Mes 12 livres à lire en 2019

 

J’ai emprunté ce charmant TAG à Cha(rmante) du blog Dans la bulle de Cha‘. L’exercice a déjà été tenté avec un taux de réussite satisfaisant. Cette année, j’espère atteindre tous mes objectifs. Ici, les nouveautés cohabitent avec des titres bien plus anciens, les genres et sous-genres généreusement mêlés.

1) Le livre le plus attendu de l’année.

J’ai hâte de lire le troisième opus du Livre des Martyrs de Steven Erikson, Les souvenirs de glace.

Le continent ravagé de Genabackis a donné naissance à un nouvel empire terrifiant : le Domin de Pannion. Telle une marée de sang corrompu, il se répand sur les territoires avoisinants, dévorant ceux qui refusent de se soumettre à la sainte parole de son tyran fanatique : le cruel Oracle de Pannion. Sur son chemin se dresse une improbable alliance. L’Ost de Dujek Unbras et les Brûleurs de Ponts de Mésangeai sous les ordres de Ganoes Paran ont choisi de faire front aux côtés de leurs vieux ennemis.

J’ai adoré les deux premiers tomes :

 

 

 

2) Un livre PKJ, ou Joker

Nous choisirons un réédition pour cette catégorie joker.

Guy Gavriel Kay est un auteur incontournable de ce blog aussi, la dernière parution en date se doit d’être au programme. Il s’agit en l’occurrence de La Chanson d’Arbonne.

Au pays d’Arbonne le soleil mûrit les vignes et fait éclore les chansons des troubadours qui célèbrent l’amour courtois.
Au Gorhaut, terre austère du Nord où l’on adore le dieu mâle Corannos, règne le brutal Adémar, sous l’influence du primat fanatique du clergé.

« Jusqu’à ce que meure le soleil et que tombent les lunes, l’Arbonne et le Gorhaut ne vivront pas en harmonie côte à côte. »

Gouvernée par une femme, minée par la rivalité sanglante de ses deux seigneurs les plus puissants, l’Arbonne n’est-elle pas une proie tentante pour une guerre de conquête et de croisade du Gorhaut, d’autant – ignominie ! – qu’on y vénère une déesse ?
Mais c’est en Arbonne que Blaise du Gorhaut s’est engagé comme mercenaire au service d’un baronnet, après avoir fui son pays et son père.
Qui est-il, ce Blaise du Nord, et quel destin l’attend qu’il ignore lui-même ? Seule le sait peut-être Béatrice, la grande prêtresse aveugle de Rian au hibou sur l’épaule.
La Chanson d’Arbone est une fantasy magistrale et envoûtante dans un monde parallèle à la Provence médiévale.

« Aussi passionnant qu’un frileur et tendre qu’une chanson d’amour, avec une toile de fond aussi brillante, authentique et colorée que la tapisserie de la Dame à la licorne. » Michael de Larrabeiti.
Couverture : Andrea del Castagno, détails des fresques murales de la villa Carducci à Legnaia (milieu du XVe siècle), musée des Offices, Florence.

3) Une série que vous aimeriez terminer.

Les séries en cours doivent un jour s’achever. J’ai donc choisi d’aller au bout de l’Odyssée du temps en cette année 2019. La trilogie s’achève par Les Premiers nés de Baxter & Clarke, en espérant avoir des réponses aux énigmes temporelles…

Les Premiers-Nés – la mystérieuse espèce extraterrestre, déjà connue par les fans de science-fiction pour avoir édifié le monolithe noir de 2001 : l’Odyssée de l’espace – ont hanté l’œuvre de Sir Arthur C. Clarke, monstre sacré de la SF, pendant des décennies. Avec L’Œil du Temps et Tempête solaire, les deux premiers volumes de la trilogie de L’Odyssée du Temps,Clarke et Stephen Baxter ont imaginé un futur proche dans lequel les Premiers-Nés tentent d’arrêter l’avancée de la civilisation humaine en employant une technologie indiscernable de la magie (en vertu de la célèbre troisième loi de Clarke). Cette fois, ils ont envoyé une « bombe quantique » vers la Terre, un instrument que les scientifiques humains peinent à comprendre, impossible à stopper ou à détruire – et qui anéantira le monde. La quête de réponses désespérée de Bisesa l’envoie d’abord sur Mars puis sur Mir, elle-même menacée de destruction. L’extinction semble inévitable… Mais un allié inattendu surgit des profondeurs de l’espace, à des années-lumière de là.

4) Une nouvelle série que vous aimeriez découvrir.

La guerre sans fin de Jamie Sawyer, est une évidence. Le blog tente de promouvoir, aussi, la SF militaire si peu goûtée au niveau critique. Une incompréhension pour moi, car bien souvent, la qualité est au rendez-vous et les auteurs proposent des textes alliant action et fond.Je compte sur le dernier né de Sawyer pour continuer dans cette lignée (parmi d’autres).

