An elephant never forgets – Rich Larson

Made To Order, anthologie

https://images.weserv.nl/?url=https%3A%2F%2Fmedia.biblys.fr%2Fbook%2F89%2F72389.jpg&w=200

Rich Larson fait l’actualité ces jours-ci avec la sortie de La Fabrique des Lendemains aux éditions Le Bélial, un recueil de nouvelles de très haut vol! Les retours sont somptueux, aussi tout naturellement, ai-je lu la nouvelle dudit auteur contenue dans l’anthologie Made To Order.

Dès les premières lignes, Carbone Modifié de Richard Morgan m’est venu à l’esprit, et même les cylons de Battlestar Galactica. En effet, le protagoniste principal se réveille dans une chambre de stase avec un bio-flingue à la main. Aucun souvenir n’illumine ses neurones, la confusion cède le pas à l’interrogation, et seul le mantra : « an elephant never forgets » lui revint en tête.

La pièce, la chambre d’Anniversaire, s’efface pour laisser le lecteur aux portes d’une école; et les premiers parallèles avec le roman cité plus haut ou la série également. Le personnage se dirige alors vers le gymnase pour y découvrir des traces et exercer ses talents. Il est accompagné de son credo au sujet de l’éléphant, et bien entendu de son bio-flingue qui s’avère redoutablement efficace.

De sa nouvelle naissance, à l’école, le trajet paraît des plus logiques lors d’une phase d’apprentissage, même si c’est à la chasse de ses souvenirs ou encore de la signification pour lui de « an elephant never forgets » qui rythme ses faits et gestes. Évidemment, il sait, vous savez ce que signifie « avoir une mémoire d’éléphant », mais ici, elle prend une tournure un peu scabreuse.

Pour tout dire, je ne sais pas si j’ai aimé cette nouvelle qui procure un sentiment étrange. Le texte est axé sur l’horreur, quelques scènes coquines participent à cette perception de décalage. Le récit est bon car, le lecteur veut connaître le fin mot de toute cette histoire, et reste en suspend jusqu’au bout. Une conclusion percutante en aurait fait une histoire éclatante (déjà qu’il éclate à tour de bras…, le bonhomme). Bref, je reste un peu sur ma faim.

Il est question d’école, d’éléphant et d’apprentissage, aussi ne résistè-je pas à l’envie de vous proposer :

Un petit coup de pouce pour votre lutin adoré :

Envie de soutenir le blog ? Vous pouvez le faire en passant par le lien en dessous (pas de frais supplémentaire!).

Made to Order

Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

L’anthologie MADE TO ORDER m’a été offerte par Orion!!

Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

IMG_20191223_114201

3 réflexions sur “An elephant never forgets – Rich Larson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s