Le jeu du Démiurge de Philippe-Aubert Côté

Le sommeil des arbres-machines

Le jeu du Démiurge, tome 1

Alire

Avec un tel titre et une superbe couverture de sf flirtant avec des éléments de fantasy, difficile de prime abord de deviner la tendance principale du roman de P.A. Côté.

Surtout que démiurge brouille les cartes avec délice, plusieurs acceptions tenant au deux genres de l’imaginaire pouvant s’appliquer. En effet, l’auteur s’est fait plaisir avec ce roman ambitieux ne délaissant pas le fond au profit de l’action, ou bien le worldbuilding au profit de la trame.

Pour un premier roman, Le jeu du Démiurge ne s’en laisse pas compter et nous propose une histoire qui mérite le détour.

« 2901 – Les Éridanis, lointains descendants hermaphrodites des humains, ont entrepris de coloniser la Voie lactée en s’établissant de planète en planète. À bord du Lemnoth, ces posthumains de chair et de métal s’apprêtent à accomplir un nouveau saut interstellaire afin de fonder une autre colonie sur Selckin-2. Parmi eux, Nemrick, de la caste des Ludis, qui a intégré la mission afin de suivre l’amour de sa vie, le Techno Rumack, qui rêve de créer un milieu de vie idéal pour leurs descendants…
3045 – Plus d’un siècle après l’arrivée des Éridanis, de nombreuses cités s’éparpillent sur Selckin-2. Elles sont habitées par les Mikaïs, une race à mi-chemin entre homo habilis et homo sapiens créée par Rumack. Ce sont eux qui ont construit les prodigieux édifices de ces villes pourtant prévues pour des Éridanis »

Lire la suite

La quête de Lya de Tristan Valure

Une fantasy YA

 

« Fougueuse et insouciante, Lya ne peut se résoudre à se laisser bercer par la douce vie de Salinar. Après avoir découvert la trace d’une communauté disparue appelée « les Voyageurs », elle n’aura de cesse d’en savoir davantage sur l’histoire de son peuple : « le peuple des étoiles ».

Sa quête la mènera, au gré des rencontres et de ses voyages à travers les provinces, à découvrir des aspects insoupçonnés du monde qui l’entoure. »

Voici une fantasy typiquement made in France, et cela peut surprendre au premier abord dans Albédo. Mais voilà, deux éléments particuliers ont attirés mon attention : la mention d’un peuple des étoiles ainsi que cette quête tournée vers la connaissance.

Lire la suite

TAG de fin d’année 2017

TAG

Ce TAG spécial fin d’année est l’œuvre du Pingouin vert. Oui, Vert, le Pingouin. Je ne sais si c’est parce que notre blogueuse polaire a pris un bain radioactif ou s’il s’agit d’un croisement entre Hulk et un manchot… Allez savoir.

Toujours est-il que ma petite personne, haute comme 3 pommes se trouve nominée pour ce TAG de fin d’année, édition 2017. Pas question de rétrospective livresque, seul le  tour du calendrier émotionnel est concerné. Je ne vous cache pas que mon intérêt du livre reste au centre de cette attention. 😉

Lire la suite

Métro 2033 de Dmitri Glukhovsky

En Rouge et Noir.

L’Atalante

« 2014. Une guerre nucléaire a ravagé la Terre. 2033. Quelques dizaines de milliers de Moscovites survivent tant bien que mal dans le métro. Ils sont organisés en microsociétés qui habitent une ou plusieurs stations de métro, se dotent de diverses formes de gouvernement et de croyances. Les tunnels sont laissés aux parias, aux rats et à tout ce qui rode dans les ténèbres. Artyom est l’un de ces survivants. »

Voilà un résumé éditeur alléchant et qui informe parfaitement le lecteur sur le contexte du récit ainsi que l’ambiance a en attendre. Je le trouve parfaitement réussi – pour une fois – au même titre que le roman lui-même, Métro 2033. Lire la suite

Arkane de Pierre Bordage

 

La désolation

Bragelonne

Une lecture commune avec Maned-Wolf et un ressenti au diapason.

