve carrément ta liste des stéréotypes ^^. A +

    Aimé par 1 personne

    • Je suis 100% d’accord avec toi, forcément.

      J’ai exposé un point de vue d’adulte et la cible est ado pour ces HP. Il ya eu tant d’analyse que j’ai choisi de proposer un point de vue avec une lecture antérieure.

      L’univers est le point fort de ces premiers tomes. Le reste est de la récup bien faite. `

      Merci. j’ai pensé à Buffy et en faisant la liste, je me suis aperçue que cela correspondait aussi à HP, au Labyrinthe, ect….

      Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai que c’est toujours délicat de relire des livres qu’on a beaucoup aimés, les goûts évoluent et pas toujours favorablement pour certains romans ^^’

    Je les ai relus l’année dernière et j’aime toujours autant, mais je pense que je n’avais pas du tout un regard objectif sur tous les défauts potentiels (dont ceux que tu soulèves). Et je pense que ça restera comme ça, je suis trop attachée à cette saga pour en voir les défauts x) Par contre, ce tome est celui que j’aime le moins, peut-être à cause des parties pas très bien équilibrées comme tu dis !

    Aimé par 1 personne

  3. Je fais aussi partie du challenge de relecture! 🙂 Quand je l’ai commencé, je suis plutôt partie en me disant « Ok ça va être cool de redécouvrir les détails oubliés de l’histoire » et pas du tout dans l’idée de comparer ma première lecture avec celle ci. Du coup j’aime ça! Mais je peux tout à fait comprendre ton avis. Certaines sagas m ont plue étant ado et maintenant je ne comprends pas vraiment ce que j’ai pu leur trouver haha Harry Potter et Narnia sont donc les seuls livres que je relis 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ah! chouette, je vais retourver le lien grâce à toi!.

      Je ne suis pas partie dans l’idée de comparer mes impressions. Certes, je me demandais si cela serait très différent, mais ce n’était pas l’axe de ma lecture. C’est une fois lu, que cela s’est imposé.

      APrès, ce n’est pas désagréable, mais orienté public jeune.

      J'aime

  4. Oui, franchement les deux premiers sont pas les plus intéressants en plus, même dans mes souvenirs d’il y a 15 ans… je pense que tu vas plus apprécier de relire les tomes 3+

    Aimé par 1 personne

  5. Ah mais non ! 😉 J’avoue que je n’ai jamais osé les relire, je redoute aussi d’être rebuté par certains défauts qui m’auraient échappé lorsque j’étais ado. (par contre je me refais la série des 8 films au moins une fois par an et j’y prends toujours autant de plaisir ^^)

    Aimé par 1 personne

  6. Je fais partie des personnes qui ont découvert les livres HP adulte (35+). J’étais dans un bon état d’esprit, j’avais hâte d’arriver au dernier tome pour des raisons particulières, alors je me les suis enfilés les uns derrière les autres et j’y ai pris beaucoup de plaisir. L’enchantement de la 1ère lecture était là au rendez-vous. C’est sûr que les 1ers font « jeunesse » et que ça va en s’améliorant (plus dark et plus adulte) au fur et à mesure mais l’écriture et l’univers développés par JK Rowling m’ont complètement conquise.
    Les personnages quels qu’ils soient sont attachants et contribuent au plaisir de cette lecture.
    Mes préférés de la série sont les derniers.

    En tout cas, je comprends ton sentiment pour l’avoir vécu sur d’autres romans. Tu es plus critique mais tu restes positive.

    Aimé par 1 personne

  7. Je préfère rester sur mes premières lectures, et me mater les films de temps en temps pour retrouver le charme de Poudlard.
    C’est vrai qu’elle n’a pas inventé l’eau chaude, mais elle a réussi à faire passer du bon temps à de nombreux lecteurs. Ingrédients identiques, mais recette authentique !
    Je viens de finir La controverse de Zara XXIII de Scalzy, c’est pareil, rempli de stéréotypes, un univers assez léger, mais qu’est ce que j’ai pris mon pied à a lecture.
    Alors, bonne lecture détente pour les autres tomes, et laisse toi porter par la magie et retrouver les enchantements de tes premières lectures.

    Aimé par 1 personne

    • Merci!
      Le moment n’a pas été déplaisant. Juste pas aussi magique que dans mon souvenir.

      Mais tu as trouvé la formule exacte : ingrédients identique, mais recette authentique. Disons, que là, c’est quand même clairement YA.

      K
      Je sais aussi que cela va en s’améliorant. Ravie pour ZaraXIII! 🙂

      J'aime

  8. Ah tiens, j’ai peur que ça me fasse la même chose. J’avais adoooorééééé l’univers HP quand j’étais gamine (j’avais le même âge que Harry quand je lisais les bouquins, j’avais des puzzle, des jeux de société, le jeu PC, …) et j’ai été tellement déçue par la fin que j’ai fait un rejet total en mode rupture amoureuse avec JK Rowling, du coup j’ai perdu une bonne partie de la nostalgie rattachée à ces livres. Maintenant, de l’eau a coulé sous les ponts haha et j’aurais assez envie de les relire pour retrouver le plaisir des débuts, mais je risque de me rendre compte que je l’avais idéalisé un peu, à voir !
    En tout cas, la check-list est très pertinente 😉

    Aimé par 1 personne

    • La chek-list est utilisable dans beaucoup de média de nos jours visant un public adulescent!

