Quelques romans pour l’été

 

Hier au lieu de terminer mon article sur les livres que je propose pour l’été, j’ai eu le bonheur et l’opportunité de participer à une activité assez confidentielle et des plus intéressante. En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on participe à l’élaboration d’eau de vie en compagnie d’un bouilleur de cru. Cette expérience fut très riche, très parfumée (si,si…) et je resterai un long moment enchantée par cette découverte.

Aussi, avec un poil de décalage, voici quelques romans récents pour meubler vos PAL estivales, et préparer les challenges de saison. Le but de cet article est de récapituler les dernières sorties susceptibles de nous faire saliver et qui promettent de nous exploser les neurones façon puzzle.

Cette liste de romans récents entrent dans la catégorie du S4F3, tout en proposant quelques combos avec les autres défis de l’été, tels que le Summer Star Wars (et le pavé de l’été), le premier animé par RSF Blog, et l’autre par Brize.

N’oubliez pas qu’un roman de cette liste, lu et chroniqué,  vous rapportera un point supplémentaire.

S4F3

Remplissant les critères de l’unique, du merveilleux, de l’inimitable challenge S4F3, affichant maximum 350 pages au compteur et s’évertuant à dépasser les 80 à l’heure, voici la poignée des romans sélectionééééééééééés :

Pierre de vie de Jo Walton

Denoël

Applekirk est un village rural situé dans les Marches, la région centrale d’un monde où le temps ne s’écoule pas à la même vitesse selon que l’on se trouve à l’est – où la magie est très puissante et où vivent les dieux – ou à l’ouest – où la magie est totalement absente. C’est la fin de l’été, et la vie s’écoule paisiblement pour les villageois. Mais le manoir va être mis sens dessus dessous par le retour de Hanethe, qui fut autrefois la maîtresse des lieux. Partie en Orient, elle y est restée quelques dizaines d’années. Mais, plus à l’ouest, à Applekirk, plusieurs générations se sont succédé. Ayant provoqué la colère d’Agdisdis, la déesse du mariage, Hanethe la fuit. Mais Agdisdis est bien décidée à se venger.

Pourquoi :

Jo Walton ne laisse pas indifférent. Ces romans joue sur la finesse et la subtilité, avec un propos tout en sensibilité et engagé. celui-ci ne déroge pas à sa démarche, et le pitch promet un voyage inoubliable. J’ai été plus que convaincue par ces derniers récits.

infos et prix (21,90*)

Ceux des profondeurs de Fritz Leiber

Mnémos

Après la mystérieuse disparition de son père dans un trou béant, Georg Reuter Fischer, aidé d’Albert Wilmarth, expert des mythes de Lovecraft, part à sa recherche et se met à enquêter bien involontairement sur les liens entre son histoire et celles de Lovecraft. Il est soudainement frappé par les échos de ses propres rêves et les images terrifiantes qu’il côtoie, alors qu’il se nourrit des lectures du célèbre écrivain. Petit à petit, il s’approchera dangereusement du gouffre béant de la terreur venue des profondeurs.

Pourquoi

Ceux qui connaissent le blog depuis un moment, sont conscients de ma réticence à lire Lovecraft. En revanche, je parviens à vaincre cette dernière quand les blogopotes signalent un bouquin à lire d’un auteur s’inspirant de cet univers. C’est le cas de ce court récit qui m’inspire énormément.

Pour vous aussi, YAPLUKA!

infos et prix (6,90€)

Étranges éons de Bloch

Mnémos

Un amateur d’art, Albert Keith, achète un tableau très intrigant : Le Modèle de Pickman, absolument identique à celui dont parle Lovecraft dans l’une de ses plus célèbres nouvelles. Accompagné de son ami bibliophile et fin connaisseur du Maître de Providence, il va chercher à découvrir l’origine de la toile. C’est alors le début d’un voyage vers l’horreur et une folle enquête durant laquelle tout va basculer pour les deux investigateurs de l’étrange. Et si l’ uvre de Lovecraft n’était pas une fiction, mais bien la réalité ?

Pourquoi

Mêmes remarques que précédemment.

Il m’inspire beaucoup, il est court très immersif et promet quelques frissons.

Infos et prix (17€)

L’ours et le Rossignol de Katherine Arden

Vassia grandit dans une Russie médiévale dans bien des aspects. Les  habitants vivent de manière autarcique : de leurs cultures estivales, de la chasse et de l’élevage. La broderie et la couture sont les réjouissances des dames le soir au coin du poêle, pendant que ces messieurs aiguisent leurs divers ustensiles (de chasse).

