Tempête solaire – Baxter & Clarke

Plongée au cœur du Soleil

L’Odyssée du temps, tome 2

Bragelonne

Ce tome fait suite à L’œil du temps du duo d’écrivain de Hard-SF Baxter & Clarke, portant davantage la marque du premier que du second, contrairement au volume d’ouverture.

L’Odyssée du Temps porte un titre qui évoque sciemment, une œuvre phare d’un des maîtres de la SF (hard-SF). Si le lien lors de ma première lecture entre les deux me paraissait évident, ici, ce n’est pas le cas, n’ayant pas lu la suite de 2001, L’Odyssée de l’espace.

« Des scientifiques découvrent une anomalie au cœur du soleil. Elle est la preuve d une intervention extraterrestre. Et voilà qu’une tempête solaire qui exterminera toute vie sur terre au milieu d’un déluge de radiations mortelles est annoncée. La construction d’un bouclier orbital gigantesque entre la Terre et le Soleil est décidée, mais, à l’approche de l apocalypse, la coopération entre les peuples de la Terre n est pas facile.« 

Tempête solaire commence aussitôt après L’œil du temps, avec le retour de Bisesa au Londres de son temps, soit en 2037.

 

Lire la suite

Judas déchaîné – Peter Hamilton

De mal en pis pour le Commonwealth, contrairement au lecteur

L’Étoile de Pandore, tome 3

Bragelonne

« Retour dans l’univers de Pandore, ou du moins ce qu’il en reste… Après les événements tragiques survenus durant l’invasion des Primiens et la perte de vingt-trois planètes, le Commonwealth panse ses plaies. La résistance humaine s’organise afin de contre-attaquer et le Commonwealth tente de bâtir une armada de nouveaux vaisseaux aux armes terrifiantes pour en finir une bonne fois pour toutes avec Prime. Mais, dans l’ombre, des traîtres veulent empêcher l’humanité de triompher. Le mystérieux Arpenteur des étoiles cherche à détruire notre civilisation, aidé par ses serviteurs aux immenses pouvoirs, tandis que l’Intelligence Artificielle hésite à intervenir dans le conflit. Le conflit interstellaire prend des proportions jamais atteintes et personne ne sera épargné par les retombées. Voici venir la guerre, l’horreur et la destruction. Voici venir Judas déchaîné ! »

Et c’est parti pour un troisième tome, prenant et jouissif! Lire la suite

Le Sultan des nuages – Geoffrey Landis

C’est la ouate!

Le Bélial

Prix Theodore-Sturgeon 2011

« Le futur… L’humanité a colonisé le système solaire au bénéfice de consortiums privés omnipotents régnant sur les transports spatiaux. Et ce jusqu’à la plus infernale des planètes, Vénus, dans l’atmosphère létale de laquelle flottent en chapelets de stupéfiantes cités volantes, véritables miracles de technologie high tech. Plus de la moitié d’entre elles, un millier environ, sont sous la coupe d’un seul et même homme, Carlos Fernando Nordwald-Gruenbaum, le sultan des nuages. Un homme… ou plutôt un enfant de douze ans qui ne pourra entrer dans la pleine possession de son héritage qu’une fois marié, et dont le pouvoir attire toutes les convoitises… Pour David Tinkerman et le Dr Leah Hamakawa, membres d’une délégation martienne récemment arrivée, les forces souterraines à l’oeuvre dans l’entourage du jeune satrape vont vite s’avérer plus mortelles que Vénus elle-même… « 

Je vais éviter de vous faire le jeu du ciseaux, pierre cailloux. J’opterai pour la version pierre,œuf, roman. 😉

Lire la suite

Spin – Robert Charles Wilson

Quels tours de main !

Denoël – Lunes d’encre

Prix Hugo 2006, Grand prix de l’Imaginaire 2007

« Alors, cela fait de nous des frères d’eau? » – Spin

(en référence à En Terre étrangère)

Spin est un roman de SF qui se révèle fidèle à sa réputation tout en honorant le prix Hugo décerné en 2006. Dense sur le fond, très abordable dans la forme, ce récit illustre avec brio le potentiel à la fois spéculatif et romanesque de notre genre.

Pour commencer, Robert Charles Wilson choisit un entrée en matière percutante : la Terre se trouve soudainement englobée dans une mystérieuse sphère.

« Une nuit d’octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles. Bientôt, l’humanité s’aperçoit que la Terre est entourée d’une barrière à l’extérieur de laquelle le temps s’écoule des millions de fois plus vite. La lune a disparu, le soleil est un simulacre, les satellites artificiels sont retombés sur terre. Mais le plus grave, c’est qu’à la vitesse à laquelle vieillit désormais le véritable soleil, l’humanité n’a plus que quelques décennies à vivre... »

Lire la suite

Pandore Abusée de Peter Hamilton

NE PAS OUVRIR LA BOITE!… Too late

L’étoile de Pandore, tome 1

Bragelonne

Avec cette tétralogie Pandore, Peter Hamilton a choisi le gigantisme pour poser le cadre d’une aventure tout aussi impressionnante. Il n’y a pas d’intention de révolutionner le genre SF, d’explorer des courants novateurs ou de spéculer sur des idées philosophiques d’avant-garde, uniquement l’ambition de nous faire vire des moments intenses et les frissons d’une aventure spatiale XXXL, sans que le fond ne soit délaissé pour autant.

