Harry Potter et le Prince de sang mêlé – JK Rowling

Remarquable

 

« Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ?Harry, Ron et Hermione entrent en sixième année à Poudlard où ils vont vivre leur dernière année avant la majorité qui est fixée, chez les sorciers, à l’âge de dix-sept ans. Des événements particulièrement marquants vont contribuer à faire passer Harry du statut d’adolescent à celui d’homme. Ce tome, sur fond de guerre contre un Voldemort plus puissant que jamais, se révèle plus sombre que les précédents. Secrets, alliances et trahisons conduisent aux événements les plus dramatiques qu’Harry ait eu à affronter. Mais, en dépit de ces épisodes tragiques, il émane du texte un sentiment général d’allégresse et de joie de vivre dû à l’humour, aux preuves d’amitié, aux scènes romantiques, à de nouvelles trouvailles poétiques de J. K. Rowling, mais surtout à la sérénité retrouvée de Harry qui reprend confiance en lui. Ce dernier se plonge également dans les souvenirs d’enfance de Voldemort. Il va ainsi mieux comprendre la personnalité de son adversaire car même cet être monstrueux possède une part d’humanité. « 

Orchestration de main de maître

A l’image du tome précédent, Harry Potter et l’Ordre du Phoenix, ce gros pavé se lit en un rien de temps. JK Rowling s’avère vraiment habile avec ce format long. Elle enchaine un peu moins les péripéties qu’auparavant; mais ce qui se « perd » en action s’épanouit pleinement dans une belle intensité dramatique et émotionnelle. Rarement jusqu’ici nous avions atteint une telle tension. Ce ne signifie pas pour autant que l’auteur britannique oublia de nous gratifier de scènes dynamiques et de moments de bravoure. D’ailleurs,  la narration alterne ces différents moments pour jamais ne lasser ou jamais n’essouffler son lectorat.

Pas de suspens quand au choix opéré par JK Rowling, avec l’effet éculé, mais d’une redoutable efficacité de la lutte du bien contre le mal, de David contre Goliath – un affrontement qui fait immanquablement chavirer notre petit cœur franchouillard. Cependant, cette trame de fond se double d’une intrigue parallèle bien plus sombre et captivante. Le sort de Voldemort est dans la balance, et la chasse commence. Mais qui est le chassé et qui est le chasseur ? L’avenir s’annonce trépidant et le danger affiche son curseur au maximum!!

Les péripéties ne se cantonnent pas à Poudlard,  la Grande-Bretagne sera un terrain de jeux très animé pour notre héros qui va naviguer d’espoir en désespoir, de coups de génie en coup durs.

De plus, Harry a récupéré un manuel de potion qui a connu son lot d’aventures. Écorné, amoché, trituré, griffonné, le bouquin fait pitié et sans nécessité rejoindrait la benne sans un second regard. Or, nécessité faisant loi, notre héros à lunette ne possède que cette relique pour réaliser une décoction particulièrement ardue. Contrairement à ses camarades, heureux possesseur d’un manuel flambant neuf, le sien présente une recette « légèrement » remaniée par un ancien propriétaire. A l’issue de l’épreuve, l’antiquité se révèle un puits de connaissance incomparable.  Harry s’aperçoit rapidement de sa valeur et devient, événement ô combien ironique, un parangon des potions (au grand dam d’Hermione si douée par ailleurs).

En outre, d’autres astuces, des sorts inédits, et quelques confessions s’invitent dans les pages du manuel. En soi, les révélations pharmaceutiques dévoilées au cours des travaux pratiques provoquent l’admiration,  et, associées à ce que les différentes annotations révèlent du Prince de sang mêlé, elle deviennent proprement captivantes. Aussi bien pour le lecteur que pour Harry Potter. JK Rowling parvient à distiller une grande aura de mystère et de fascination juste avec quelques pièces d’un puzzle savamment éparpillées. Il ne fait aucun doute que les diverses routes finiront par aboutir au même endroit….

