La Chose Venue des Étoiles – Robert Bloch

Mnémos

Robert Bloch est loin d’être un inconnu, essentiellement pour tout amateur de lovecrafteries. Cet auteur américain est né en 1917 (mort en 1994), s’est fait une place dans le cinéma et à la télévision en tant que scénariste (Alfred Hitchcock Présente, Star Trek,…). Il est aussi connu pour son roman Psychose. En 1959, sa nouvelle That Hell-Bound Train remporte le prix Hugo.

Ses échanges épistolaires avec Lovecraft ont marqué le début de sa carrière et orienté son imaginaire vers l’univers du Mythe, en partie.

Les Collaborations avec Lovecraft

Dès 15 ans, Robert Bloch et Lovecraft échangent régulièrement, le premier, admiratif du travail du second,lui soumet ses premiers écrits. L’écrivain encourage le jeune Bloch, et lui prodigue maints conseils. Jusqu’au jour, où Robert ose lui demander la permission de le « tuer » dans une nouvelle. Débute alors un dialogue entre eux par histoires interposées, formant un écho indicible et savoureux.

C’est l’objet de cette première partie, avec les 3 nouvelles écrites par Bloch. Lovecraft y répondra avec Celui qui hante les ténèbres en 1935. Cette collaboration fut poursuivie malgré le décès du premier avec un dernier titre évocateur, L’Ombre du Clocher. La saveur de cette trilogie se trouve décuplée avec la lecture du texte de l’aîné.

La Chose venue des Étoiles

Le protagoniste principal, et narrateur, nous explique les raisons qui l’ont conduit à devenir écrivain d’histoires étranges, un métier particulier et peu propice à la richesse. Néanmoins, il espère percé avec une oeuvre majeure. Lors de recherches, il apprend l’existence de livres occultes, sa curiosité est éveillée, et il entreprend une chasse.

Sa détermination paie et il trouve un des précieux manuscrits dans une boutique. Malheureusement, le texte est rédigé dans un langage ancien, aussi requiert-il l’aide d’un ami. Ce denier finit par accepter et commence à la traduire. En lisant tout haut certains passages, il déclenche une suite d’événements non maîtrisés…

Ce texte est accompagné par les notes ce Lovecraft, son intérêt réside à la fois dans la mise en scène de l’auteur, ainsi que dans son apport à la « correction » de la nouvelle. Cette dernière se lit avec plaisir, mais ne se démarque pas dans son originalité tant elle tente de reproduire un récit Lovecraft.

Les Serviteurs de Satan

Le pasteur Godfrey se dirige vers Roodsford où siègerait une fraternité satanique. Une fois sur place, il découvre un village exangue, pauvre, sans enfant, et recluse. L’accueil qui lui est réservé est plutôt glacial, et même menaçant. Il se fait donc passer pour un messager de Satan lui-même,….

Comme pour le texte précédent, la plue-value de ce dernier réside dans les notes apportées par Lovecraft. Outre, l’histoire en elle-même sympathique, c’est l’apport de l’écrivain qui y brille. En effet, nous décelons un grande culture aussi bien géographique qu’historique en n’oublions pas l’environnement. D’autres remarques litteraires permettent d’affiner le récit.

L’Ombre du Clocher

L’Ombre du Clocher prend la suite de la nouvelle de Lovecraft, Celui qui hantait les Ténèbres, avec l’enquête sur la mort de Blake. En effet, beacoup de questions restent sans réponse telle que la phrase de ce dernier, la nature du Trapézoèdre étincelant, iu encore pourquoi le jeter dans la baie. Fiske, l’ami de Blake en quête sur ses différentes pistes et remonde celle de Dexter.

La nouvelle est agréable à lire, il ya de bonnes idées, toutefois, l’élève n’atteint pas encore le niveau du maitre et surtout ne s’en détache pas assez pour offrir un texte qui portera sa marque bien à lui.

Le Cycle Egyptien

Le Dieu sans Visage

Un arriviste de premier choix découvre une statue dans le désert et souhaite la ramener à sa boutique malgré les réticences de ses hommes. Le retour de bâton ne se fait pas attendre.

Un des premiers textes de Bloch, dans une tentative d’hommage à Lovecraft. Elle est fort sympathique, présente un petit parfum d’exotisme avec cette statue interdite, le mythe l’entourant. Et qui ne reconnaitra pas Nyarlathotep ?

Celui qui ouvre la voie

Un archéologue et son fils trouvent une tombe égyptienne. Maudite évidemment.

Pas besoin de momies, de cafards par millier pour provoquer des frissons d’angoisse et de terreur. La chute est si bizarre, si saugrenue et ouverte à l’interprétation qu’elle laisse un sentiment malsain à la limite de la paranoïa. Un petit bijou

La Progéniture de Bastet

Un homme rend visite à un vieil ami qui partage la même appétence que lui pour l’occulte. Ce dernier a acquis des talents et décident de les mettre en oeuvre.