 

5) Un livre d’un auteur que vous n’avez jamais lu auparavant.

Je souhaite découvrir depuis quelques temps Scott Bakker, en fait depuis la lecture de la critique enthousiaste de Boudicca!

Une Guerre sainte est en marche dans un monde divisé entre magie et religion. Trois hommes que tout sépare devront inverser le cours des choses pour éviter une nouvelle Apocalypse : Achamian, un sorcier-espion, enquête sur le chef suprême des Mil Temples, un ordre religieux puissant, opposé depuis des siècles aux castes des sorciers ; Cnaiür, chef des barbares Scylvendi, d’une violence et d’une brutalité hors du commun, voit son passé sinistre resurgir ; et enfin Anasûrimbor Kellhus, un moine mystérieux, descendant des anciens rois, qui lui, est la recherche de son père. Face à eux : la Consulte, une étrange créature légendaire œuvrant avec les sorciers au cœur même de la Guerre qui s’annonce.

 

 

 

6) Un livre que vous vouliez lire en 2018 mais dont vous avez repoussé la lecture.

Le sang sur le sable est un roman que je souhaitais dévorer dès la lecture de la critique de Mon ami Apophis ( 😉 ). J’ai repoussé sans cesse en raison de l’épaisseur du bouquin. Trêve de tergiversations…

Çeda est désormais une Vierge du Sabre, une guerrière d’élite. Tandis que les Rois de Sharakhaï lui confient des missions pour consolider leur pouvoir, la jeune fille s’efforce de découvrir leurs secrets. Elle connaît déjà la terrible histoire des asirim, et lorsqu’un lien se crée entre eux, leur douleur devient la sienne. Les asirim veulent briser leurs chaînes, or ils sont soumis à la volonté des dieux et n’ont d’autre choix que d’obéir. L’atmosphère de Sharakhaï est plus délétère que jamais. Quand Çeda et son ami Emre sont impliqués dans un complot ourdi par un mage de sang, ils font une incroyable découverte qui pourrait bien renverser l’ordre établi. Mais malheur à ceux qui s’opposent aux Rois immortels et aux Vierges aux sabres d’ébène…

 

7) Le nouveau livre d’un auteur dont vous avez lu tous les livres (ou presque).

Là, c’est assez facile. Évitons les auteurs qui n’ont qu’un ou deux livres à leur actif. Il me reste Watts ou Scalzi. Cependant dans le cas du second, je n’atteins pas les 50% de livres lus, tandis que pour Watts, il ne manque qu’un seul texte pour franchir la barre des 100% lus (du moins en VF).

Ce sera donc : The Free-frame Revolution de Peter Watts

 

How do you stage a mutiny when you’re only awake one day in a million? How do you conspire when your tiny handful of potential allies changes with each shift? How do you engage an enemy that never sleeps, that sees through your eyes and hears through your ears and relentlessly, honestly, only wants what best for you?

Sunday Ahzmundin is about to find out.

 

 

 

 

 

 

8) Un livre qui sort un peu de vos lectures habituelles (genre différent).

Nous tenterons du fantastique….

9) Un livre qu’on vous a conseillé.

Le sens du vent de Iain Banks honorera cette catégorie. Il y a beaucoup de livres qui sont conseillés sur la blogosphère. Et les options étaient vastes, mais j’ai choisie ce dernier ouvrage car je compte avancer sur l’univers de La Culture.

Sur l’orbitale Masaq’ s’est réfugié Ziller, un compositeur chelgrien dont le peuple a été récemment vaincu par la Culture, cette société galactique tolérante, anarchiste, cynique et par-dessus tout hédoniste. Ziller, le plus fameux musicien de son temps, a fui les mondes chelgriens pour des raisons politiques. Il compose un opéra en souvenir d’une guerre ancienne entre la Culture et les Idirans, durant laquelle ces derniers ont fait exploser des étoiles, huit cents ans auparavant. L’œuvre de Ziller doit être jouée au moment précis où la lumière fulgurante de ces novae atteindra Masaq’. Un émissaire chelgrien, Quilan, est envoyé sur l’orbitale pour tenter de convaincre Ziller de revenir dans sa patrie. C’est la partie officielle de sa mission. L’autre est plus ténébreuse. Un nouveau volet du cycle de la Culture, qui a renouvelé la science-fiction.

10) Un livre qui vous fait envie à cause de sa couverture.

L’influence d’une couverture vue très récemment vient confirmer l’impact visuel de cette première approche avec nos chers bouquins. Je suis tombée sous le charme du dernier roman de Tade Thompson, Les Meurtres de Molly Southbourne.

11) Un livre écrit par un auteur de votre nationalité.