Piotr Vladimirovitch est le seigneur d’une contrée au nord du pays, couverte de neige et de glace huit mois sur douze. Ses terres sont vastes, comprennent des villages et une grande forêt. Ce n’est pas un chef anonyme comme en comptait la Russie à l’époque des tsars. En effet, il est le gendre du souverain, puis à la mort de ce dernier est de venu le beau-frère de l’actuel. Il a épousé Marina, la fille et sœur de cette lignée de tsar; sa mère une parfaite inconnue est apparue un beau matin et s’est rapidement imposée à la cour, avec un charme littéralement envoutant et unique.

Pourquoi

Je l’ai lu et j’ai vraiment accroché. Vous pouvez consulter ma chronique.

L’Ours et le Rossignol de Katherine Arden est un premier roman remarquable et enchanteur. Il propose une immersion au cœur de l’hiver russe, au centre d’une lutte à fendre l’âme ( 🙂 ). Le folklore slave donne une ambiance unique et envoutante. A Suivre!

infos et prix

version brochée (21,90€)

En numérique (15,99€)

Danse avec les lutins de Catherine Dufour

L’Atalante

Le titre en soi est une invitation à la lecture. J’ai aimé les textes de Catherine Dufour que j’ai lu précédemment, alors, il me paraît naturel d’embarquer dans cette aventure en compagnie d’un congénère!!!

Sa plume est souvent acérée, l’humour bien présent et l’imagination au rendez-vous. Un auteur à suivre sans aucun doute!

Infos et prix (16,90€)

 

La Fleur de Dieu de JM Ré

Albin Michel Imaginaire

An 10996.
L’Empire s’étend sur dix-huit mille mondes habités. Au-delà de ses frontières, vit une diaspora humaine dont on ignore tout. Dans les déserts suspendus de la planète sacré, Sor’Ivanya, pousse la Fleur de Dieu. Ce remède à de nombreux maux est aussi un vecteur privilégié pour accéder au divin. Grâce à la Fleur de Dieu, l’Homme sait désormais ce qui advient de la mémoire après la mort.
Alors qu’un impitoyable seigneur de la guerre fomente un coup d’état, la formule chimique de la Fleur de Dieu est dérobée par une organisation anarchiste paradoxalement très organisée. Au même moment, l’apparition sur Sor’Ivanyia d’un enfant aux pouvoirs extraordinaires bouleverse toutes les certitudes scientifiques et religieuses de l’Empire. Qui est cet enfant ? Est-il seulement humain ? Est-il ce Messie que certaines religions ont cessé d’attendre ?

Pourquoi ?

Déjà, le pitch est accrocheur et éveille non seulement ma curiosité, mais aussi mon intérêt, et pas dans une petite mesure… Jusqu’à présent cette nouvelle collection m’a enthousiasmée avec la qualité des titres proposés (bien que je n’ai pas encore tout lu, mais c’est au programme), je lui fait confiance.

Alors vous aussi, et il s’agit d’un roman court. Allez hop! On se fait plaisir!

infos et prix (19,90€)

Les Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson

Le Bélial – UHL

Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.
Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang

Pourquoi

Puis-je avouer que la magnifique couverture m’a tapée dans l’oeil (j’ai tenté le jeu de mot tapé/Tade, mais, il ne fonctionne pas des masses….) et qu’elle n’est pas étrangère à cette sélection?

Autrement. Non, mais vous avez lu le pitch? Les quelques retours publiés sur le net? Ah, non, vous attendiez le challenge. Que c’est sage, surtout qu’il y a un exemplaire en jeu….

Info et prix (9,90€)

Waldo de Heinlein

Atteint d’une maladie neuromusculaire chronique, Waldo Farthingwaite-Jones vit retiré du monde au sein de son petit paradis privé, un habitat orbital automatisé conçu par ses soins qui le soustrait à l’insoutenable gravité terrestre martyrisant son corps… Obèse, solitaire et mysanthrope, Waldo est un être détestable. Mais c’est aussi, sans doute, l’un des plus remarquables esprits que l’humanité ait jamais connu. De fait, quand les moteurs des appareils de la North American Power-Air se mettent à dérailler sans la moindre explication, menaçant l’ensemble du trafic aérien, les ingénieurs de la compagnie n’ont d’autre choix que de se tourner vers un Waldo peu enclin à les aider. Sauf à y trouver son propre intérêt, et envisager la plus stupéfiante des découvertes..

