Pour une poignée de romans

Accompagnant le printemps.

Certes, mon article est publié assez tardivement, surtout en pensant à la date initialement prévue… Mais, il faut dire que votre lutin a été très ambitieux, un peu trop sans doute, et s’est imposé des travaux de rafraîchissement à la maison – avec le démarrage de la saison apicole! Ainsi, si vous observez une petite créature qui rebondit dans tous les coins un peu à la façon du Diable de Tasmanie, s’agira-t-il sans doute de moi! 😉

Bref, je vous propose de piocher quelques idées pour accompagner le printemps, avec des romans déjà parus récemment, quelques pépites et des futures publications qui ont de quoi faire saliver.

La présentation change et s’axe sur le genre global.

Fantasy

Danse avec les lutins de Catherine Dufour

L’Atalante – 23 mai 2019

51ts3ahhpmlUn roman de fantasy, avec des elfes, des lutins, des fées, des bourdons magiques… et des métis ogro-nains. Dans l’immense ville de Scrougne, un garçon nommé Figuin vit très mal le racisme et la misère auxquels il est confronté. C’est alors qu’entre en scène un banquier… Froid, inusable, immensément riche, il cherche à l’être plus encore. Il décide de creuser un fossé au milieu de la population, afin de jeter une moitié aux trousses de l’autre – qui lui achètera des armes au passage. Il lui faut un garçon un peu paumé à endoctriner, pour l’envoyer se faire exploser au milieu d’une fête de quartier.

 

 

Pourquoi ?

J’ai beaucoup aimé le dernier roman de Catherine Dufour, Entends la nuit. En outre, le lutin est au centre de ses attentions, alors, c’est un peu comme le Troll qui voit un roman qui parle de lui : je saute sur l’occasion.

Info et prix

Feu et Sang, Partie 2 – G.G. R. Martin

Pygmalion

La Suite de Games of Throne, un incontournable.

Infos et prix

Le cri du corbeau  – BlackWing  T2 de Ed McDonald

Bragelonne – 12 juin 2019

blackwing-tome-2-le-cri-du-corbeau-1178938-264-432Quatre années se sont écoulées depuis que la Machine de Nall a repoussé les Rois des profondeurs à l’autre bout de la Désolation, mais alors qu’ils font pleuvoir le feu du ciel, des forces plus sombres encore conspirent contre la république. C’est dans ce contexte troublé qu’un nouveau pouvoir émerge : un fantôme dans la lumière, qu’on surnomme la Dame lumineuse, et qui se manifeste sous forme de visions. Le culte qui la vénère prend de plus en plus d’ampleur.

Pourquoi ?

Une fantasy qui a de l’allant, de la nuance et qui tient en haleine. Les personnages sont au diapason de l’histoire et les retours sur le tome 1 sont très flatteurs. Foncez!

Infos et prix

 

La Balance et le sablier d’Elisabeth Vonarburg

Alire – 18 avril 2019

balance-et-le-sablier-la-tea-9782896152797_0Le roi Sanche agonise et parmi ses dernières volontés, il a demandé à Briann, à qui il a avoué connaître sa véritable identité, de s’assurer qu’à sa mort la transition du pouvoir se fasse sans heurts vers son fils Raymon et sa bru, Ysabel, nouvellement veuve. Si Sanche est si prudent, c’est autant par crainte d’une contestation du trône par Manuel Gutiérrez de Barcelone, au sud, que par l’arrivée imminente de la nouvelle Croisade venue du nord. Briann et son inséparable ami Guillem s’installent donc à Tolosà et y fondent une école de combat spéciale visant à former une nouvelle garde royale – les ombriùs – capables, en acceptant la présence d’un mage dans leur esprit, d’identifier les estrahñats, supposément indétectables et invulnérables à la magie. Briann a à peine renoué avec Rébecca qu’un attentat secoue le palais royal et que l’inéluctable guerre éclate sur tous les fronts. Si Briann y plonge en tant que capitaine, c’est comme paramètje que Rébecca s’y engage. Or, ni l’un ni l’autre ne sont préparés à faire face à l’horreur qui les attend à Montsorgues. À travers combats, deuils et trahison, Briann découvre quel est son plus redoutable ennemi : son passé, tous les démons laissés dans son sillage et qui, telles les ombres que sont devenus ses hommes et lui, ne le quitte jamais vraiment…

Pourquoi ?

