Octobre s’achève sur un huis-clos

Octobre s’achève dans une torpeur douloureuse. Je ne vais pas faire la liste des nouvelles et événements qui viennent clore ce mois bien pâle.

Les colonies d’abeilles commencent à préparer une forme d’hibernation. La ponte de la reine s’est ralentie, les abeilles d’hivers ont commencé à naître et auront pour tâche de maintenir la grappe au chaud (ces insectes se regroupent de manière à former une boule pour se tenir chaud et surtout protéger la reine). Pour l’apiculteur, le visite dite d’hivernage s’est achevée en cours de mois. Elle consiste à tout vérifier, les quantités de miel disponibles pour la colonie, l’étanchéité, la population, l’état de la caisse, ect…

Désormais, les travaux sont à l’atelier ou autour du rucher pour dégager l’espace. Il leur faut de la paix et du silence. SI seulement les frelons asiatiques pouvaient le comprendre!

Comme beaucoup, le confinement a un impact direct sur mon activité, faisant de la vente directe ou en petites boutiques… Le moral était bien remonté après une fin d’année 2019 et un début 2020 éprouvant, mais il semble que ces temps-ci, il est hors de question de souffler psychologiquement. Bref, si vous souhaitez goûter ou commander du miel, vous pouvez me contacter à : lutin82@orange.fr.

NEWS

Peu de nouvelles, si ce n’est une légère modification du blog avec une section « jeu ».

L’article de présentation est là!

LECTURE D’OCTOBRE

La panne de lecture s’est achevée et me voilà repartie avec quelques articles :

J’ai comme l’impression d’avoir beaucoup lu de Watts dernièrement…

LECTURE EN COURS

Voile Vers Sarance de GG Kay

ET UN ÉNORME TOUR DE PAL

Une image vaut mille mot, mais j’ai été victime d’une craquante, à moins que l’instinct ait parlé et senti ce qui se préparait.

View this post on Instagram

Je confirme une crise de gloutonnerie

A post shared by Albédo (@lutin82) on

  • Au bal des absents de Catherine Dufour
  • La mosaïque de Sarance de GG Kay
  • Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal
  • Mangeterre de Dolores Reyes
  • Bifrost N°100
  • Lady Astronaute de Mary Robinette Kowal
  • Contes de sages et autres mondes de Bordage
  • Nuit d’été de Dan Simmons
  • La Chose de John W. Campbell
  • Les agents de Dreamland
  • HS UHL 2020

Donc, si vous comptez bien, il y a 12 nouveautés qui se sont invités dans la PAL. Elle est heureuse la gourgandine et se trémousse avec joie. Elle n’est pas consciente que ses bourrelets ressemblent à une hola totalement bordélique!

Heureusement, j’en ai lu 4, sinon ce serait bien dramatique… Le bilan reste largement positif en faveur de la gloutonne.

REPÉRAGES

Heureusement qu’après ce mois gargantuesque, novembre sera bien plus calme. Au programme :

New York 2140 de Kim Stanley Robinson

« Avec l’élévation du niveau des mers, chaque avenue est devenue un canal, chaque gratte-ciel, une île. Pour les habitants d’un immeuble de Madison Square, cependant, New York en 2140 est loin d’être seulement une cité submergée par les eaux. Il y a le trader, qui trouve des opportunités là où d’autres voient des problèmes. Il y a la policière, dont le travail ne disparaîtra jamais… de même que celui des avocats, bien sûr.

Il y a la star d’Internet, adulée par des millions de personnes pour ses aventures en dirigeable, et le gérant de l’immeuble, respecté par tous pour son souci du détail. Et puis il y a deux gamins qui n’habitent pas ici, mais qui n’ont pas d’autre foyer, et qui sont plus importants que quiconque pourrait l’imaginer.

Enfin, il y a les codeurs résidant temporairement sur le toit, et dont la disparition provoque une série d’événements qui vont menacer la vie de tous, et jusqu’aux fondations secrètes sur lesquelles repose la ville…

Bienvenue à New York en 2140.« 

Pourquoi ?

Il s’agit de Kim Stanley Robinson que l’on ne présente plus. Son dernier roman, Aurora est une réussite, et ce New York 2140, finaliste du prix Hugo, aborde des sujets intéressants, palpitants même. Connaissant, la précision de l’auteur, l’ensemble est des plus prometteurs.

Infos et Prix

Les chiens de l’Hiver de Dans Simmons

Dale Stewart, professeur de littérature et écrivain dépressif, revient dans sa ville natale, Elm Haven, quarante ans après la disparition tragique de son meilleur ami, Duane. Emménageant dans la maison de ce dernier, il renoue avec son passé pour mieux faire le point sur son présent chaotique entre divorce, tentative de suicide ratée et carrière au point mort. Surtout, il s’attelle à l’écriture de son grand roman, celui sur son enfance et sa bande de copains de la Cyclo-Patrouille. Mais les fantômes de la bourgade du Midwest n’en ont pas fini avec lui, et des phénomènes étranges se succèdent jusqu’à ces chiens qui rôdent autour de chez lui, toujours plus gros à chaque passage. Alors que l’hiver s’installe, la limite entre réalité et hallucinations s’affine… jusqu’à la folie ?