Pourquoi

Parce que j’aime Heinlein et que les publications UHL sont d’une qualité moyenne remarquable. Amoureux de SFFF, tu peux foncer, et quand il s’agit d’un Heinlein, prix Hugo, ce sera même les yeux fermés!

infos et prix (10,99€)

N’importe lequel des UHL du Bélial

Combo Space-opéra

Ambitieux, percutants et compacts, ces challengers espèrent croquer la pomme à pleine page et damer le pion aux autres concurrents, du haut de leur 350 feuillets, avec une taille plume plancher, ils cherchent à en imposer, à fermer le clapet aux plus costauds….

Voici les candidats au combo de l’espace, les uniques, les pie qui chantent (pour le petit mais costaud) des challenges estivaux….

L’effondrement de l’Empire de John Scalzi

L’Atalante

« L’Interdépendance : un empire de quarante-huit systèmes stellaires presque tous inhospitaliers, où l’humanité s’est implantée et dont la survie repose sur une étroite collaboration.
L’Interdépendance : un millénaire de règne des grandes familles marchandes, dont la première occupe le trône de l’emperox.
L’Interdépendance : le réseau des courants du Flux, seul moyen de voyager plus vite que la lumière, unique lien des mondes de l’empire entre eux.
Le Flux est éternel mais il n’est pas statique. S’il se déplaçait, réduisant les colonies à l’isolement, l’humanité serait au bord du gouffre.
Un jeune scientifique, une commandante de vaisseau spatial et la toute nouvelle emperox devront affronter la catastrophe annoncée. »

Pourquoi

Outre, le prix Locus et sa nomination au Hugo? J’ai tout simplement adoré cette histoire qui sous un côté léger et l’air de ne pas y toucher, John Scalzi touche à des thématiques d’actualité, sans oublier de divertir le lecteur.

Ma chronique pour vous convaincre.

 version brochée (21,90€)

Version numérique 9,99€

Le Veil Homme et la Guerre de Scalzi

L’Atalante

« J’ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme. Puis je me suis engagé. » À soixante-quinze ans, l’âge requis, John Perry n’est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale, billet pour les étoiles, mais sans retour. Rien ne le retient plus sur Terre. Combien d’années peut-il espérer vivre ? S’engager, c’est protéger l’expansion de l’humanité dans la Galaxie, retrouver une seconde jeunesse et, à l’issue du service, obtenir le statut de colon sur une planète nouvelle. Mais qu’advient-il réellement de ces recrues ?

Pourquoi

Dans la lignée de Starship Troopers de Robert Heinlein et de La Guerre éternelle de Joe Haldeman, John Scalzi, pour son premier roman, a été finaliste du prix Hugo et a obtenu le prix Campbell du meilleur nouvel auteur de S.F.

J’ai tout simplement adoré. Du fond, de l’action, du fun et de la baston. Pas étonnant qu’il ait remporté de nombreux prix, mérité pour ce roman qui a mis Scalzi en pleine lumière. A Lire.

Infos et prix (6,90€)

Les brigades fantômes de Scalzi

L’Atalante

Tu t’appelles Jared. Ta mère est une cuve et ton esprit n’est pas le tien. Tu as parlé à soixante secondes, marché à deux minutes et pris la navette à une heure dix. Ton avenir ? Il ne t’appartient pas. À deux semaines, tu intégreras le corps d’élite des Forces de défense coloniale, les « Brigades fantômes ». Au nom de l’humanité, toi qui n’es pas vraiment humain. Mais l’esprit-qui-n’est-pas-le-tien grandit en toi, cet esprit qui, ailleurs, planifie la destruction de l’humanité. Au nom de quoi, au nom de qui ? Et toi, que choisiras-tu, Jared ?

Pourquoi

Après la lecture du précédent, vous aurez envie de lire celui-ci!!!

Infos et prix (6,90€)

Starship Troopers de Heinlein

J’ai lu

Après la grande guerre atomique de la fin du XXe siècle, le monde ne fut plus que chaos et désordre. Pour éliminer les hordes barbares qui s’étaient formées, les survivants durent remettre leur sort entre les mains de l’armée. Un siècle plus tard la civilisation, arrivée à l’âge des étoiles, reste dirigée par les militaires. Dans cet univers, Juan Rico s’engage le jour de ses dix-huit ans dans l’infanterie spatiale. Il ne sait pas quel sort terrible attend les fantassins qui, sur les mondes lointains, vont devoir affronter les armées arachnides..