J’ai eu un gros coup de cœur pour Chroniques au pays des mères, avec une prose vivante, un récit qui remue les tripes et un profondeur remarquable. Le premier tome est dans la lignée et il me tarde de découvrir cette histoire émouvante.

Infos et prixnumérique

Le chant mortel du soleil de Franck Ferric

Albin Michel Imaginaire

lechantmorteldusoleil-franck-ferricIl s’appelle Araatan, il est le Grand Qsar. On le surnomme la Montagne car il est haut comme deux hommes, large comme un auroch. Le destin de ce géant est de mener son peuple de cavaliers sur la route de la Toute Fin : achever l’extermination totale des dieux. Une seule divinité a survécu à leur déicide : celle de la cité d’Ishroun. Pour abattre les murailles d’Ishroun et éteindre le culte de la Première Flamme, Araatan se donne un an.
Elle s’appelle Kosum. Née esclave, elle était la meilleure dresseuse de chevaux des plaines. Pour avoir tenté de castrer le fils de son maître, elles a été enchaînée nue à une tour pleine de morts. Alors qu’elle attend résignée le baiser mortel du gel, quatre cavaliers la délivrent. Ces hommes durs retournent auprès du Grand Qsar. Kosum, qui croyait mettre un pied dans la guerre, va entamer un tout autre voyage.

Pourquoi ?

Vous avez vu les retours ?

Le début est vraiment prenant et passionnant. Ma chronique sera publiée dans quelques jours, mais notez-le dans un coin!

Infos et prixnumérique

La chanson d’Arbonne de Guy Gavriel Kay

L’Atalante

cvt_la-chanson-darbonne_3614Au pays d’Arbonne le soleil mûrit les vignes et fait éclore les chansons des troubadours qui célèbrent l’amour courtois. Au Gorhaut, terre austère du Nord où l’on adore le dieu mâle Corannos, règne le brutal Adémar, sous l’influence du primat fanatique du clergé. « Jusqu’à ce que meure le soleil et que tombent les lunes, l’Arbonne et le Gorhaut ne vivront pas en harmonie côte à côte. » Gouvernée par une femme, minée par la rivalité sanglante de ses deux seigneurs les plus puissants, l’Arbonne n’est-elle pas une proie tentante pour une guerre de conquête et de croisade du Gorhaut, d’autant – ignominie ! – qu’on y vénère une déesse ? Mais c’est en Arbonne que Blaise du Gorhaut s’est engagé comme mercenaire au service d’un baronnet, après avoir fui son pays et son père. Qui est-il, ce Blaise du Nord, et quel destin l’attend qu’il ignore lui-même ? Seule le sait peut-être Béatrice, la grande prêtresse aveugle de Rian au hibou sur l’épaule. La Chanson d’Arbone est une fantasy magistrale et envoûtante dans un monde parallèle à la Provence médiévale.

Pourquoi ?

Vous déconnez ?…

Il s’agit de Guy Gavriel Kay!!!

C’est un des rares auteurs à faire carton plein à chaque lecture. Un sans faute sur les 4 romans que j’ai lu jusqu’à présent.

Mêlant Histoire et fantasy, l’auteur canadien offre des récits à la saveur incomparable. C’est un travail de précision qui allie documentation et créativité pour le plus grand bonheur du lecteur. Tout y est  : aventure, narration maîtrisée, timing, émotion dramaturgie. Bref, je compte sur cette sortie pour une St Valentin (hello, le comte!!!!) merveilleuse.

infos et prix

Les souvenirs de Glace – Stevan Erikson

Le livre des martyrs, T3

Léha – le 26 avril 2019

41cqrcospul._sx319_bo1204203200_Le continent ravagé de Genabackis a donné naissance à un nouvel empire terrifiant : le Domin de Pannion. Telle une marée de sang corrompu, il dévore ceux qui refusent de se soumettre à la sainte parole de son tyran fanatique. Pour l’affronter, l’Ost de Dujek Unbras et les Brûleurs de Ponts de Mésangeai et de Ganoes Paran devront forger une alliance avec leurs vieux ennemis : les forces du seigneur de guerre Caladan Rumin, les Tistes Andii d’Anomander Rake et les Rhivis des plaines.