Et, c’est plutôt très réussi, que ce soit pour Maned Wolf ou pour le lutin que je suis, lors de cette chouette lecture commune.

Pandore Abusée est le premier tome (Pandore Menacée est effectivement le deuxième tome), dont le fil rouge, simple en soi regorge, de coudes et de détours ainsi que de quelques trames secondaires qui font de cet univers un ensemble riche, cohérent et complet.

Tout commence lorsque l’astronome Dudley Bose depuis le fin fond de sa planète observe la disparition d’une étoile à mille années-lumières de là. Cet événement est sensationnel lorsqu’il est naturel, mais cerise sur le gâteau, il ne s’agit pas d’une extinction naturelle et brutale. L’étoile a été entourée artificiellement par une sphère Dyson.

Quelle prouesse ! Le mystère est tel, que les instances du Commonwealth décident d’organiser une expédition…

Lire la suite

Face à Face avec Méduse de A.C. Clarke

Et autres nouvelles

Bragelonne

Prix Nebula 1972

Les chroniques de Méduse de Reynolds & Baxter étant au « programme » et faisant intensément saliver mes neurones; Face à face avec Méduse, la nouvelle l’ayant inspiré, s’imposait! Surtout que dans un cas comme dans l’autre, l’ami Apophis le conseille fortement.

L’objet de ce récit est contenu dans le titre, une première rencontre du troisième type. La saveur en reste particulière, il fut écrit par un des auteurs références de la SF : Arthur C. Clarke. Ce sont des atouts fort séduisants pour tout amateur de « grandeurs« . 😉

Lire la suite

Ninefox Gambit de Yoon Ha Lee

Les maths en Guest Star….N’ayez pas peur!

The Machineries of Empire

Ninefox Gambit est véritablement un pari, et plutôt rusé de la part de Yoon Ha Lee. IL s’agit « officiellement » d’un sapce opera militaire…. lauréat du prix Locus. En réalité, il est bien plus que cela, et il ne faudrait pas le bouder en raison de cette étiquette si mal perçue dans notre Hexagone.

Les hexarches (pour les 6 factions) sont confrontés à une crise d’envergure et utilisent leur arme ultime pour la contrer : le général déchu Jedao. Le worlbuilding étrange et captivant se révèle une petite pépite en soi, un univers dans lequel la sensation « alien » bat son plein…

Lire la suite

Bifrost 88 : Greg Egan

Le vertige de la science

« Mon but initial était d’écrire un conte anti-faustien sur la technologie, notamment à cause de ce cliché répandu qui m’agace : les humains seraient si bourrés de défauts et la technologie serait si corruptrice que cela nous mènerait à la ruine. »  Greg Egan au sujet d’Oracle.

Je n’ai pas de grandes affinités avec les textes de Greg Egan, conclusion tirée des lectures de ses recueils de nouvelles publiées au Bélial, et ayant lu et chroniqué Céres et Vesta. Autant je reconnais l’immense qualité de ces récits du point de vue sciences et techniques autant mon petit cœur s’assèche devant l’aridité émotionnelle de ceux-ci. Cependant cette phrase me touche beaucoup, changeant sensiblement ma vision de l’auteur et de sa prose. Je partage le même agacement que lui concernant la littérature qui se complait dans ce pessimisme bon ton (et consensuel).

Voici donc un dossier, s’il est vrai que beaucoup d’informations sont disponibles sur le net,  a réussi à me faire changer d’opinion au sujet d’un auteur.

Lire la suite

Cérès et Vesta de Greg Egan

Les surfeurs d’argent

Le Bélial

« Cérès d’un côté, Vesta de l’autre. Deux astéroïdes colonisés par l’homme, deux mondes clos interdépendants qui échangent ce dont l’autre est dépourvu — glace contre roche. Jusqu’à ce que sur Vesta, l’idée d’un apartheid ciblé se répande, relayée par la classe politique. La résistance s’organise afin de défendre les Sivadier, cible d’un ostracisme croissant, mais la situation n’est bientôt plus tenable : les Sivadier fuient Vesta comme ils peuvent et se réfugient sur Cérès. Or les dirigeants de Vesta voient d’un très mauvais œil cet accueil réservé par l’astéroïde voisin à ceux qu’ils considèrent, au mieux, comme des traîtres… « 

Un quatrième de couverture un peu trop éloquent pour le texte car il révèle quasiment toute la trame du texte. Cette habitude devient un peu trop régulière à mon goût . Ceci dit, décrit comme tel, le pitch possède des arguments pour séduire plus d’un amateur de lecture (et pas seulement le cercle de l’imaginaire).

Lire la suite