Idols – Ken Liu

Made to Order

Idols est un « programme informatique ». En fait, c’est aussi bien plus que cela.

Idols fut créé – sa dénomination vous donne une piste – pour seconder puis suppléer les stars et vedettes que comptent les diverses activités d’uns société. La vocation initiale de ces programmes était de répondre aux fans de manière « humaine » puis à la multitude de sollicitations. Le cahier des charges était précis : il fallait que les interlocuteurs aient la sensation de discuter ou d’avoir un échange avec leur idole, et non pas une réponse impersonnelle et passe-partout.

Comment personnaliser et donner de la chair à une unité numérique ? Comment leur donner, à ces admirateurs si pointus concernant l’objet de leur affection/obsession, la sensation d’avoir un échange réel ?

Une base de données regroupant une multitude de questions/réponses associée à la voix de l’idole en question ne tarderait pas à générer un cohorte de déçus et de grognards. La solution s’est donc portée sur une méthode plus pointue, sur un algorithme plus sophistiqué : relever la trace numérique de la personne source, agglomérer les différentes connaissances, voire obtenir sa participation active pour compléter cette doublure numérique, puis, enfin produire une IA en capacité de déterminer les réponses, dialogues, et comportement les plus probables.

Cette technologie a dépassé la sphère de la célébrité, et est devenue accessible à tous.

Avec Ken Liu, tout récit n’est pas seulement un prétexte pour raconter une histoire , aussi formidable soit-elle (cette seule ambition se serait fort appréciée), il lui faut pister cette idée, la pousser dans ces retranchements pour voir ce qu’elle a dans le ventre, et jusqu’où elle peut nous amener.

C’est ce que fait l’auteur avec bonheur dans Idols à travers cette nouvelle à 3 facettes.

La première nous propose de découvrir Dylan. Cet homme bien installé dans sa vie, n’a jamais connu son père qui ne fut qu’un donneur de sperme (à l’insu de son plein gré, visiblement 😉 ). Mais ce paternel invisible, absent, reste une chose qui ne cesse de le titiller. Après quelques recherches, il trouve sa trace, et c’est le dépit : les retrouvailles n’ont pas lieu. Le père est décédé quelques mois auparavant. Touchée, la famille lui fournit anecdotes, accès aux photos, vidéos,…. Et Dylan en fait une doublure Idols. Par son intermédiaire, il peut ainsi vivre une relation qui sans cela n’aurait jamais existé, connaître cette joie et enfin, mettre un terme à ce manque, même si le côté « factice » reste, lui réel.

Puis nous découvrons Bella qui n’est autre que l’épouse de Dylan. Ce dernier avait évoqué sa belle avec son idole de père, et nous ne sommes pas surpris de la trouver surbookée, passionnée par son travail d’avocat. Les Idols ont une autre fonction dans sa vie professionnelle; ils lui permettent de travailler sur les procès avec un « arsenal » de personnalités qui souligneront ainsi les failles dans son dossier, les axes de progrès, les améliorations, les points forts ou encore la meilleure stratégie pour gagner – quitte à manipuler ou mentir!

Enfin, nous achevons la nouvelle avec une expérience d’artiste. Il vous est possible de vous confronter à votre propre Idols!!! ET ainsi serez vous surpris, même estomaqués de votre trace numérique sur les réseaux et comment votre « vous » est perçu, ou même utiliser.

La nouvelle contient une gradation pour le lecteur. Cette technologie bien appréciable et émouvante lors du premier chapitre, finit par nous retourner à la fin de la lecture. Ce n’est pas une prise de conscience car à l’heure actuelle, ce n’est guère un secret. Le texte va au-delà de ce simple constat, elle floute la frontière entre les réelles personnes, et le numérique. Même Bella se demande où est la réalité sociale entre les deux.

Impossible d’être déçu avec Ken Liu!

Autre critique :

Orion qui brille dans notre Galaxie

Ce livre est pour vous si :
  • vous aimez les textes spéculatif
  • vous voulez aimez avoir de l’émotion
  • Vous aimez Ken Liu
je vous le déconseille si :
  • La SF c’est pour les bambins!
  • J’en ai assez des auteurs américains
  • attend, je cherche une bonne excuse :…. ah! c’est un homme!
Un petit coup de pouce pour votre lutin adoré :

Envie de soutenir le blog ? Vous pouvez le faire en passant par le lien en dessous (pas de frais supplémentaire!).

Made to Order avec l’excellente nouvelle de Peter Watts, de Ken Liu et tant d’autres!

Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

L’anthologie MADE TO ORDER m’a été offerte par Orion!!

Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

IMG_20191223_114201

11 réflexions sur “Idols – Ken Liu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s