Quelques (mauvaises) nouvelles

Une fin d’année en berne

 

Bonjour à toutes et tous.

Cela fait quelques temps que je ne fréquente pas mon blog, ni les vôtres. J’ai eu quelques messages très chaleureux, demandant de mes nouvelles. Alors, je me suis décidée à sortir de ma torpeur pour communiquer un minimum.

Peu après la mi-novembre, nous avons eu le brusque et inattendu décès d’un ami (et voisin), 30 ans, tout juste marié. Cela m’a franchement secouée. Moins d’une semaine après, nous avons appris qu’il fallait nous préparer à perdre – dans peu de temps – un membre de notre famille, très proche.

Depuis ces nouvelles, j’ai écrit mon bilan de novembre et j’ai trouvé mon billet si déprimant que je l’ai envoyé direct à la poubelle. Tous les articles que je tente d’écrire ces temps-ci sont empreints de tristesse et de cette impuissance que nous ressentons tous devant une maladie incurable.

Ce n’est pas ainsi que je conçois mon blog, qui a pour ambition de partager ma passion de la SFFF et non pas pour partager mes états d’âme déprimants. Aussi, j’ai choisi de laisser un peu de temps au temps, dans l’optique d’apaiser un peu tout cela.

Je n’écris pas ces lignes pour attirer la compassion, mais uniquement pour vous dire que je ne vous oublie pas, et que je reste toujours passionnée de SFFF, et donc, qu’il est hors de question que je desserve le tout avec des articles trop mélo.

A très bientôt, encore quelques jours pour digérer tous ces événements.

65 réflexions sur “Quelques (mauvaises) nouvelles

    • Merci! Mon p’tit loup!
      C’est ton message d’hier qui a provoqué le déclic. Nous allons bien, mais les fêtes de fin d’années ont une saveur particulière.
      Bref, quelques jours permettent toujours de faire du bien.
      Merci à toi! Plein de bises.

      Aimé par 1 personne

  1. Je me disais justement aujourd’hui que cela faisait un gros moment que je ne t’avais plus vu poster nulle part, et vu à quel point c’est inhabituel, je me suis un peu inquiété. Je vois que ces inquiétudes étaient, hélas, fondées. Je compatis sincèrement, et te souhaite de tout cœur bon courage pour affronter ces épreuves. Mes pensées vont aussi évidemment au Comte et à tes enfants. Prenez soin de vous, et reviens vers tes fidèles lecteurs quand tu te sentiras prête, nous serons là !

    Signé ton astéroïde vengeur.

    J'aime

  2. Je suis navrée d’apprendre ces tristes nouvelles et je pense bien à toi et ta famille 😦 Ne t’en fais pas, même si tu es moins présente pendant quelque temps, impossible d’oublier le lutin 😉 Bon courage à toi ❤

    J'aime

  3. J’étais moi aussi inquiète de ton silence…
    Je n’ai pas pu publier pendant de longues semaines cette année pour les mêmes raisons. Une pause est nécessaire pour refaire surface après de si rudes épreuves.
    Nous serons là, toujours heureux de te lire et de partager avec toi notre passion commune quand tu te sentiras prête. Tu nous retrouveras fidèles au poste.
    D’ici-là, je suis de tout coeur avec toi, et t’envoie mille pensées réconfortantes, ainsi que beaucoup de courage, pour toi et tes proches.

    Aimé par 1 personne

    • Désormais, je comprends le besoin de rester un peu en retrait pour digérer les mauvaises passes. Et vos petits messages de soutien font beaucoup de bien. Je me sens entourée!!!
      Merci Ma p’tite Lupa! 😉

      J'aime

  4. Vraiment pas cool quand les problèmes s’accumulent.
    Je me demandais ce qui pouvait bien provoquer un si long silence, j’espérais que ce n’était pas grave mais apparemment je n’ai pas été entendu.
    Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite, prend le temps qu’il te faudra pour t’en remettre.
    On t’attendra tous avec plaisir à ton retour !

    Aimé par 1 personne

    • En une semaine cela a fait beaucoup, et la baffe dure à digérer. C’est assez paradoxal, le fait de rédiger ce petit message te de le poster m’a fait du bien.
      Le blog recommence à me titiller.

      Merci beaucoup!

      Bises.

      J'aime

  5. Je te souhaite énormément de courage. Je sais combien il est important d’être entouré dans ces cas-là.
    Si ça peut te réchauffer un minimum, nous avons énormément aimé ton miel ici.
    A bientôt
    des bises

    Aimé par 1 personne

  6. C’est… y’a pas de mots. On ne se connaît pas plus que ça mais je te souhaite… du courage ? Y’a pas beaucoup le choix. Donc plutôt, de trouver quelques raisons de sourire, et d’avoir de beaux moments. Qu’un peu de lumière entre chez toi et tes proches.

    J'aime

  7. Loin de la Blogosphère ces dernières semaines je n’avais pas vu passer ce post. Je suis de tout coeur avec toi cher Lutin pour surmonter cette période délicate que tu traverses et j’espère que tout ira mieux dans un avenir proche. La Blogo ne t’oublies pas, prends le temps qu’il te faudra.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s