Il y a pléthore de possibilités dans nos auteurs français. Orientons-nous vers une nouveauté qui semble assez alléchante avec les derniers retours en date. Christian Léourier et son Helstrid dans la collection UHL chez Le Bélial.

Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux…

« Christian Léourier est l’un des secrets les mieux gardés de la SF française. »
Pierre-Paul Durastanti – Bifrost

12) Un livre que vous avez déjà lu en 2019.

Pour cette catégorie, le choix s’imposait de manière évidente : le premier livre terminé en 2019.

Un roman fort appréciable, et une chronique disponible : Mage de bataille.

48 réflexions sur “Mes 12 livres à lire en 2019

  1. (merci pour le lien)

    C’est marrant, moi c’est la trilogie de R. Scott Bakker que je repousse sans arrêt (en raison de la taille des tomes), alors que j’ai acquis le cycle d’occasion il y a un gros moment (dont le tome 3 à prix d’or…).

    Concernant Helstrid, je te conseille de lire nos critiques à Xapur et à moi en plus de celles, plus enthousiastes, de nos estimés camarades.

    Pour le reste, à part Molly Southbourne, nous n’aurons pas beaucoup de critiques communes dans cette liste : j’ai déjà lu la plupart, et vais lire Paria et Les souvenirs de la glace pour Bifrost. En tout cas, belle sélection de ta part !

    Aimé par 1 personne

  2. Oh bord*l, je vois d’ici Paran chevaucher aux côtés de Rake au milieu d’un champ de bataille ultra-gore…
    PS : « Autrefois les ténèbres » a systématiquement des couvertures de MALADE ! J’espère juste qu’il ne s’agit pas du court-bouillon classique high fantasy / med-fan / YA…

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis contente de t’avoir donné envie de lire Le prince du néant, j’en garde vraiment un bon souvenir. Et je te rejoins sur la couverture du prochain Une heure lumière : elle en jette ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Moi non plus, je n’ai pas lu La chanson d’Arbonne (je savoure ses écrits !). Et puis j’attends la sortie VF de « A Brightness Long Ago »… bon, cela risque de ne pas se produire en 2019 😉 Sacrée couverture que celle du roman de Thompson.
    Je te souhaite de belles heures de lecture et de grignoter un maximum des titres cités (mais je ne me fais pas de souci).

    Aimé par 1 personne

    • Merci Acro!
      La chanson d’Arbonne est un roman que je veux lire depuis un bon moment. Je compte beaucoup sur les éditions L’Atalante pour ré-éditer les textes plus anciens de Kay.
      A brigthness sera dans mon viseur dès sa sortie.
      Je lis actuellement Les enfants du Ciel et de la Terre. 🙂 Miam!

      J'aime

    • Pourtant j’ai tenté d’équilibrer la Sf et la fantasy…. Je pensais que tu serais sur le Hellstrid, et j’envisageais de te vendre l’Odyssée du temps…. Mais bon, je ne désespère pas, j’ai d’autres munitions dans ma bibliothèque!

      J'aime

  5. Macarel, quelle belle liste ! On a pas mal de goûts communs.
    « Arbonne » m’avait laissé un très bon souvenir (d’autant plus que je l’avais acheté au Québec, tabernacle !); le Scott Bakker est toujours dans ma PAL ou alors je l’ai prêté…
    Je suis en train de lire « Paria », ça dépote ! Héroïne féminine et bande de bras de bras cassés dans le Maëlstrom, j’adore…
    Il faut que je me replonge dans la saga d’Erikson, maintenant qu’elle est retraduite…et aussi dans les Banks, je n’ai aucun souvenir de celui que tu cites…
    Je viens de lire bcp de polars en italien et anglais (en fait durant tout l’hiver) et je me remets doucement à la SFFF…

    A+ (avant-hier à Carca, on avait 26°, repas dehors à midi !….)

    Aimé par 1 personne

  6. Plein de lectures en commun et ça ne m’étonne même pas 🙂
    Je me suis programmé La chanson d’Arbonne pour Avril (je l’ai acheté le jour de sa sortie)
    Je repousse aussi bêtement l’Odyssée du Temps T3 depuis un an et demi alors que je trouve cette série très bonne. Tu vas me donner un coup de pied aux fesses, c’est bien.
    Et j’ai Mage de Bataille 2 à lire
    A bientôt de lire tes critiques

    Aimé par 1 personne

  7. Oh, du Kay dans la sélection ??? Je suis étonnée vraiment ^^
    J’ai aussi le nouveau Le Bélial dans le collimateur avec sa belle couverture sanguinolente
    Les Beaulieu je les écouterai une fois que j’aurais terminé la Guerre de la Faille, Le sentier des astres et les Pevel…pas avant cet hiver quoi ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s