Un Juillet 2018, Rayonnant !

 

Woauh! Quel mois de juillet! Ce fut chaud, au sens propre comme au figuré! Une petite pause dans la saison apicole était la bienvenue, après une nouvelle (et faible) récolte de miel. Les urgences ont été traité, les catastrophes sont en passe d’être réglées… il n’y a plus qu’à espérer que le mois d’août soit parti sous de bons auspices.

Niveau blog, vous aurez pu constatez une reprise plus régulière de mes publications. Juillet fut également chaud de ce côté là!

News

La vie du blog

J’ai presque comblé mon retard dans la publication et la rédaction de mes chroniques, puisqu’il ne me reste que Tigane de Kay à publier, qui était mon coup de cœur de juin (et qui doit valider ma participation au pavé de l’été), et les quatre lectures de juillet non éditées.

Le chien Critique ayant pensé à moi, un billet consacré aux coulisses du blog est disponible sous le billet Les coulisses du critiques. La partie 2 de cette opération sera bientôt en ligne.

Les challenges

Outre le challenge précédemment mentionné, je participe au SSW S8, avec déjà 4 romans de space-opera lus. Mon objectif est de 15….. Mhhh, j’ai encore du travail.

Pour le Summer Short Stories of SFFF, mon total se monte à 3 publications avec un objectif similaire. Je reconnais avoir un peu de pain sur la planche…. ou des ambitions démesurées! 😉

Cependant, j’en ai 4 dans les starting-blocks, alors, je ne devrais pas être si loin de mon but!

Vous aurez pu découvrir un compte rendu sportif 😉 avec une première escale sur ce même défi livresque!

Lectures du mois de juillet

Reprise d’un rythme de lecture un peu plus coutumier de mes habitudes, mais avec quelques critiques toujours en retard.

  • Vengeresse d’Alastair Reynolds
  • Le Revenant de Jamie Sawyer
  • Acharné de jack Campbell
  • The Lady Astronaut of Mars de Mary Robinette Kowal – Chronique à paraître
  • Hardfought de Bear – Chronique à paraître
  • Bifrost n° 91pas de chronique prévue
  • Trading in danger de Elizabeth Moon – Chronique à paraître
  • The Master and the detective de Aliette de Bodard – Chronique à paraître

En cours de lecture

  • L’Algébriste de Iain Banks
  • Marque and Reprisal de Elizabeth Moon

Un joli mois pour le tour de PAL

  • L’Algébriste de Iain Banks
  • Marque and reprisal de Elizabeth Moon
  • The Master and the Detective de Aliette de Bodard
  • The Lady Astronaut of Mars de Mary Robinette Kowal – et c’est gratuit!
  • Vengeresse d’Alastair Reynolds
  • Le fini des mers de Gardner Gozois
  • On Red Station Drfiting de Aliette de Bodard
  • The citadelle of weeping pearls de Aliette de Bodard
  • The Expert System’s Brother de Adrian Tchaïkovsky

Soit en 9 entrées de romans, novellas et nouvelles… pour seulement 7 sorties (Bifrost étant une revue, je ne le compte pas). Ma PAL accuse donc un petit + 2!

Mes repérages

Ayant repris une activité plus habituelle depuis un grosse dizaine de jours, j’ai quelques repérages à vous proposer! YEAH!

L’ami Apophis n’a pas été tendre avec moi ce mois-ci, ou du moins avec mon porte-monnaie, je vais me plaindre auprès d’une divinité supérieure (Allo, Rhâ?… Ici le lutin). C’est inhumain de tenter autant les lecteurs! Jugez-en par vous-même!

Apo, cela ne te dirais pas de lire quelques nanards ? Histoire que la PAL se calme et que l’on rigole un coup ?

Top et Flop du mois

Pas réellement de gros coup de cœur. Je suis assez partagée, car d’un côté j’ai un choix purement intellectuel avec Hardfougth de Bear, mais il me manquait un petit quelque chose pour transformer ce petit bijou. De l’autre côté, la sensibilité de The Lady Astronaut of Mars m’a particulièrement touchée…

Vengeresse de Reynolds ne m’a pas du tout emportée, et quand je lis L’algébriste de Banks, comment ne pas faire la comparaison.

 

29 réflexions sur “Un Juillet 2018, Rayonnant !

  1. Merci ^^ Content de voir que tu retrouves un rythme de publication normal 🙂

    Si, si, je lis quelques nanards moi aussi (j’en ai abandonné un au bout de… 7 pages ! -sur 600-), mais je ne chronique jamais un livre qui n’a pas été lu en entier 😉 Et puis je suis comme toi, je sélectionne tellement en amont que finalement, les bouses cosmiques sont de plus en plus rares.

    Aimé par 1 personne

    1. Moi aussi, j’en suis heureuse. Je reprends contact avec mon deuxième monde.

      Oui, tu lis quelques nanards, mais j’aime bien quand tu vas jusqu’au bout et que tu nous publie une jolie chronique.
      Tu as raison sur la sélection bien en amont, beaucoup moins de déception et de perte de temps.

      Aimé par 1 personne

  2. Jean

    Macarrrel, quel bilan ! et malgré la clavicule (comme dirait Ribéry) !…
    Je vais te suivre et me me lancer dans les Elizabeth Moon.
    J’ai bien aimé Valiant Dust avec les mêmes restrictions que l’ami Apo.

    Belle journée et passe à l’ombre.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s