Mais ce ne sont pas les seuls événements qui se trament. Les clans t’lan imass se sont également réveillés, répondant à l’appel de l’antique rassemblement qui scellera leur destinée. Dans l’ombre, une infection se propage, corrompant les garennes, souillant la chair de Brûle, la Déesse Endormie elle-même. À Morn, une déchirure écarlate porte la trace du Chaos, promesse d’une effroyable renaissance. Et partout l’on raconte que le Dieu Estropié, désormais libéré de ses chaînes, chercherait à assouvir son impitoyable vengeance…

Pourquoi ?

J’ai adoré les deux premiers tomes du Livre des Martyrs, l’univers et violent, dense et riche, cette dark fantasy revisite le qualificatif d’épique pour lui donner une dimension nouvelle. Une référence!!!

FONCEZ!

Infos et prixnumérique

L’Ours et le Rossignol de Katherine Arden

Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa soeur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales. Inspiré de contes russes, L’Ours et le Rossignol a su en garder toute la poésie et la sombre cruauté.

Pourquoi ?

Je vous invite à lire ma chronique. J’ai adoré!

J’ai récemment eu une excellente surprise en découvrant Déracinée de Naomi Novik, qui s’inspirait des contes polonais et russes. Et à l’image de nombreux textes plus connus – avant qu’ils ne soient complétement dénaturés par Disney (aucune critique, ici), ou par des auteurs contemporains – l’ambiance et les histoires sont loin d’être niaises, manichéennes, ou tendres.

infos et prix

 

Science-fiction

 

Braise de guerre de Gareth Powell

Lunes d’encre – le 11 avril 2019

9782207142905_1_75

Après la guerre, la bataille pour la paix commence… Le Chien à Problèmes est un croiseur lourd, construit pour semer la violence. Doué de conscience, c’est aussi une adolescente dégoûtée par le rôle qu’elle a joué dans le génocide d’une planète entière. Le Chien, reconverti dans le sauvetage des naufragés spatiaux, et sa capitaine, Sal Konstanz, reçoivent l’ordre de venir en aide aux éventuels survivants d’un paquebot en perdition au coeur d’un système contesté. De l’épave émerge une poétesse dissimulée sous une fausse identité pour échapper à l’horreur de la guerre, Ona Sudak. A quelques années-lumière de là, Ashton Childe, un agent des services secrets mis au placard, fait équipe avec un membre d’une faction adverse pour partir à la recherche de la rescapée. Tous risquent de se retrouver, bien malgré eux, au coeur d’un conflit qui menace d’embraser à nouveau toute la galaxie. Space opera débridé, Braises de guerre offre une galerie de personnages hauts en couleur, dans la plus pure tradition du genre.

 

Pourquoi ?

Déjà, il s’agit de space-opéra et vous avez remarqué combien j’aime ce volet de la SF, il est précédé d’une excellente réputation. Action, frissons et fond sont au rendez-vous. Ne vous privez pas, car il est largement prometteur.

 

Infos et Prix numérique

 

Terminus de Tom Sweterlitsch

sweterlitsch-terminus-p1-e1550232719770Depuis le début des années 80, un programme ultrasecret de la marine américaine explore de multiples futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situé le Terminus, la destruction de toute vie sur terre, au XXVIIe siècle.
En 1997, l’agent spécial Shannon Moss du NCIS reçoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une scène de crime. Un homme aurait massacré sa famille avant de s’enfuir. Seule la fille aînée, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste portée disparue. Pourquoi contacter Moss ? Parce que le suspect, Patrick Mursult, a comme elle contemplé le Terminus… dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles.