Arkane : une ville labyrinthique, bâtie selon la légende par sept maisons toutes puissantes, et dont les luxueux niveaux supérieurs sont occupés par un pouvoir corrompu. Là, ont cours intrigues incessantes, empoisonnements, meurtres, magie noire et décadence.
Après le massacre de son clan, Oziel, fille de la maison du Drac, s’enfuit des Hauts de la ville. Elle espère gagner les Fonds afin de rejoindre son frère condamné, et de lever une armée parmi les prisonniers du terrible bagne dans les profondeurs de la cité.
Oziel rencontrera sur son chemin Renn, un apprenti-enchanteur de pierre, et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée…

Ce premier tome d’Arkane, s’intitule La désolation, un titre approprié de multiples façons….

Lire la suite

Quelques instants de lecture….

Novembre 2017

Me voici de retour après quelques jours coupée du monde, la faute au câble d’alimentation de mon ordinateur. Par conséquent, quelques articles sont en retard dont le présent billet.

Très prochainement au programme :

  • Métro 2033, bonne pioche
  • Arkane, belle déception
  • Le jeu du Démiurge, tome 1, bellle surprise
  • Darwinia, un RC Wilson étonnant
  • et une surprise

Quelques instants de lecture est un rendez-vous mensuel, proposé par le blog Les lectures de Mariejuliet, qui se tient le 1er jour de chaque mois et revenant sur le mois précédent.  Son objectif est de partager nos photos de livres, de moments de lecture, du mois passé,  mis en scène. Voici la bannière de ce rendez-vous:

QuelquesInstantsBan

Lire la suite

La « rentrée » Littéraire 2017…

…. Touche à sa fin.

Premières impressions

 

Le principe de ce tag est de dresser un bilan de ses lectures de la rentrée littéraire et de nommer au moins trois autres blogueurs pour qu’ils en fassent autant.

Merci à Lily lit!

J’apprécie particulièrement les TAG qui tournent autour des livres car c’est l’occasion de faire des points, de sélectionner certains titres sur lesquels je souhaite insister, et finalement d’utiliser la raison d’être du blog ; me remémorer mes lectures. Il y a tant de livres lus dont il  ne me reste que des impressions (sauf ceux qui m’ont le plus marquée), que je regrette de ne pas avoir garder des traces auparavant.

Lire la suite

La saga Vorkosigan

Un soleil brille dans le microcosme de la SF.

3 prix Hugo, 2 prix Locus, 1 prix Nébula

Je vous avez promis cet article depuis un petit moment, concocté spécialement pour convaincre quelques amateurs de SF qui ne s’y sont pas encore immergés. Si,si, ils existent!
Il s’agit surtout de décrire la richesse de l’univers et de ces thématiques, ainsi que d’indiquer l’ordre de lecture interne au cycle. Cependant, Lois McMaster Bujold nous offre des romans qui se suffisent à eux mêmes, comportant un début, un milieu et une fin. Ainsi, le lecteur ne se sent-il pas obligé de lire tous les récits de la saga, et peut sauter quelques tomes ou ne profiter que de ceux qui l’inspire vraiment.

Découvrons, si ce n’est déjà fait, la saga Vorkosigan.

Lire la suite

Miles Vorkosigan de Lois McMaster Bujold

Et un prix Hugo pour un nain précurseur.

Prix Hugo 1991

Les lauréats des prix de science-fiction et fantasy peuvent surprendre agréablement ou bien décevoir profondément. J’ai eu le loisir de goûter aux deux saveurs, avec des états intermédiaires. Miles Vorkosigan peut allégrement prétendre aux deux visages. En effet, il serait si facile de se laisser distraire par l’humour et la plume toute en peps de McMaster Bujold

« Être officier à bord « Prince Serg » , le vaisseau spatial le plus moderne de l’empire de Barrayar, tel est le rêve de miles Vorkosigan. Mais avant de voir son souhait exauce, il doit remplir honorablement sa première mission, à la station météo de l’île Kyril.
Le plus dur, ce n’est pas tant le froid polaire qui règne sur l’île. Non, le problème, ce sont les moqueries des autres officiers. Il faut dire qu’avec sa taille – a peine un mètre trente -, le nabot surdoué ne passe pas… Inaperçu ! Mais le pire, c’est le général Metzov, le chef de la base. Un forcené de l’autorité. A cause de lui, miles se retrouve accuse de mutinerie et renvoyé dans la capitale… »

Quatrième tome de la saga lu en autant de chroniques, l’article sera donc moins détaillé sur l’univers de ce cycle de space opera.

Lire la suite