Pourquoi

Un monument de la SF et du Space opéra. Souvent décrié, l’auteur nous offre sous couvert d’une action trépidante et d’un récit flamboyant, une critique de la société doublée d’une réflexion sur notre condition de citoyen. Waouh!!!

Infos et prix(6,30€)

Le Monde de Satan de Poul Anderson

Le Bélial

En ce XXIIIe siècle trépidant, l’humanité s’est implantée sur nombre de planètes, se frottant à un univers exotique grouillant de vie. Afin de protéger leurs intérêts, les négociants interstellaires ont formé une alliance : la Ligue polesotechnique. Nicholas van Rijn, fondateur de la Compagnie solaire des épices et liqueurs, est le plus flamboyant de ces princes-marchands. Le présent volume réunit les récits qui constituent le quatrième volet de ses aventures picaresques, à savoir le roman Le Monde de Satan, dans une traduction révisée, et la longue nouvelle « L’Étoile-Guide », à ce jour inédite…

Pourquoi

Voici le 4° tome de la Hanse Galactique que je suis depuis le début de sa publication. Je suis une admiratrice de Poul Anderson depuis quelques années. Le monde de Satan contrairement aux autres tomes de la Hanse est un roman, et un texte majeur de Poul Anderson dans cette histoire du futur assez pessimiste. La créativité de l’auteur est un enchantement, et ses textes gardent toute leur pertinence encore de nos jours.

Indispensable pour moi.

Infos et prix (22€)

Dark Run de Mike Brooks

Outre Fleuve

La rencontre épique entre Les Gardiens de la galaxie et Han Solo. » Lloyd Chéry, Le Point Pop

Pourquoi

Ah, difficile de résister à un tel argument! Je demande à voir, et je verrai… Cela ne vous inspire pas ?

Infos et prix (15,99€)

 

Summer Star Wars

Nos bouquins suivant s’illustrent dans la catégorie poids lourd. Ils ne font pas dans la dentelle, ni dans le chichi. Pas coquéterie pour ces routards des étoiles, sabords ouverts, laser en chaffe, la vitessse au compteur proche de la vitesse lumière, ils sont prêt à annhiler la concurence, voici, les romans de Space Opéra qui explose, qui implose et qui s’imosent!

Diaspora de Greg Egan

Le bélial

D’abord il y a les enchairés, ceux qui s’approchent le plus, sans doute, de ce que fut homo sapiens. Vivant au coeur des jungles terriennes et des océans, leur corps de chair et d’os est mortel, mais leur génome modifié leur assure une longévité exceptionnelle. Sur la Lune et divers astéroïdes sont les gleisners, créatures composites, androïdes, potentiellement immortelles. Enfin, dans les entrailles chromées de superordinateurs au potentiel de calcul inimaginable, vivent les citoyens des polis, personnalités numérisées, libérées de toute contrainte charnelle, entre les murs intangibles de cités sans limites… Nous sommes à la fin du XXXe siècle, et l’humanité est tripartite. C’est le temps des prodiges, le temps de tous les possibles. Jusqu’à ce qu’un déluge de rayons gamma, reliquat d’une lointaine catastrophe stellaire, menace de stériliser la Terre. Sonne alors l’heure du grand départ. La Diaspora. Mais pour où ? Et comment ? Et voilà que tout à coup le temps presse...

Pourquoi

Sans déconner, lisez-le. Ce roman est un des meilleurs de la décennie. Il n’y a rien à ajouter. Je le termine et le vous le chronique! 😉

Infos et prix

Dans la Toile du temps de Tchaïkovsky

Denoêl

La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le ‘Monde de Kern’, une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’espèce humaine. Mais sur ce ‘monde vert’ paradisiaque, tout ne s’est pas déroulé comme les scientifiques s’y attendaient. Une autre espèce que celle qui était prévue, aidée par un nanovirus, s’est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n’a pas du tout l’intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible semble inévitable. Qui seront donc les héritiers de l’ancienne Terre? Qui sortira vainqueur du piège tendu par la toile du temps?

pourquoi

Magnifique roman de SF nous embarquant dans un périple à travers le temps, franchissant la barrière des espèces. Le lecteur ne peut tomber que sous le charme de ces araignées en quête de conscience. Adrian Tchaïkovsky nous tisse un univers captivant et si passionnant que l’on aime s’y laisser prendre. Bravo.

