Qu’y-a-t-il dans ta ludothèque ? (4/10)

Les Dungeons Crawlers

Ces jeux de plateaux que vous pouvez trouver à la pelle en jeux vidéos (Diablo et consorts) sont également très présents sur les tables. Les fameux Portes/Montres/Trésors possèdent de nombreuses variations aux saveurs comparables, aux mécaniques relativement proches, aussi la différence se fait-elle généralement sur l’ambiance, la difficulté proposée, l’immersion et enfin la direction artistique.

Cthulhu Death May Die

« N’est pas mort ce qui à jamais dort… »Le rituel touche à sa fin. Les indicibles Grands Anciens s’apprêtent à envahir notre monde. C’est inévitable. Vous devez les détruire.

Cthulhu Death May Die ne déroge pas à cette règle.

Ce jeu de 1 à 5 joueurs se déroule sur un rythme effréné. Actuellement, les produits estampillés ‘Cthulhu‘ ont le vent en poupe et se portent bien. ‘Jusqu’à quand’ est la question clef tant les Grands Anciens semblent cordialement invoqués…

Sa particularité réside dans la mission des scénarios inclus dans la boîte : tuer le Grand Ancien. Sacrilège! me diriez-vous, et à raison, tant l’idée même d’abattre une de ces divinités paraît incongrue. Cette offre participe au charme du jeu, tout comme l’utilisation judicieuse de la folie.

Ce cadeau de Noël a eu l’honneur de la table 5 fois, et nous nous sommes régalés. Je reviendrai en détail sur le jeu ultérieurement.

4 against the Darkness

Ce jeu est à mi-chemin du jeu de rôle, du Roll&Write, et du jeu de plateau.

En effet, une fois, les quelques règles connues, vous devez créer 4 personnages, complémentaires de préférence, et vous voilà prêts à affronter les dangers d’un donjon pour la richesse et la gloire.

Tout se passe avec des lancers de dés (2 dés 6), et des tables. Votre imagination est en charge de l’aventure.

Normalement, il se joue en solitaire, mais nous arpentons les couloirs sombres à 2. Le livre de base ne propose guère plus que ce que je viens de vous décrire, néanmoins, de nombreux petits suppléments (peu onéreux) permettent de vivre des aventures palpitantes au court de différentes campagnes.

D100 Dungeon

Nous sommes ici, sur exactement le même principe que précédemment. Les deux doivent faire doublon me demanderez-vous.

La réponse sera négative, malgré beaucoup de similitudes. Nous arpentons les voies du dungeon crawler, car même s’ils se ressemblent, ils ne sont pas suffisamment identiques pour procurer les mêmes sensations.

Dans D100 Dungeon, vous interprétez un seul héros. Il se distingue surtout grâce à son supplément intitulé World Builder. En effet, ce dernier vous donne l’opportunité, non pas de vivre une aventure ici, ou là, sans lien les rattachant, en picorant, mais de poursuivre une vie d’aventurier en remplissant des quêtes et en découvrant le monde qui vous entoure.

10 réflexions sur “Qu’y-a-t-il dans ta ludothèque ? (4/10)

  1. Voilà qui donne bien envie de découvrir de nouveaux jeux! Pour ma part, je me suis arrêté de m’intéresser au genre après avoir participé pendant 1 an et demi à la campagne Gloomhaven, mais du coup, aller vers une forme de minimalisme est plutôt pas mal. Merci pour les références!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s