Montagnes russes émotionnelles pour les personnages

Je n’ai jamais caché que je n’étais pas une grande fan de Harry Potter, ni de Ron d’ailleurs, boulonné dans un rôle de faire-valoir… jusqu’au bout, soit dit en passant.Notre héros suit un cheminement personnel encourageant, avec une complexité de bon aloi. Il possède toujours ce caractère téméraire ainsi que cette cape d’Élu.  Toutefois, ses contradictions, ses peurs, ses certitudes arrêtés, ses prises de risque insensées et souvent non assumées, lui donnent du relief et surtout une évolution qui ne le cantonne pas au chevalier sans peur et sans reproche digne de Walter Scott. Et, avec ce tome, il bifurque vers une maturité plus que bienvenue.

Hermione était jusqu’alors le seul personnages à tirer son épingle dans les dédales de mes préférences.

JK Rowling choisit un parcours qui a gommé une propension prononcée à l’excellence pour nous offrir un des personnages les plus intéressants du lot. Une jeune femme d’avenir, avec ses faiblesses, ses doutes, ses choix de cœurs maladroits, ses combats perdus d’avance, des rancœurs,…

Mon préféré reste Rogue qui n’est pas mis au rencard, toujours aussi nuancé et aux loyautés variables….

Un tome riche en thèmes

Outre,les thèmes chers à JK Rowling toujours présents : l’amitié, la recherche d’identité propre, les soucis de choix et de libre arbitre que l’adolescent découvre avec son passage à l’âge adulte.

Si, les premiers tomes ne faisaient qu’effleurer la notion de libre-arbitre et de la conséquence d’assumer ses choix, Harry Potter et le Prince de sang mêlé va beaucoup plus en profondeur, et, aborde le sens des responsabilités et du sacrifice.  Ce sixième épisode est résolument plus sombre sans être angoissant, ou déprimant, grâce à des passages forts sur l’amitié, et de l’humour qui égaillent le ton à point nommé.

Harry Potter et le Prince de sang mêlé offre un superbe moment de lecture, partageant le lecteur entre une action prenante et une intensité émotionnelle captivante. Le mystère associé à la dramaturgie du personnage du Prince ajoute une dimension supplémentaire pour le récit, en soi, tout en ajoutant une solide pièce à la saga elle-même. Ce tome conquiert les limites de la dark fantasy et s’affranchit de son étiquette Young Adult, allégrement. C’est sans aucun doute mon opus préféré.

Ce livre est pour vous si :
  • vous aimez Harry Potter évidemment!
  • vous souhaitez de la magie, de la vraie et dans tous les sens
  • vous avez envie d’un gros pavé
je vous le déconseille si
  • vous ne supportez pas les adolescents et leurs questions existentielles
  • L’école et vous, cela fait plus que 2…
  • Vous en avez votre claque de HP!
Autres critiques :

La liste est longue…

Autres tomes :
  1. Harry Potter
  2. Harry Potter et la chambre des sorciers
  3. Le Prisonnier d’Azkaban
  4. Harry Potter et la Coupe de Feu
  5. Harry Potter et l’Ordre du Phoenix
Un petit coup de pouce pour votre lutin adoré :

Envie de soutenir le blog ? Vous pouvez le faire en passant par le lien en dessous (pas de frais supplémentaire!).

Acheter HP 6 sur Amazon (ou consulter)

Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

24 réflexions sur “Harry Potter et le Prince de sang mêlé – JK Rowling

  1. Harry Potter fait partie ces trucs qui ne me disent rien… c’est le côté magie magique qui ne me plait pas ! J’aime la prestidigitation, la magie scientifique me fait kiffer, les sorcier à la manque m’ennuie profondément. lol

    Aimé par 1 personne

  2. Les derniers tomes sont clairement plus passionnants, plus sombres et plus adultes. Je suis d’accord avec toi, on atteint les limites de la dark fantasy.
    Et on a beau dire, l’auteure mène son intrigue de main de maitre, à l’époque, j’étais toujours impatient de découvrir un nouveau tome du cycle.

    Aimé par 1 personne

    • Oh! C’est avec le numéro 5 (pas de chanel) que j’ai vraiment apprécier la saga et j’ai attendu les derniers tomes avec avidité.

      Rowling a vraiment réussi ses romans, et je relis ces derniers avec plaisir.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s