infos et prix

Le Gambit du renard de Yoon Ha Lee

Le capitaine Kel Cheris tombe en disgrâce après avoir utilisé des armes non conventionnelles lors de sa dernière affectation. A sa grande surprise, elle est promue général à titre temporaire par le commandement Kel qui lui confie une mission d’une importance vitale pour l’Hexarcat, le système des six factions : mater une hérésie en cours dans la forteresse des Aiguilles Diffuses. Seulement cette promotion est assortie d’une terrible condition : ancrer en elle l’esprit du général Shuos Jedao, ancien traître et fou sanguinaire mort depuis des siècles, mais stratège de génie qui n’a jamais perdu une bataille. Que cachent les six factions à Kel Cheris ? Que sait exactement Jedao et, surtout, qui fut-il réellement ? Le Gambit du Renard est un space opera d’une richesse et d’une profondeur rares. Il a reçu le prix Locus du premier roman et a été finaliste des deux plus prestigieux prix du genre : les prix Nebula et Hugo.

pourquoi

Ma chronique

Le worlbuilding étrange et captivant se révèle une petite pépite en soi, un univers dans lequel la sensation « alien » permet de ressentir tout un panel d’émotion de la déroute à la jubilation. Un monde construit pour mettre en évidence sa thématique principale : l’humanité. Le duo de généraux fonctionne à merveille et ajoute au plaisir de la découverte.

Une très grande originalité pour ce roman unique et un gros coup de coeur.

infos et prix

Les naufragés de Velloa

Critic

XXVIIIe siècle. Suite à la destruction de la Terre, Mars et Vénus régentent le système solaire et protègent jalousement leur surface des milliards de réfugiés condamnés à l’errance et la précarité. Quand l’agent martien Mark Slaska découvre la preuve que l’Embrun 17, un vaisseau de naufragés à qui Vénus a refusé l’asile, a rejoint l’étoile Sigma Draconis quatre cents ans plus tôt, une vive stupéfaction s’empare des deux planètes-forteresses. Comment un appareil à peine capable de franchir la distance Terre-Vénus a-t-il pu parcourir une distance de près de 20 années-lumière de manière quasi instantanée ? Existe-t-il une force, dans l’orbite de l’étoile, qui les y aurait invités ? Martiens et Vénusiens décident d’organiser une mission conjointe vers le système de Sigma Draconis. Mais, derrière l’entente de façade, les représentants des deux peuples sont bien décidés à découvrir la force mystérieuse qui se cache dans l’orbite de l’étoile, et s’en emparer pour asseoir la domination de leur camp.

Pourquoi

Le roman précédent avait beaucoup plu, et j’ai envie de découvrir l’auteur. Et puis, l’été c’est pour être fun, et se divertir non? Avec la chaleur je ne voudrais pas faire fondre mes neurones et une plongée dans le froid de l’espace m’apportera, et à vous aussi, la fraîcheur nécessaire.

Infos et prix

Braise de Guerre de Gareth Powell

Après la guerre, la bataille pour la paix commence… Le Chien à Problèmes est un croiseur lourd, construit pour semer la violence. Doué de conscience, c’est aussi une adolescente dégoûtée par le rôle qu’elle a joué dans le génocide d’une planète entière. Le Chien, reconverti dans le sauvetage des naufragés spatiaux, et sa capitaine, Sal Konstanz, reçoivent l’ordre de venir en aide aux éventuels survivants d’un paquebot en perdition au coeur d’un système contesté. De l’épave émerge une poétesse dissimulée sous une fausse identité pour échapper à l’horreur de la guerre, Ona Sudak. A quelques années-lumière de là, Ashton Childe, un agent des services secrets mis au placard, fait équipe avec un membre d’une faction adverse pour partir à la recherche de la rescapée. Tous risquent de se retrouver, bien malgré eux, au coeur d’un conflit qui menace d’embraser à nouveau toute la galaxie. Space opera débridé, Braises de guerre offre une galerie de personnages hauts en couleur, dans la plus pure tradition du genre.

Pourquoi

Les retours étaient déjà très bons outre-Atlantique, et notre divinité égyptienne  le conseille pour le fun, l’histoire et au final une lecture fort agréable. Cela me suffit en amatrice de Space opéra que je suis!