 

Pourquoi ?

Vous aimez les histoires d’équilibriste? Les plumes qui vous font ressentir de l’émotion? l’aspect SF dans un roman ? Amateur de « boucle temporelle »? Une vision sans fard de notre monde ? Un aperçu d’une réalité autre?

J’en ai lu une grande partie, et je dois dire que c’est une de mes meilleures lectures de ce début d’année. PASSIONNANT!

Infos et prix

 

Dark Run de Mike Brooks

Le Fleuve – le 16 mai 2019

51twk5ca1cl._sx316_bo1204203200_

 

The Keiko is a ship of smugglers, soldiers of fortune and adventurers, travelling Earth’s colony planets searching for the next job. And nobody talks about their past.

But when a face from Captain Ichabod Drift’s former life send them on a run to Old Earth, all the rules change.

Trust will be broken, and blood will be spille

 

 

 

 

Pourquoi ?

Encore du Space opera  précédé d’une excellente réputation, et je l’ai déjà en VO dans ma PAL.

 

Info et Prix

 

La fleur de Dieu de JM Ré

Albin Michel Imaginaire – le 29 mai 2019

fleur-de-dieu-couverture

An 10996. Dans les déserts suspendus de la planète sacrée Sor’Ivanyia, un des dix-huit mille mondes de l’Empire, pousse la Fleur de Dieu. Ce remède à de nombreux maux est aussi un vecteur privilégié pour accéder au divin. Grâce à la Fleur de Dieu, l’Homme sait désormais ce qui advient de la mémoire après la mort. Alors qu’un impitoyable seigneur de la guerre fomente un coup d’état, la formule chimique de la Fleur de Dieu est dérobée par une organisation anarchiste paradoxalement très organisée. Au même moment, l’apparition sur Sor’Ivanyia d’un enfant aux pouvoirs extraordinaires bouleverse toutes les certitudes scientifiques et religieuses de l’Empire. Qui est cet enfant ? Est-il seulement humain ? Est-il ce Messie que certaines religions ont cessé d’attendre ?

Pourquoi ?

Non, ce n’est pas de la fantasy!

Devant la qualité indéniable du catalogue de AMI, et le pitch qui me fait saliver, je ne peux que vous encourager à suivre cette future sortie. Je le lirai, c’est certain!

Infos et prix

Diaspora de Greg Egan

Lé bélial – le 30 mai 2019

diaspora

 

Diaspora débute en 2975. Depuis la fin du XXIe siècle, des humains ont choisi de laisser derrière eux la vie biologique et ont téléchargé leur personnalité. Notons que cette forme extrême de transhumanisme est une des marottes d’Egan, et se retrouve dans plusieurs de ses textes. Neuf siècles plus tard, l’humanité se divise en trois groupes distincts dont les contacts, peu nombreux, sont soumis à des règles strictes de respect distant et de non intervention.

 

 

 

 

Pourquoi ?

Sans doute un des romans de SF que j’attends le plus cette année. Il est vanté par notre divinité égyptienne, et même hautement recommandé. Orion s’en mêle également! Le Bélial qui est coutumier de romans d’envergure le publie… Impossible de passser à côté quand on aime la SF!

Infos et prix

Sur Mars d’Arnaud Pontier

1115

mars__valles_marineris_by_grafik-d1yzdxv

Et soudain, c’est l’écrasement. Une pression quatre fois supérieure à la gravité terrestre, qui nous plaque sur la couchette. Je crois mourir. Que mes yeux sortent de mes orbites. Que mon cœur va exploser dans ma poitrine. Et puis, au bout de deux minutes trente, un arrêt brutal, à l’inverse, nous propulse en avant, fait décoller nos épaules, malgré les sangles qui nous attachent. Avec l’arrachement de la coiffe de protection, la lumière nous envahit alors dans un bruit sourd : l’éjection de notre tour de sauvetage.

Pourquoi ?

