Sur la Glace – Emmanuel Chastellière

HSN – Célestopol 1922

Célestopol accueille en cette année 1922 une compétition internationale, les Championnats du Monde de Patinage Artistique. Parmi les concurrents, un athlète hors du commun se démarque, Victor Balagov. Il y est dépêché par l’Impératrice Russe elle-même, pour briller -ou pas – une dernière fois. Le Duc Nikolaï ne pouvant recevoir individuellement tous les compétiteurs, les délégations et les conjoints, il missionne Ajax, son automate pour s’occuper personnellement de Victor et de son épouse.

Sa participation aux Championnats du Monde s’avère un événement de premier plan tant ses sorties se font rares, et qu’il apparaît Sur la Glace comme l’apothéose de la grâce, de la beauté et du summum technique (à l’image d’un Roger Federer sur les courts de tennis 😉 ).

Très vite, nous nous rendons compte que la situation de Victor cache des enjeux extra-sportifs, il dégage de sa personne une mélancolie inhabituelle, même pour un champion sur le point de tirer sa révérence. Les raisons ce cet état d’esprit revêt une part de mystère qui intrigue notre être mécanique, doté de traits très humains…. et qu’il découvre. Lever le voile tient donc à la fois de la patience et d’un poil de pertinence, ainsi, s’agit-il d’une brève enquête psychologique.

Ajax accompagne Victor partout où celui-ci le souhaite, et la requête de ce dernier dénouera le fil de l’intrigue dans une succession de passages qui disputent l’émotion, alliée une touche de tragique à l’élégance.

Cette nouvelle joue sur plusieurs registres (social, histoire personnelle, suspens,…) et fait appel à notre empathie, notre réflexion ainsi qu’à notre imagination. En effet, il vous appartient d’en écrire la fin, de tirer les conclusions qui s’imposent en fonction de votre sensibilité et de vos dispositions d’esprit. La relirai-je un jour durant lequel ma mélancolie serait importante, je n’imaginerais pas le dénouement de cette première lecture.

Nous noterons la brève « apparition » d’un dénommé Lénine…

Vous aurez saisi qu’il s’agit d’un gros coup de coeur lors de ma lecture de Célestopol 1922 d’Emmanuel Chastelliére, aussi, tenais-je à la mettre en lumière. Les circonstances du week-end lui donne un cadre magnifique après la prestation de haut vol du duo français de patinage artistique Papadakis et Cizeron aux JO de Pékin!

Pour conclure, j’ai juste envie de dire : Bravo!

Un petit coup de pouce pour votre lutin adoré :

Envie de soutenir le blog ? Vous pouvez le faire en passant par le lien en dessous (pas de frais supplémentaire!). Ceci m’aide à financer l’hébergement du site sans publicité et à organiser des concours avec des romans à offrir.

Célestopol 1922 d’Emmanuel Chastellière

Et cela compte pour le challenge du TRoll

9 réflexions sur “Sur la Glace – Emmanuel Chastellière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s