Infos et prix (22,90)

 

Le Pavé de l’été

Et pour finir, voici les mastodoooooonteeeee de la SFFFFFFFFFFF, voici les incontournables pavééééééééés de l’étééééééé!

Réjouissez-vous de Erikson

L’Atalante

John Allaire eut le privilège de voir le premier les nuages se disperser dans le ciel pour dévoiler la forme légèrement incurvée d’un gigantesque objet solide.

« Comme le dessous d’une assiette en porcelaine. Puis une lueur s’est mise à briller au milieu. À briller comme pas possible. J’ai dû me protéger les yeux, mais ça m’a pas empêché de voir descendre le faisceau de lumière. Droit sur une femme – qu’était à guère plus de cinq mètres de moi. Elle a pas eu le temps de comprendre ce qui lui tombait dessus. »
Margot Revette confirma. « Elle marchait tranquillement. D’un coup la lumière l’a aspirée, puis plus de lumière, et plus de femme non plus. »

Un Premier Contact sans contact*. Les extraterrestres sont arrivés, mais pas d’extraterrestre à l’horizon.

Pourquoi

J’ai envie de découvrir l’auteur dans un registre SF et voir s’il parvient à donner un sens épique à son récit de SF.

Un joli combo Summer Star Wars et Pavé de l’été…

infos et prix

 

Aurora de Kim Stanley Robinson

Bragelonne

Notre voyage depuis la Terre a commencé il y a des générations.
À présent, nous nous approchons de notre destination.

Aurora.
Brillamment conçu et merveilleusement écrit, un roman majeur d’une des voix les plus puissantes de la science-fiction moderne. Aurora raconte l’histoire incroyable de notre premier voyage au-delà du système solaire, pour trouver un nouveau foyer.

Pourquoi

KSR est une pointure de la SF, et ce titre prometteur est l’occasion de le découvrir.

info et prix(12,99€)

 

Mais aussi en Fantasy

Les souvenir de la Glace de Erikson

Le continent ravagé de Genabackis a donné naissance à un nouvel empire terrifiant : le Domin de Pannion. Telle une marée de sang corrompu, il dévore ceux qui refusent de se soumettre à la sainte parole de son tyran fanatique. Pour l’affronter, l’Ost de Dujek Unbras et les Brûleurs de Ponts de Mésangeai et de Ganoes Paran devront forger une alliance avec leurs vieux ennemis : les forces du seigneur de guerre Caladan Rumin, les Tistes Andii d’Anomander Rake et les Rhivis des plaines. Mais ce ne sont pas les seuls événements qui se trament. Les clans t’lan imass se sont également réveillés, répondant à l’appel de l’antique rassemblement qui scellera leur destinée. Dans l’ombre, une infection se propage, corrompant les garennes, souillant la chair de Brûle, la Déesse Endormie elle-même. A Morn, une déchirure écarlate porte la trace du Chaos, promesse d’une effroyable renaissance. Et partout l’on raconte que le Dieu Estropié, désormais libéré de ses chaires, chercherait à assouvir son impitoyable vengeance… Marquant le retour de bon nombre de personnages des Jardins de la Lune, Les Souvenirs de la Glace se pose comme un chapitre capital au sein de l’éblouissant cycle de fantasy épique de Steven Erikson.

Pourquoi:

Le meilleur de la Dark Fantasy épique. Tout simplement.

Infos et prix

 

 

 

 

 

39 réflexions sur “Quelques romans pour l’été

  1. Malheureusement je ne pense pas avoir le temps cet été, sinon les deux challenges m’auraient bien tentée ! (dommage, il y en a pas mal dans ta liste que j’ai déjà lu ^^)

    J'aime

  2. Je ne me suis pas encore penché sur mes prochaines lectures.

    Je verrai au fur et à mesure si elles rentrent dans l un ou l autre challenge. Mais je dois avoir quelques livres sous le coude.

    Le pavé de l’été n’est pas encore annoncé il aura bien lieu ?

    Et on voit que notre toutou se joue des dates. 😎

    Aimé par 1 personne

  3. Une bien jolie liste 🙂 Même si je ne participe pas au S4F3, j’ai gagné un point avec Pierre-de-vie huhu. Le roman de Katherine Arden me tente bien… évidemment le dernier de Catherine Dufour, aussi !
    Je me suis inscrite au challenge de Brize et j’ai de quoi faire. Quelques ajouts à ma PAL sont prévus… mais c’est pour mieux avancer dans les séries.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s