White Hempen Sleeves – Ken Liu

After the Fall,

anthologie de Transhuman Survival & Horror

Eclipse Phase – 2016

Nouvelle VO

White Hempen Sleeves de Ken Liu est une des 14 nouvelles présentes dans le recueil After the Fall de Jaym Gates publié en 2016. La particularité de l’anthologie réside dans l’univers commun unissant tous les textes.

Il s’agit d’un futur où l’humanité est parvenue à dépasser les limites de son enveloppe charnelle, mais pas celles du système solaire. La Lune, Mars, Pluton, Titan, et d’autres astéroïde accueillent l’activité humaine, même l’hostile Venus figure au tableau de chasse de sa voracité.

Ce monde reste féroce et cette science-fiction n’y arbore pas une vision optimiste de notre avenir. Guerres, menaces, tensions et conflits divers ont amené les humains à la marge du point de rupture, avec les IA ayant pris une certaine indépendance, et des découvertes étonnantes…

Un univers avec de la personnalité

Seule la capacité à naviguer d’enveloppe en enveloppe a permis la survie de l’être humain. En effet, il est désormais possible de scinder son esprit de son corps. Le premier, l’égo, contient votre nature profonde, vos souvenirs, vos expériences, en bref, votre vie. Certes, cette conscience numérique ne peut exister sans support – parfois il peut s’agir d’un disque dur – c’est là qu’intervient le morph. Ce réceptacle est généralement une enveloppe charnelle interchangeable, qui vous offre le luxe de choisir votre apparence physique, de s’affranchir de la maladie ou des affres du déclin, et même de la mort. Science et technologie ont atteint un stade tel, que l’élévation de certaines espèces fut possible. Ainsi, primates, poulpes et autres animaux ont dépassé la sentience pour prendre part au monde et peuvent être le réceptacle d’égos. Si vous pensez au Cycle de L’Elévation de David Brin, vous tapez dans le mille car l’hommage est bien présent, et si Carbone Modifié de Richard Morgan fait également tilt, vous n’en serez pas loin. Forcément toutes ces chirurgies sont surveillées, et il est proscrit de dupliquer un égo.

Cette technologie médicale ouvre tout un éventail de possibilités, et permet à l’être humain de s’adapter aux différents milieux auxquels il est confronté. Quand il est possible de manipuler les esprits, un peu de modification génétique s’apparente à un jeu d’enfant.

Les perspectives sont donc immenses, tout comme les tentations. Une entité supranationale veille sur le maintien d’un équilibre, il s’agit du groupe Firewall. Sa mission consiste à contenir les menaces, régler les différents et poursuivre les criminels.

Le rose ne s’associe absolument pas avec cet avenir, le noir convient bien mieux, en raison de l’ambiance surfant sur la veine survivaliste, à la limite de l’horreur. Dans l’espace nul ne vous entend crier, quelque soit votre morph,…

Une intrigue boomerang

Le lecteur plonge d’emblée à la surface de Venus, écrasé par la pression, abrasé par les vents corrosifs, démasqué par le fluide vénéneux, étouffé par la température diabolique. Même le morph ophidien ne résistera pas longtemps à ces conditions dantesques. Mais, l’objectif est clair, et l’enveloppe suffisamment résistance pour tenir toute l’ascension en haut du Mont Maxwell, couvert de neige métallique.

Les souffrances sont terribles, surtout quand le morph se démantèle peu à peu, ici, un œil, là un anneau,… la motivation reste intacte, cependant, le but est tout proche, et puis, ce n’est pas comme-ci la mort vous guettait réellement, n’est-ce pas?

N’est-ce pas?

***

« An overwhelming sense of loneliness seizes me. I am the only real person in a world of dolls. »

Quelques temps plus tard, il rencontre une femme somptueuse, alors qu’il assiste à une représentation magnifique mettant en scène l’épopée Arthurienne. Tous deux s’interrogent sur la duperie orchestrée par Uther – avec l’aide de Merlin, Ygraine ne pourrait pas être si aveugle en accueillant son époux, le Duc de Cornouailles,  dans son lit. Ne s’aperçoit-elle pas qu’il ne s’agit pas du bon égo dans ce morph ?…

Il tombe irrémédiablement sous le charme de cette beauté, aussi bien du morph que de l’égo, une âme sœur…

Un texte de Ken Liu, assurément

L’intrigue se lit d’une traite, car menée d’une main habile. Ken Liu s’est approprié cet univers pour décortiquer avec justesse l’idée de scission du corps et de l’esprit. Le monde occidental considère essentiellement le cognitif, souvent, au détriment du notre être physique, une enveloppe charnelle, véhicule attitré d’une conscience, d’un individu. D’ailleurs, l’un et l’autre sont traités par des professionnels séparés, des doctrines propres.

En Asie, corps et esprit – ego et morph – forment un tout, l’un ne va pas sans l’autre, l’un impacte profondément l’autre dans des dimensions souvent ésotériques à nos yeux d’occidentaux.

La nouvelle est fort intéressante dans cette confrontation des points de vue, Ken Liu ambassadeur de sa culture, face à une proposition à l’opposé de la sienne. Et puis, j’aime bien le karma dans cette histoire!

Temps de lecture : 30 minutes
niveau anglais : facile
Ce récit est pour vous si :
  • vous adorez Ken Liu
  • vous aimez les space opera à taille humaine
  • le transhumanisme, c’est pour quand ?
Je vous le déconseille si :
  • Ils sont où les vaisseaux spatiaux?
  • Pour vous le space opéra doit dépasser le nuage d’Oort
  • vous voulez de la pure Hard-SF!

 

C’est lundi! le lundi c’est chez le MAKI !

IMG_20191223_114201

 

Un petit coup de pouce pour votre lutin adoré :

Envie de soutenir le blog ? Vous pouvez le faire en passant par le lien en dessous (pas de frais supplémentaire!).

Recueil After the Fall

6 réflexions sur “White Hempen Sleeves – Ken Liu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s