      Je t’encourage à relire HP, mais peut-être pas les tome 1 et 2, qui manque quand même d’un peu de nuances et de maturité.
      Je te dirai le mois prochain avec le tome 3.

      Aimé par 1 personne

  9. Je pense qu’il faut le remettre dans son contexte. Je suis de la génération HP (j’avais une dizaine d’années quand les romans ont été traduit, j’ai attendu ma lettre à 11 ans et j’ai été très déçue de ne voir aucun hibou d’ailleurs) et je relis actuellement les romans pour les 20 ans de la traduction. Très clairement, les deux premiers tomes sont hyper jeunesses et ils évoluent avec leur public. En relisant aujourd’hui la scène dans la chambre des secrets j’ai hallucinée, elle est limite mieux réussie dans le film, pourtant à l’époque c’était mon tome favori limite. J’ai grandi avec eux, j’ai découvert une ambiance de plus en plus sombre, je me réjouis d’arriver aux deux derniers tomes d’ailleurs. En tout cas je comprends ton ressenti (tu vois, pas de lynchage de la part des Potterheads haha :p ) faut savoir partager son esprit critique et son amour pour quelque chose ^^ C’est pas parce qu’on y voit des défauts qu’on l’aime moins, au contraire !

    J'aime

  10. Je suis d’accord avec les commentaires au-dessus, le « problème » avec Harry Potter, c’est que les premiers tomes (jusqu’au 3 à mes yeux) sont vraiment jeunesse, je ne dirai même pas ado, mais la suite monte bien en puissance. Ça me fait penser que j’hésite depuis un moment à les relire !

    Aimé par 1 personne

    • Je sais qu’ils sont un peu trop jeunesse pour mes goûts actuels dans un premier temps. J’ai hésité sur le tome à démarrer. Je ne voulais pas lire que la moitié, et d’un autre côté mes souvenirs du 1 me faisait penser qu’il était trop ciblé jeune public.
      Mais bon, je continue avec un moment de fun.

      J'aime

  11. C’est pour ça que j’ai peur de relire certains livres, on a plus les mêmes attentes et les mêmes ressentis dix ou vingt ans plus tard >.< M'enfin HP m'a déjà soulé dès la première lecture alors je me fait pas trop de soucis sur ce titre en particulier XD
    Kin

    Aimé par 1 personne

  12. Je comprends tout à fait ta démarche et quelque soit ton ressenti à la seconde lecture et bien, elle reste tienne quoiqu’en pensent les fans. C’est pour cette raison que j’hésite beaucoup à relire le Seigneur des Anneaux lu il y a dix-sept ans. Il a été ma première vraie plongée dans la Fantasy mais aussi l’initiateur de tout un tas de stéréotypes dans la littérature de l’imaginaire dont je veux m’éloigner aujourd’hui dans mes lectures. J’ai besoin de nouveautés et mes exigences vont plus loin que la partition elfes/nain/prophétie, etc… Après, le Seigneur des Anneaux reste un texte absolument magnifique. Mon compagnon est en train de le finir en anglais. Il en est enchanté bien qu’il l’ait lu de nombreuses fois.

    J'aime

  13. Article très intéressant sur une saga que j’ai beaucoup aimé étant plus jeune. En voyant ta cheklist, j’ai pensé au mythe du monolith.

    Pour le tome 2, j’avais trouvé qu’il était assez long à l’époque.J’avoue ne pas avoir envie de le relire tout comme je ne pouvais lire des livres plus dédiés aux adultes à l’époque.

    Je trouve que la grande qualité des Harry Potter est d’être accessible à des personnes qui ne lisent pas beaucoup. Je le vois comme une saga d’entrée, une saga qui permet de ne plus avoir peur de lire des pavés et de découvrir autre chose. L’accessibilité se paye quelque part et c’est ce que j’ai ressenti en lisant ton article.

    Merci beaucoup en tout cas, tu comptes lire d’autres tomes? 🙂

    J'aime

    • C’est exactement ce que c’est une excellente saga pour pousser à lire, avec un univers qui mélange savamment diverses influences.

      Mais la magie n’a pas totalement pris cetet fois-ci.

      Je compte lire tous les autres tomes! 🙂

      Aimé par 1 personne

  14. Je n’ai ni vu ni lu la saga, à ce moment j’étais à fond Seigneur des anneaux il me semble et je découvrait aussi Anne Rice, Anita Blake et La Belgariade ^^ ça date, d’ailleurs je relirai bien toute la saga Belgariade/Mallorée etc mais j’avais tellement aimé jeune innocente que j’ai peur maintenant d’être déçue…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s