Une bonne nouvelle sacrificielle, avec en toile de fond des avatars de divinités égyptiennes. Elle présente de l’originalité et s’avère plutôt remarquable pour un des premiers textes de Bloch.

Le Secret de Sebek

Notre protagoniste éprouve une forte attirance pour la mythologie égyptienne. Il se rend à un bal costumé dont plusieurs invités partagent son intérêt. Ou presque.

La nouvelle est un brin prévisible, tout en étant agréable et teintée d’humour. La fin vaut la lecture.

Le Sanctuaire du Pharaon Noir

Un archéologue est fasciné par la légende de Nephren-Ka. Un jour, il a l’opportunité de visiter sa tombe. C’est sans surprise qu’il accepte l’invitation. Sur les murs sont inscrits des événements futurs.

Cette nouvelle parviens à combiner avec une belle harmonie l’exotisme des mythes égyptiens et le Mythe de Lovecraft. Certes l’issue est une fois encore prévisible, mais elle demeure tout à fait intéressante.

Les Yeux de la Momie

Cette nouvelle est la suite de Le Secret de Sebek. Un homme accompagne un archéologue dans la tombe d’un prêtre maudit. Mais il s’agit d’un piège.

Un récit prenant et très bien mené.

L’Etoile de Sechmet

2 photographe utilisent un artefact égyptien qui leur permet de réaliser des clichés exceptionnels. ILs piochent dans une dimension parralèlle sans comprendre le danger qui menace de les submerger.

Un excellent texte, tendu, et très bien maitrisé.

Les Récits du Mythe

Le Secret dans la Tombe

Un des premiers textes de Bloch qui souffre de sa jeunesse. Il reste efficace et drôle.

Un homme visite la tombe familiale.

Suicide dans l’Etude

C’est un peu Jekyll/Hide car il s’agit dun homme qui utilise l’hypnose pour laisser apparaître son double maléfique.

Le concept est original sutout quand nous songeons à un Robert Bloch de 17 ans.

La Grimace de la Goule

L’histoire d’une goule racontée par son psychiatre. Un des nouvelles d’un jeune Bloch. L’intérêt réside là.

L’obscur

La narrateur nous relate ses inquiétudes au sujet de son meilleur ami. Son comportement devient étrange, il vit de plus en plus reclus.

Un texte agréable à lire qui démontre un Bloch qui progresse de texte en texte.

La Mère des Serpents

Le président de Haiti pratique le vaudou.

Une nouvelle en hommage à Lovecraft, jusque dans le moindre détails.

L’Homoncule

La narrateur découvre qu’un de ses amis cache de sombres secrets.

Un texte bien maîtrisé, bien amené, avec une chute efficace et très satisfaisante, pour le lecteur.

Dans cette nouvelle, même si l’influence de Lovecraft reste perceptible, nous pouvons constater que Bloch s’en détache pour trouver son propre style, son propre rythme et étendre sa créativité. En effet, Bloch démontre une envie de forcer les frontières du « pur » Mythe lovecraftien, d’étendre cette aura sur des territoires plus vastes, plus divers.

La Créature dans la Crypte

Un homme a été kidnappé et enfermé dans une maison abandonnée. Celle-ci le fut pour une bonne raison.

L’histoire dela maison est particulirement bien amenée et donne toute sa substance au récit. La chute est horrifique et parfaite.

La Mort est un éléphant

Une nouvelle qui ne m’a pas bottée particulièrement.

L’Ile Noire

Trop classqiue pour vraiment se détacher.

Marché Démoniaque

Après un marché, un homme gagne des avantages. C’est suspect.

Prévisible, mais le texte reste sympathique.

Les Noces Ineffables

Une jeune fille communique avec un alien à travers ses rêves.

Nous sommes plus dans la fantasy que dans du pur fantastique horrifique. Elle se démarque pas son ton et son dénouement.

Carnet trouvé dans une maison Déserte

Au fond des bois, dans une maison abandonnée, un jeune garçon écrit dans un carnet qu’il est poursuivi par des cultistes et le monstre qu’ils ont invoqué.

Ce texte est excellent. L’ambiance est restituée avec bonheur, et la tension monte graduellement. L’histoire fait froid dans le dos.

La Crique de la Terreur

Des chasseurs de trésors sont à la recherche d’une fortune engloutie. Or, ce n’est pas ce qu’ils espéraient.

Cette longue nouvelle mélange une atmosphère lovecraftienne avec une dynamique pulp. Elle fut écrite plus tard, et l’expérience parle pour nous offrir un texte très abouti, avec un Bloch qui se détache de son modèle.

Philtre d’Amour

Une histoire « amour » pulp, drôle et courte qui tourne autour d’une potion, le philtre d’amour.

Autres critiques :

vous signaler!

Un petit coup de pouce pour votre lutin adoré :

Envie de soutenir le blog ? Vous pouvez le faire en passant par le lien en dessous (pas de frais supplémentaire!). Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

La Chose venue des Etoiles de Robert Bloch

Et cela compte pour le challenge du TRoll

7 réflexions sur “La Chose Venue des Étoiles – Robert Bloch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s