Un printemps 2021 hivernal!

Hello à tous!

Comme chaque année au printemps, j’ai le plus grand mal à maintenir une activité régulière sur mon blog alors que la saison apicole bat son plein. Et le temps particulièrement froid et pluvieux n’a pas facilité le travail auprès des abeilles, je vous brosserai un court tableau un peu plus loin.

Il semblerait que nous n’apprenions pas forcément de nos bêtises passées. En effet, il y a quelques mois, alors que le printemps illuminait nos contrées- contrairement à cette année – nous avions décidé de rénover entièrement notre salon et salle à manger. Décision qui avait impacté mon emploi du temps et mes visites sur les différents blogs des potes.

Figurez-vous que nous avons récidivé!!!

Cette fois-ci, c’est la salle de bain qui se fait une beauté toute nouvelle et bien plus moderne ( Adieu, le marron moche des années 85!). Aussi, avons-nous TOUT cassé…. 48 h avant le début du 3° confinement…. et la limite des 10 km nous a mis dans l’embarras le plus complet, avec l’obligation de chercher des solutions de remplacement, faire des travaux que nous n’avions pas l’habitude (les amis étaient au-delà des 10 km….). Nous avons fait nos classes sur le net et sur YT!

Nous y sommes parvenus, mais au prix de grosses prises de tête, de beaucoup de temps perdu, de l’énervement,… Nous n’avons toujours pas compris la décision gouvernementale assez absurde de fermer le rayon salle de bain des magasins de bricolage – car considéré comme non essentiel (tout comme les frigo, si, si!). Cela n’a guère faciliter notre progression! L’achèvement des travaux est en ligne de mire. Enfin.

Des nouvelles de nos abeilles

La météo hivernale a impacté grandement l’apiculture, de manière très négative. Suite à un hiver clément, les reines se sont mises à pondre avec gourmandise, déclenchant la naissance de millier d’abeilles, une perspective alléchante pour les miellées d’acacia et de châtaignier. Or, avril s’est habillé d’un froid hivernal ravageant bourgeons et jeunes fleurs, condamnant les abeilles à la disette. L’apiculteur se voit sollicité pour nourrir les colonies les plus fragiles, tout en assurant la charge de travail normale. J’ai pu constaté avec une certaine tristesse qu’une partie des colonies sauvages implantées en pleine nature ne donnent plus de signe de vie depuis cette vague de froid….

Le mois de Mai, n’a pas été joli, mais particulièrement froid et pluvieux. La disette menaçait de se transformer en famine. Les insectes restaient nombreux, enfermés dans les caisses en bois, provocant une grave crise du logement parmi cette population par ailleurs très active. L’impression était erronée, certes. Le temps leur imposant un confinement serré, nos hyménoptères s’entassaient et se roulaient les pouces, consomment dans leur inaction, les maigres réserves récoltées auparavant ou tapant sans vergogne dans les douceurs apportées par l’apiculteur chéri.

Hélas! Cette sensation demeurait tenace chez ces travailleuses; trop serrées, elle décident alors de se séparer, de diviser la colonie. Elles élèvent donc de nouvelles reines qui se battront à mort une fois, la « veille » souveraine partie avec 50% des troupes. C’est l’essaimage – ce nuage d’abeilles bruyantes que vous pouvez voir passer ou alors cette grappe d’insectes regroupée sur une branche ou dans une embrasure de fenêtre. Cependant, la toute nouvelle reine, vierge qu’elle est, doit se faire ensemencée pour assurer la pérennité de la colonie… mais avec la pluie, impossible de sortir; au bout de quelques jours, la colonie tue cette reine, inutile, se condamnant à une mort sournoise et inéluctable,… car il n’y a plus de ponte pour élever une nouvelle reine.

C’est un cauchemar quand le phénomène se reproduit sur plusieurs colonies. J’en ai 5 dans ce cas.

Putain de météo!

Et question lecture ?

