Livres : comment bien commencer l’année

Une sélection qui envoie aussi bien du bois que du fond!

 

J’ai choisi de mettre en valeur une dizaine de titres qui sont ou seront disponibles en ce début d’année. L’objectif de cet article n’est pas de faire le tour de ce qui sera publié dans les mois qui viennent, mais simplement de vous proposer des lectures propres à emballer vos tripes, votre cœur et votre matière grise dans les semaines à venir.

De même, il ne s’agit pas de présenter l’exhaustivité de ce qui paraît ou est paru depuis début décembre, et ce jusqu’au printemps. Mon ambition se limite à trouver un panel représentatif de la SFFF, avec un recueil de nouvelles, des romans de SF spéculative, du space-opéra, de l’action futuriste, des textes jouant sur l’émotion et la poésie, de la fantasy pur jus, ainsi que de la dark, ou tout simplement de l’aventure.

Oui, je cherche à proposer la liste dans laquelle vous pourrez piocher au moins un titre. 🙂

oceanderouille-cv04-ap

Un Océan de Rouille de Cargill

Albin Michel Imaginaire – 2 janvier 2020

« Il ne faut pas s’attendre à un roman plein d’idées novatrices ou à un roman philosophique sur les machines conscientes. Ça pète, ça tire dans tous les coins et chacun essaye de survivre comme il peut.« 

Je suis en pleine lecture de ce roman et je dois contredire partiellement Gilles Dumay. Certes, il y a un côté Mad Max assumé, avec un concert métallique doublé d’effets pyrotechniques. Or, ce serait réducteur de résumer ce premier roman à une percutante partition de coups de pistons, de fusil ou de laser. A moins d’avoir lu et relu l’œuvre de Asimov sur les robots et tous les ouvrages de référence se penchant sur l’intelligence artificielle et la notion de conscience, Un Océan de Rouille apporte matière à ce vaste sujet.

Infos et Prix

kunsken-lemagicienquantique-p1-scaled-1

Le Magicien Quantique de Derek Kunsken

Albin Michel Imaginaire – 26 janvier 2020

« Derek Künsken est l’étoile montante de la science-fiction canadienne. Ses nouvelles fort remarquées ont été reprises dans les anthologies des meilleurs textes de l’année, traduites notamment en chinois. Le magicien quantique, son premier roman, a été comparé à Ocean’s Eleven pour l’aventure et l’humour, mais aussi aux romans de Greg Egan, Peter Watts, pour le vertige de ses idées. Il plaira à tous les fans de space opera débridé.« 

Personnellement, une présentation telle que celle-ci mêlant le titre Océan’s Eleven, emballant et fun, au nom de Peter Watts ainsi que Greg Egan est plus que convaincant. Et puis, les retours d’Outre-Atlantique ne font que confirmer mon intérêt.

FONCEEEZZZZ!

Infos et prix

 

70568

Binti de Nnedi Okorafor

ActuSF – le 24 janvier 2020

J’ai été séduite par la plume poétique et la créativité de Nnedi Okorafor, et vous pouvez trouver mes chroniques.

Du fond, de la créativité, Binti est une novella très prometteuse qui met en lumière une jeune femme pleine de fougue. Ce space opera oppose le peuple des Méduses aux êtres humains, un conflit qui surgira dramatiquement dans la vie de la jeune femme. Les thématiques sont abordées avec élégance, avec des mathématiques au cœur de l’équation. L’obtention des deux prix font grimper des attentes qui seront sans doute déçues en raison du format trop court pour exploiter son potentiel, et d’un traitement YA. Mais pour 100 pages, c’est plutôt très engageant, je lirai la suite.

infos et prix

lesflammesdelempire

Les flammes de l’Empire de Scalzi

L’Atalante – le 27 février 2020

L’Interdépendance : un empire de quarante-huit systèmes stellaires presque tous inhospitaliers, où l’humanité s’est implantée et dont la survie repose sur une étroite collaboration.
L’Interdépendance : un millénaire de règne des grandes familles marchandes, dont la première occupe le trône de l’emperox.
L’Interdépendance : le réseau des courants du Flux, seul moyen de voyager plus vite que la lumière, unique lien des mondes de l’empire entre eux.
Le Flux est éternel mais il n’est pas statique. S’il se déplaçait, réduisant les colonies à l’isolement, l’humanité serait au bord du gouffre.
Un jeune scientifique, une commandante de vaisseau spatial et la toute nouvelle emperox devront affronter la catastrophe annoncée.

« L’Interdépendance » : le nouveau space opera de John Scalzi, dont L’Effondrement de l’empire est le premier livre.