Pourquoi ?

Les récits que j’ai lu de Dan Simmons de m’ont jamais déçue. Je n’attends pas que l’auteur rivalise avec le magnifique Hyperion, surtout que la promesse est tout autre avec ce roman d’angoisse. Il me semble parfait pour nos longues soirées hivernales, surtout adapté à la période d’Halloween!

Infos et prix

Dossier Arkham d’Alex Nikolavitch

Le corps déchiqueté du détective Mike Danjer est retrouvé au milieu d’un monceau de papiers. Il pourrait s’agir à première vue d’un banal meurtre en chambre close. L’examen des feuillets souillés, un dossier qu’il avait constitué au fil d’une très longue enquête, démontre qu’il avait mis au jour un indicible complot.
Des forêts insalubres de Nouvelle-Angleterre aux plateaux du Tibet, des Contrées du Rêve au marché de Damas, de sinistres individus se préparent à un événement cosmique…
Danjer y a laissé la vie, d’autres y ont perdu la raison…
Saurez-vous démêler tous les fils du Dossier Arkham ?

Pourquoi ?

J’aime bien ce que nous propose l’auteur, et le théme colle parfaitement avec la période d’Halloween. Foncez pour des soirées pleines de frissons!

Infos et prix

Et puis un dernier pour coller avec l’actualité

L’épidémie de Sidmak

Ici ton médecin de famille […] Quand on trouvait encore du DDT, quand sa vente n’était pas encore interdite, est-ce que tu en mettais dans ton jardin ? ― Bien sûr que j’en mettais, répondit Helen. Je pense que la plupart des gens qui ont un jardin le faisaient. J’ai utilisé ça pendant des années et des années, et je t’avouerai que ça me manque. » Sensation de fatigue, irritabilité, dépression, douleurs musculaires… Et si tous ces symptômes en apparence bénins étaient liés ? Un médecin de campagne tente de découvrir ce qui a plongé ses patient·es dans un état de manque. A l’heure où l’utilisation des pesticides ne cesse d’augmenter malgré les maladies qui touchent agriculteur·ices et consommateur·ices, il est passionnant de lire cette nouvelle de Simak, véritable cri d’alerte.

Pourquoi ?

Un Sidmak, cela ne se refuse pas! Vous ne connaissez pas ? C’est l’occasion de rectifier avec ce court roman en phase avec notre actualité.

Infos et prix

Apophis, ne nous as-tu pas caché quelque chose ?

JEUX

Vous avez pu découvrir quelques articles liès à l’univers ludique.

J’ai également joué à quelques autres jeux :

Scythe :

View this post on Instagram

J ai perdu!

A post shared by Albédo (@lutin82) on

Le 7° Continent

View this post on Instagram

7th Continent

A post shared by Albédo (@lutin82) on


Adieu Sean, un de mes acteurs de cœur depuis si longtemps!

En illustration, dans un film et un livre que j’adore, Le Nom de la Rose!

25 réflexions sur “Octobre s’achève sur un huis-clos

  1. J’avoue que n’étant pas fan des ambiance de type halloween, en général le mois d’octobre est assez creux pour moi niveau repérage et sorties 😛

    Beau craquage en tout cas, t’as de quoi lire pour un moment avec ça ^^

    Une belle reprise des articles aussi, ça fait une belle liste.

    Beau bilan finalement 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai bien aimé Lady astronaute et je pense lire Vers les étoiles et Mangeterre.
    J’aimais bien aussi Sean Connery,il était resté très humble et inoubliable acteur.
    Bon courage à toi aussi dans ces périodes difficiles que nous vivons.

    Aimé par 1 personne

    • Merci!
      Si tu as aimé Lady Astronaute, le roman va certainement te plaire. Et oui, Sean Connery est un acteur marquant et attachant. Cela reste un bien triste nouvelle.
      Merci et bon courage à toi!

      J'aime

  3. Beau mois de lecture ! Eriophora et Vers les étoiles m’attendent, le New york 2140 va probablement rejoindre ma musette et le Simak aussi.
    J’espère pouvoir tester Scythe un jour, mais après une cure d’amaigrissement de ma ludothèque, j’y vais à tâtons pour pas me retrouver submerger …
    On a déjà bien entamé le pot de miel de prunier, super bon, elles travaillent bien les petites.

    Aimé par 1 personne

    • Les Kowal sont bon, je ne doute pas qu’ils te plaisent. KSR et Sidmak vont certainement rejoindre ma PAL.
      J’aime bien Scythe, c’est un bon et beau jeu. Je ne suis pas submergée, car je dois avoir une douzaine de jeux, je reste dans ces eaux là. Il faut que le jeu soit tip-top pour qu’il réside à demeure autrement je le revends.
      Je suis heureuse d’apprendre que le miel te plait. 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s