Je vous avoue que c’est calme. Quand je prends un livre, je m’endors au bout de 3 pages, alors, je n’avance guère!!!

Lors de ces 2 mois, j’ai pu achever :

  • Dune de Herbert, un régal (les autres ont du mal à tenir la comparaison)
  • Les Portes des Ténèbres
  • Le Phare Défaillant
  • Berlin la Dépravée
  • Le Janissaire

En cours de lecture :

La chose venue des étoiles de Robert Bloch

Demain, un autre billet sur les livres et les jeux reçus ces dernières semaines!

Bonne fête à toutes les Maman

33 réflexions sur “Un printemps 2021 hivernal!

  1. Bon retour sur les ondes !
    La mésaventure que vous avez connu avec votre salle de bain, je l’aii connu l’année dernière lors du premier confinement avec ma cuisine. Nous avions décidé de faire refaire notre cuisine (en faisant appel à des pros). Juste avant le confinement, nous avons entièrement fait détruire la cuisine, sols et murs compris. Les travaux devaient s’enchainer rapidement, mais le premier confinement est arrivé juste à ce moment là. Nous avons ainsi vécu pendant 3 mois avec un sol en terre battu au milieu de la maison et une cuisine de camping avec une bonbonne de gaz installée dehors sur la terrasse et un frigo dans le salon. Heureusement qu’il avait fait très beau au printemps dernier.

    Aimé par 1 personne

  2. Super contente de te revoir par ici ! Même si je suis dépitée de lire toutes tes mésaventures. En Belgique les magasins de bricolage ont très vite rouvert et ont été considérés comme essentiel, je ne savais pas que ce n’était pas le cas en France..
    Au plaisir de te lire bientôt ! Oserais je demander si tu nous prépares quelque chose pour cet été ? 😇

    Aimé par 1 personne

  3. Tiens, vous ici ? 😉
    Ah les joies des travaux, moi j’avais plein de trucs à faire lors du premier confinement, mais avec les magasins fermés, forcément, j’ai eu un bon prétexte pour glander^^
    Alors, la récolte de miel va être compliquée ? Les fruitiers ont été bien amochés par le froid.

    Aimé par 1 personne

  4. Je comprends tes récriminations, je n’ai fait que des petits travaux récemment donc n’ai pas été trop embêtée, mais j’ai tout à fait pensé aux gens dans ton type de situation quand ils ont décidé de tout fermer brutalement… (si tu viens de commencer quelque chose tu fais comment ?? ou si quelque chose casse ??)
    Oh mince pour tes pauvres abeilles, je ne savais pas que ça pouvait se passer ainsi pour les nouvelles reines.
    Dune ❤

    Aimé par 1 personne

    • Oui, nous avons été bien embêtés, et très étonnés non seulement par les 10 km – quand tu habites en campagne, il n’y pas grand chose dans ce périmètre, et pas de magasins de bricolage – et ensuite, par la fermeture de certains rayons considérés comme on essentiel.
      Pour les abeilles, cette année est galère.

      J'aime

  5. Incroyable toutes ces aventures! Ton documentaire animalier sur les abeilles est sans concession. Ça ne rigole pas dans les ruches, quand la survie est en jeu.
    Je suis curieux de ton retour sur le Bloch. Il m’intrigue.

    Aimé par 1 personne

  6. Oh là là, quelle histoire ! C’est intéressant ça, les salles de bains qui sont non-essentielles… Heureusement que vous en voyez le bout ! Et plein de soutien à toi pour tes abeilles, j’espère que ça va repartir dans le bon sens. Je continue de me régaler avec la fin de mes réserves de miel, je fais durer le plaisir en attendant qu’on puisse enfin se revoir ! Plein de bises !

    Aimé par 1 personne

  7. Bon retour par ici !
    Je souhaite plein de soleil pour que tes abeilles puissent enfin butiner et faire leur vite correctement (on a attaqué le dernier pot de ton miel récemment, autant dire qu’il a du succès 🥰)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s