 

Dans ce roman féministe, les dames se taillent la part du lion, mais l’auteur n’oublie pas pour autant ses personnages masculins. Le message passe avec fermeté dans la douceur du velours. J’adore. Un Scalzi de très bon cru, qui allie le fun et le fond, pour une danse endiablée au milieu des étoiles, alors ne boudez pas votre plaisir.

Il a reçu en 2018 le prix Locus de meilleur roman de science-fiction et a été finaliste du prix Hugo.

Je vous invite à consulter ma chronique sur ce roman que j’ai vraiment aimé (dans mon top 3 de SF)

Infos et prix

 

La piste de Cendres d’Emmanuel Chastellière

Critic – 20 février 2020

1896, Nouveau-Coronado. Fils illégitime d’un influent propriétaire terrien, Azel fuit son destin, balloté entre des origines qu’il renie et une famille qui ne l’accepte pas. Il a préféré rejoindre les montagnes, où il se contente de conduire du bétail et de jouer les chasseurs de primes. Pourtant, loin des hauts plateaux, la menace d’une guerre se profile dans la péninsule : le Nord, véritable grenier à blé, estime être exploité par le Sud, plus industriel, et qui dispose du seul accès à l’océan grâce au port de Carthagène. Lorsqu’Azel accepte à contrecoeur d’accompagner un cortège d’indigènes décidés à quitter leurs anciennes terres – accomplissant ainsi ce qu’ils appellent le Grand Exil -, le jeune homme est loin d’imaginer qu’il va lui-même prendre part à la guerre civile. La guerre… et tout ce qu’elle risque fort de réveiller.

J’avais adoré le tome précédent qui avait terminé dans mon top 3 annuel. Je vous invite à lire ma critique, mais inutile de souligner combien j’attendais cette « suite« .

L’Empire du Léopard est un roman de flintlock fantasy se déroulant dans un cadre Sud Américain dans un contexte difficile. Les aventures de Céres et compagnie séduisent à la fois par une ambiance sombre, une promesse trop belle pour être honnête, et certainement avec un casting de choix.

Infos et prix

 

9791028106560

Wyld, tome 2 de Eames

Bragelonne – 15 janvier 2020

C’est sans doute celui que j’ai le plus envie de lire en ce moment, j’ai le tome 1 qui attend au chaud et qui me nargue. Les retours sont fantastiques, alors pourquoi hésiter ?…

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld – de véritables stars adulées de leurs fans. Pourtant leurs jours de gloire sont loin. Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d’ailleurs.

Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay et le supplie de l’aider à sauver sa fille, prisonnière d’une cité assiégée par une horde de monstres sanguinaires. Même si cela revient à se lancer dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d’accepter.

Le temps est venu de reformer le groupe… et de repartir en tournée.

Infos et prix

 

9791028104245

Le Saint des Lames, Les prodiges de l’Empire T2 de Iggulden

Bragelonne – 12 février 2020

J’avais été vraiment séduite par cette fantasy âpre et sans concession pour les âmes poétiques ou chastes. J’en redemande et c’est donc avec ce 3° tome que l’aventure continue! Hourra!

Ma chronique

La cité de Darien a gagné en puissance, mais elle doit en payer le prix. Son triomphe lui a valu d’attirer l’attention d’un redoutable ennemi venu du Nord…

L’Empire Féal est déterminé à voler la magie de Darien, et à l’utiliser pour s’emparer du trône. Ne sachant plus vers qui se tourner, les douze familles réclament son aide au Saint des lames. Accompagné de cinq inconnus – un joueur, un chasseur, un jeune voleur, une sorcière et un soldat aguerri –, le héros légendaire va devoir s’aventurer jusqu’au cœur de l’armée ennemie.

Darien était jadis la plus grande forteresse de l’Empire de Sel. À présent, elle sera son ultime champ de bataille… et le Saint des lames, son seul espoir.

Infos et prix

Les livres disponibles d’ores et déjà!

 

70117

Jardins de Poussière de Ken Liu

Le Bélial – déjà publié

Parce que Ken Liu est déjà un Grand!

Infos et prix

512baz3khxpl._sx195_

Grainger des étoiles de Stableford

Critic – déjà publié

Un peu de légèreté et d’aventure pour alléger vos soirées, voilà ce que propose ce titre, du fun et de l’immersion.

