L’Empire du Léopard – Emmanuel Chastellière

Bonne et sombre composition!

Critic

A l »annonce d’un titre de Flintlock made in France, inutile de préciser combien mon intérêt pour L’Empire du Léopard était important. Deux raisons à cette appétence, un engouement avéré à ce sous-genre martial de la fantasy ainsi qu’une forte curiosité liée à une production française dans ce sous-genre si peu mis en valeur dans notre pays.

Pour autant, je n’attendais pas une imitation de ce que les anglo-saxons, habiles en la matière, ont l’habitude de nous proposer. Mes espoirs reposaient sur une plume agréable, une histoire sympathique, une ambiance martiale assumée, et…. des combats aux mousquets.

Le roman d’Emmanuel Chastellière a répondu à tous ces points et je ressors de cette aventure en refermant un livre fort agréable.

Lire la suite

La machine à bonheur – Star Trek

Entre Sf et hédonisme

J’inverse l’ordre initial de mes publications de chroniques en raison des challenges estivaux, Je veux enfin marquer ma participation à celui que j’organise et à celui de Summer Star Wars! Quoi de mieux qu’un combo ?…

Un choix s’est imposé presque aussitôt alliant format court, space opéra et lecture facile. La Machine à bonheur de James Gunn fait prafaitement l’affaire. Tout au moins pour valider les deux défis estivaux, car pour le roman en lui même, c’est loin de faire un malheur.

Lire la suite

Juin 2018, entre hiver et canicule

Ça y est, le coup de feu est passé, vive le coup de chaleur!

 

C’est officieusement la fin du gros coup de feu, le temps très maussade jusqu’à mi-juin a exigé un gros focus sur le soin des abeilles; et au retour du beau temps, l’état des colonies a nécessité tout autant d’attention. A cela il faut ajouter le 25° open international de Montauban  (tournoi de tennis), et vous obtenez une fin juin chargé comme un troupeau de mules.

Lire la suite

Judas démasqué – Peter Hamilton

Une boîte de Pandore au parfum de poupées russes

L’étoile de Pandore, tome 4

Bragelonne

(j’en connais un qui va être content! 🙂 )

A l’issue des trois premiers tomes de L’étoile de Pandore de Peter Hamilton, nous avions laissé le Commonwealth en piètre posture. L’attaque initiale de Matinlumièremontagne a été si fulgurante, totale et puissante que 23 mondes ont du être abandonnés sous cette poussée furieuse. Le primien n’est pas porté sur la philosophie, et le constat limpide s’impose : il s’agit d’un affrontement à mort – eux ou lui.

Mais, il semble qu’un troisième larron tire avec doigté ses marrons du feu. Il ne serait pas étranger à cette rencontre pas si fortuite, et qui sert uniquement ses intérêts – au détriment des belligérants, bien entendu.

Cernés, acculés, les dirigeants doivent maintenir la cohésion, imposer les efforts nécessaires et prendre des décisions drastiques.

Lire la suite

Challenge Summer Short Stories of SFFF – saison4

ET c’est parti!!!

Vos aviez peur, au 17 juin toujours pas de nouvelles d’un de vos challenge favori, le S4F3 saison4! Vous commenciez à vous décomposer, vous liquéfier…. Le palpitant s’accélérait, le corps était perlé de sueur, les mains tremblaient.

Bouhh! le moindre bruit vous faisait sursauter…

Rassurez-vous le voici!

Cette saison, petit changement, c’est Albédo et votre lutin qui prennent les choses en main histoire d’épauler l’ami Xapur. Les clés de la maison sont temporairement à ma possession, pour la saison 2018. Le challenge étant celui de notre ami blogueur vous constaterez une reconduction des règles.

Lire la suite

Une poignée de romans pour l’été

… ou une minuscule percée dans l’obscurité éditoriale.

Ce petit rendez-vous trimestriel est devenu une habitude, et c’est une joie de proposer quelques nouveautés susceptibles de vous intéresser. L’opacité du calendrier des publications françaises ne s’est pas améliorée, et certainement des titres passent à côté de mes larges mailles.

Il s’agit de présenter les parutions en VF des 3 mois estivaux, mois de juin inclus. La difficulté est déjà relevée, alors je ne cherche pas à deviner au travers des volutes irisées de ma boule de cristal ce que septembre et au-delà nous réservent….

Lire la suite

Namathée – Florent Bainier

Le cycle des Acménes, tome 1

« Arcan a perdu la mémoire, et aurait perdu la vie s’il n’avait pas été sauvé au cœur du désert par une troupe de soldats venus de Namathée. Envoyés par la prêtresse du Temps, ils appartiennent à un peuple millénaire, protégé depuis toujours par les dieux. Mais leur roi est mort, et les signes divins désignant son successeur tardent à se manifester. Autour du royaume, les armées ennemies se font menaçantes, et convoitent les richesses de ses terres. L’empire sarthe, les tribus nomades oughares, et les mercenaires lorestiens se liguent afin de s’en emparer. Arcan devra apprendre à déchiffrer ses rêves prémonitoires pour tenter d’empêcher l’anéantissement de ceux qui l’ont aidé, et enfin découvrir qui il est. »

Un récit de fantasy antique qui détonne quelque peu dans le page d’Albédo, et pour cause, il est estampillé jeunesse!  Vous voilà sidérés, car ce n’est vraiment pas le style de lecture qui a ma préférence… Alors, pourquoi un tel choix ?

Lire la suite

Les derniers jours de l’émerveillement – Graham Moore

Et la lumière fusa…

 

Les derniers jours de l’émerveillement de Graham Moore, roman historique, faisait partie de ma liste de Noël, avec tout simplement la première place…. Pour dire combien l’envie de le lire était intense. Déçue, je ne le fut point, et je vous le recommande comme vous pourrez le constater.

Ce jeune auteur américain qui n’en est pas à son premier essai nous offre un roman passionnant sur la « guerre des courants » qui eu lieu à la fin du XIX° siècle. A travers, ces mots vous devinez qu’il s’agit d’un texte qui ne cadre pas totalement avec la ligne SFFF du blog.

Cette entorse se justifie toutefois par l’objet de l’histoire contée, les libertés prises par Graham Moore quant à la trame temporelle, et par les thématiques qui, elles, collent parfaitement avec un de mes genres favoris, la science-fiction.

Je tiens à remercier chaleureusement Aelinel pour sa brillante chronique ainsi que ma Bonne fée dont l’avis éclairé était convaincant.

Lire la suite