La machine à bonheur – Star Trek

Entre Sf et hédonisme

J’inverse l’ordre initial de mes publications de chroniques en raison des challenges estivaux, Je veux enfin marquer ma participation à celui que j’organise et à celui de Summer Star Wars! Quoi de mieux qu’un combo ?…

Un choix s’est imposé presque aussitôt alliant format court, space opéra et lecture facile. La Machine à bonheur de James Gunn fait prafaitement l’affaire. Tout au moins pour valider les deux défis estivaux, car pour le roman en lui même, c’est loin de faire un malheur.

Lire la suite

Juin 2018, entre hiver et canicule

Ça y est, le coup de feu est passé, vive le coup de chaleur!

 

C’est officieusement la fin du gros coup de feu, le temps très maussade jusqu’à mi-juin a exigé un gros focus sur le soin des abeilles; et au retour du beau temps, l’état des colonies a nécessité tout autant d’attention. A cela il faut ajouter le 25° open international de Montauban  (tournoi de tennis), et vous obtenez une fin juin chargé comme un troupeau de mules.

Lire la suite

Judas démasqué – Peter Hamilton

Une boîte de Pandore au parfum de poupées russes

L’étoile de Pandore, tome 4

Bragelonne

(j’en connais un qui va être content! 🙂 )

A l’issue des trois premiers tomes de L’étoile de Pandore de Peter Hamilton, nous avions laissé le Commonwealth en piètre posture. L’attaque initiale de Matinlumièremontagne a été si fulgurante, totale et puissante que 23 mondes ont du être abandonnés sous cette poussée furieuse. Le primien n’est pas porté sur la philosophie, et le constat limpide s’impose : il s’agit d’un affrontement à mort – eux ou lui.

Mais, il semble qu’un troisième larron tire avec doigté ses marrons du feu. Il ne serait pas étranger à cette rencontre pas si fortuite, et qui sert uniquement ses intérêts – au détriment des belligérants, bien entendu.

Cernés, acculés, les dirigeants doivent maintenir la cohésion, imposer les efforts nécessaires et prendre des décisions drastiques.

Lire la suite

Les derniers jours de l’émerveillement – Graham Moore

Et la lumière fusa…

 

Les derniers jours de l’émerveillement de Graham Moore, roman historique, faisait partie de ma liste de Noël, avec tout simplement la première place…. Pour dire combien l’envie de le lire était intense. Déçue, je ne le fut point, et je vous le recommande comme vous pourrez le constater.

Ce jeune auteur américain qui n’en est pas à son premier essai nous offre un roman passionnant sur la « guerre des courants » qui eu lieu à la fin du XIX° siècle. A travers, ces mots vous devinez qu’il s’agit d’un texte qui ne cadre pas totalement avec la ligne SFFF du blog.

Cette entorse se justifie toutefois par l’objet de l’histoire contée, les libertés prises par Graham Moore quant à la trame temporelle, et par les thématiques qui, elles, collent parfaitement avec un de mes genres favoris, la science-fiction.

Je tiens à remercier chaleureusement Aelinel pour sa brillante chronique ainsi que ma Bonne fée dont l’avis éclairé était convaincant.

Lire la suite

La Gloire de Vulcain – D.C. Fontana

Star Trek, 12

Fleuve Noir

Voici bien longtemps que je ne vous ai pas ennuyer proposer une aventure de Star Trek. En effet, j’ai profité de quelques jours de vacances – bien méritées – loin de la civilisation, pour me plonger dans des lectures « nostalgies ».

Mon exemplaire de La Gloire de Vulcain porte les stigmates d’une lecture régulière et passionnée depuis prés de 25 ans que je possède ce roman de la franchise. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, c’est mon tome préféré. Je l’adore.

Pourtant, le pitch n’a rien d’original :

« Avant Jim Kirk, l’Enterprise était sous les ordres du Capitaine Christopher Pike et de Numéro 1, son Second, une étrange jeune femme conçue pour être parfaite. Un jeune Lieutenant, Spock, rejoint cet équipage de légende… pour se retrouver au coeur d’un drame : la disparition de la Gloire de Vulcain, une pierre fabuleuse ressurgie du passé tumultueux de sa planète natale.
Avec son implacable logique,Spock viendra à bout d’un ennemi qui lui ressemble comme un frère. A un prix que nul ne voudrait payer. »

Alors pourquoi, diantre, suis-je si attachée à ce roman de DC Fontana ? Lire la suite

Dans la toile du temps – Adrian Tchaïkovsky

Une Brin-dille comme chef d’orchestre

Denoël. Lunes d’encre

Dans la toile du temps est le deuxième ouvrage d’Adrian Tchaïkovsky, lu et critiqué sur le blog. En effet, Guns at the dawn fut une véritable révélation ainsi qu’un coup de cœur important. Aussi, fut-ce avec une certaine fièvre, impatience et appréhension que je me suis immergée dans ce récit de SF peu courant.

Mes attentes ne seraient-elles pas trop élevées?…

Lire la suite

Bifrost 90 – Edmond Hamilton

Capitaine Flam tu n’es pas de notre galaxie,….

Voici, un dossier qui est à la fois logique et inattendu. Pourquoi ? Généralement, Le Bélial nous propose des dossiers sur des auteurs dont le cœur de leur œuvre est la SF spéculative, sérieuse, technique ou scientifique – ou sur des précurseurs des genres.

Ce n’est que généralement, car nous avons déjà pu lire des Bifrost dédiés a des écrivains plus « funs » ou même aux vampires…. Logique, car la maison d’édition publie sous peu son troisième tome des aventures de Capitaine Flam.

Découvrons, cette cuvée consacré à un auteur très pulp!

Lire la suite