Grainger est un pilote de spationef, l’un des meilleurs si l’on en croit la rumeur.Toutefois, lorsqu’il est récupéré par un vaisseau appartenant à une multimondiale après avoir passé deux longues années sur une planète désertique,il laisse derrière lui la tombe de son meilleur ami, et sa liberté. En effet, l’entreprise qui l’a sauvé exige qu’il s’acquitte en retour de vingt mille crédits – une dette colossale, que l’on met toute une vie à rembourser.Mais ce que tout le monde ignore, c’est que Grainger a ramené de son séjour un mystérieux parasite, bavard mais loyal, que lui seul entend. Dès lors commence pour Grainger et son étrange compagnon une série de missions impossibles, qui le verront devenir Grainger des Étoiles.Brian Stableford, né le 25 juillet 1948 à Shipley en Angleterre, est un auteur de science-fiction britannique qui a publié plus d’une cinquantaine de romans.

Infos et prix

 

Pour le plaisir des yeux et du cœur

9791028107062

Le Nom de vent de P. Rothfuss – édition collector

Bragelonne – déjà publié

Une magnifique pépite, un bel écrin pour un roman sublime.

Ma chronique

Infos et prix

49 réflexions sur “Livres : comment bien commencer l’année

  1. Belle sélection ! (petite info, Emmanuel Chastellière a précisé que La piste des cendres n’est PAS la suite de L’empire du Léopard, mais un stand-alone se déroulant dans le même univers -et plus tard dans sa chronologie-). J’en ai déjà lu trois (Le magicien quantique / Rose de sang / Le nom du vent), je m’apprête à en lire deux (La piste des cendres pour Bifrost et Le saint des lames pour le blog) et j’en ai un en stock (Jardins de poussière). Le reste, c’est bof au mieux, un non ferme et définitif au pire.

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, ce n’est pas un tome 2. Je n’avais pas d’autre terme au moment de la rédaction pour évoquer ce titre qui se déroule dans le même univers.

      Un Océan de rouille, je pense également que tu n’y trouveras pas forcément ton compte. Binti verse dans le YA et n’est définitivement pas ton type de lecture.
      Pour Stableford, c’est vraiment de la série B, pas prise de tête. J’ai tendance à l’estimer dans la veine des Flandry. Je verrai bien, mais effectivement, je ne te vois pas le lire.

      Le John Scalzi est vraiment très, très chouette. Il me semble que ce n’est pas un auteur que tu apprécies.

      Hé, mon astéroïde vengeur, cela fait 6 titres sur 10!! Pas mal! 😉

      Aimé par 1 personne

      • Il me paraît naturel que vu le nombre de blogueurs / blogueuses dans l’équipe critique, une recension écrite pour Bifrost ne se retrouve pas en parallèle sur leur blog avant qu’un an ne se soit écoulé après la parution du numéro concerné. Faute de quoi la moitié du cahier critique serait lisible gratuitement avant même la parution de Bifrost (vu le délai entre la deadline et la parution). Moi-même, je ne vais publier que d’ici une semaine, donc en fin janvier 2020, trois critiques et un article rédigés fin septembre / début octobre… 2018.

        Aimé par 1 personne

        • Je cherche encore où j’aurais dit que ce n’était pas naturel. 😉
          Je demandais juste si c’était toujours leur pratique. Quand j’écrivais dedans, ce principe n’avait pas encore été instauré, de tête. Bien sûr, l’idée était de ne pas chroniquer les mêmes choses que sur Elbakin, si possible.

          Aimé par 1 personne

  2. Merci pour la mention !
    Bien sûr, le roman explore le même univers mais effectivement,je serai très étonné qu’on me dise qu’on a eu l’impression de rater des trucs parce qu’on n’a pas lu L’Empire, etc… Après, j’espère aussi en revanche qu’il donnera envie de lire le « premier » à celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, c’est sûr. 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis pressée de découvrir La piste de Cendres ainsi que deux ou trois autres. Merci pour cette piqure de rappel, il faut que je me fasse une liste à peu près à jour pour pouvoir étaler mes achats dans les mois à venir ^^

    Aimé par 1 personne

  4. Joli programme, La piste des cendres me dit bien, du coup même sans avoir lu l’empire du léopard ça devrait aller (j’ai envie de lire l’empire du léopard mais j’aime pas la couverture donc je veux le prendre en ebook, mais il fait 15 balles, ça fait un peu cher)

    Aimé par 1 personne

  5. J’aimerais voir à quoi ressemble cette édition du Nom du Vent 😍
    Grainger est dans ma PAL, et Wyld dans ma wishlist !
    J’ai hâte de lire tout ça (mais pas tout de suite, j’ai d’autres livres à lire avant – notamment des livres prêtés… qui me font moins envie quand je vois ta liste 😅).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s