J’ai beaucoup aimé cette « hard-sf » qui anticipe un voyage sur la planète rouge. Je vous le conseille vivement si vous aimez ces récits réalistes.

Info et Prix  numérique

Autres

Les meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson

Le Bélial

67635Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.

Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang.

Pourquoi ?

Déjà, il s’agit d’un UHL et je compte tous les lire. Ensuite, les retours son somptueux, à l’image de la couverture. Et il nous faut bien un peu d’horrifique dans notre sélection!

Infos et prix

Nôo de Stephan Wul

French Pulp – 9 mai 2019

41kra6ng6wlGrand roman du célèbre auteur d’anticipation Stefan Wul, Noô est un véritable trésor et un best-seller parmi ses récits hauts en couleurs et pourvus d’une imagination débordante. Bienvenue dans l’univers surréaliste de Noô, qui n’a rien à envier aux peintres et aux sculpteurs les plus décadents qu’a connu ce monde.

Pourquoi ?

Car j’ai envie de découvrir des classiques de la SF francophone.

Infos et prix

 

 

 

Mais aussi…

 

Waldo de Heinlein au Bélial

Le Monde de Satan de Poul Anderson au Bélial

30 réflexions sur “Pour une poignée de romans

  1. Alors :

    – Le T2 de Blackwing, je l’ai lu en VO, et il est très bon. Ceux qui ont aimé le T1 peuvent foncer sans crainte.
    – Le chant mortel du soleil, j’ai détesté, et je l’ai abandonné sans regret avant la fin.
    – On peut acheter le Guy Gavriel Kay comme quasiment tous les autres, à savoir les yeux fermés.
    – J’ai reçu le Steven Erikson il y a quelques jours, je vais le commencer à la fin de la semaine pour Bifrost.
    – Braises de guerre, je l’ai aussi lu en VO, c’est classique / très inspiré par Banks mais très agréable.
    – Terminus, je l’ai une fois encore lu en VO, et c’est un p*tain de roman, à lire absolument.
    – Dark Run est un Space Western (un peu comme Firefly), assez mal noté chez les anglo-saxons (3.6 à peine sur Goodreads). Apparemment, c’est un peu trop classique, même si pas foncièrement désagréable.
    – Diaspora, j’en suis évidemment, ça me consolera de l’intense déception de Perihelion Summer.
    – Je commence le Tade Thompson demain, là j’achève Gît dans les cendres de Marie Brennan pour Bifrost.

    Belle sélection en tout cas 😉

    Aimé par 1 personne

    • Il y a des titres que j’ai coché en raisons de tes critiques qui m’ont marquées. Donc, normal qu’il y ait des romans qui te parlent! 😉

      Terminus est génial!!!

      Dark run est un pur divertissement, pour la détente du cerveau.

      Le Marie Brenan, j’ai été sur le point de le mettre dans ma liste mais je voulais me restreindre à une sélection limitée…

      Aimé par 1 personne

    • J’attends également la sortie poche pour les blackwing, mais je me tate pour le numérique.

      Je me demande si le Eriskson ne sera pas bienvenu dans les 2 formats pour continuer la collection et me simplifier la tâche du poignet…

      J'aime

  2. Pas cool ce genre d’article ! 😉 Pour ce qui est du volet fantasy, j’ai repéré exactement les mêmes que toi, sans compter les suites de séries déjà entamées qui sortent à l’occasion des Imaginales (Brennan, Héliot, Jaworski…). Je sens que la banque ne va pas être contente ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Attends, un truc avec des tas de créatures auxquelles on laisse jamais leur voix au chapitre, des idées de métissage entre elles, le tout sur fond de dénonciation sociale qui m’a l’air dans l’ensemble vraiment pas mal foutue ? Mais pourquoi on m’a rien dit plus tôt ?!
    Du reste, à peu près tout me fait baver dans cette sélection. Par contre pour « La fleur de Dieu », je vais attendre de l’avoir lu moi-même avant de checker les critiques des autres : j’ai des grosses craintes sur ce roman, mais aussi des gros, gros espoirs.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s