Le Fleuve Céleste – Guy Gavriel Kay

Et si magique.

L’Atalante

Ce roman de Guy Gavriel Kay fait suite aux Chevaux Célestes; 300 ans se sont écoulés depuis la fin des événements relatés alors, dans cette Kitaï directement inspirée de la Chine.

La guerre civile dont nous avons vécu les prémices dans le tome précédent laissa de profondes cicatrices dans le paysage asiatique. La Kitaï a peur de ses généraux et préfère désormais perdre du terrain face aux redoutables Cavaliers des Steppes plutôt que de s’exposer à une lutte fratricide. Les empereurs précédents choisirent d’abandonner une partie de leur territoires, une bande pourtant symbolique : les Quatorze préfectures bordant la limite nord du pays.

La situation n’est pas du goût de Ren Daiyan qui rêve de restituer toute sa splendeur à l’Empire.  De l’autre côté du spectre, nous trouvons Lin Shan, cultivée, unique qui enchante la cour de l’Empereur Wenzong. Leur destin est lié.

Lire la suite

Une guerre victorieuse et brève – David Weber

Honor Harrington, tome 3

L’Atalante

« Un vent de révolte souffle sur la République populaire de Havre. Mais la caste dirigeante connaît le remède : rien de tel qu’une guerre de conquête pour remplir les caisses et refaire l’union sacrée. Une guerre victorieuse et brève. Or l’ennemi est là : le Royaume de Manticore à la prospérité insolente. Alors les incidents de frontière se multiplient… C’est dans ce climat tendu qu’Honor Harrington reprend du service après une convalescence difficile. Elle est aussitôt confrontée à l’hostilité de l’amiral Parks, son supérieur hiérarchique. Et voici que son plus vieil ennemi revient la tourmenter…« 

Avec un esprit réducteur, nous pourrions comparer ce tome de Honor Harrington à un blockbuster hollywoodien. En effet, dans Une guerre victorieuse et brève, deux camps s’affrontent, les « bons » et les « méchants » dans des batailles spatiales épiques, des explosions à qui mieux mieux qui en mettent plein les yeux le tout agrémenté d’une bonne dose de cabotinage.

Dans ce troisième volume des aventures militaires et spatiales de HH, nous y retrouvons  ces ingrédients et même davantage. De nouveau notre héroïne se trouve aux prises d’un antagoniste de taille, et maintenant la femme doit faire face.

Lire la suite

Pour l’Honneur de la Reine – David Weber

Honor Harrington, tome 2

L’Atalante

La réussite de sa mission à Basilic a permis à Honor Harrington d’entrevoir un avenir militaire prometteur. Il faut se souvenir que le système stellaire précédent était une mise au placard. Dans ce deuxième volet des aventures de ce capitaine de charme et de choc, la situation est nettement meilleure avec sa nomination aux commandes du HMS Intrépides (un croiseur lourd).

Ayant fait ses preuves durant plus de deux années, l’amirauté lui confie une mission de prestige :  l’escorte d’une mission diplomatique sur une planète éloignée.

« Depuis Mission Basilic, le capitaine Honor Harrington a pris du galon. A bord du croiseur l’Intrépide, elle commande l’escadre qui accompagne l’amiral Courvosier en mission diplomatique auprès du gouvernement de Grayson, dans le système de l’Etoile de Yeltsin. L’enjeu est de taille : devant les visées expansionnistes de Havre, il s’agit de s’allier un système encore indépendant. Mais peut-être la Flotte royale manticorienne a-t-elle commis une erreur en la nommant à la tête de l’escorte militaire : les Graysoniens, qui n’accordent aucun droit aux femmes, semblent le prendre comme un affront personnel. Et Honor a le sang chaud… Marine de l’espace, combats dans les étoiles… la saga d’Honor Harrington est l’équivalent moderne des romans d’aventures maritimes, cycle de space operas d’une haute cohérence technologique. »

Lire la suite

L’Artefact – Jamie Sawyer

L’Artefact de Jamie Sawyer

Lazarre en guerre, tome 1

L’Atalante

Voici un roman dont le premier chapitre se clos avec brutalité. Notre héros Conrad Harris décède en mission lors d’un affrontement contre les Krells, et tout son équipe avec.  Inutile de dire que cela fait un choc.

Dans un futur assez lointain, l’humanité a colonisé la Voie Lactée mais s’est cassée les dents sur une espèce d’aliens particulièrement agressive et vindicative.  Cette rencontre du troisième type a dégénéré en une guerre presque totale bien que le berceau de l’homme ne soit pas (encore) menacé. A la régulière, les Krells sont imbattables, ils représentent la machine de guerre biomécanique parfaite. Aussi, les scientifiques ont-ils réussi à développer un programme de simulants,  des clones dont l’ADN a été modifié pour en faire de super soldat. La doublure peut être sacrifié lors d’une mission tandis que son « pilote » survit. La référence à Lazarre paraît donc toute indiquée. Une référence qui montre la volonté de proposer une sf plus réfléchie qu’une simple baston galactique.

Lire la suite

Les Chevaux Célestes – Guy Gavriel Kay

Les Chevaux Célestes de Guy Gavriel Kay

L’Atalante

« Le monde vous offre parfois du poison dans une coupe incrustée de pierreries, ou alors des présents stupéfiants. Il n’est pas toujours facile de distinguer les deux. » – GG Kay

 

Ce sont les phrases clés de ce roman. Et pour cause, Shen Tai se voit offrir 250 Chevaux Célestes. Ils sont mythiques, convoités et idolâtrés. 250 est un chiffre exorbitant, l’Empire Kitai dans son ensemble n’en possède pas l’équivalent. Il y a de quoi bousculer l’équilibre des pouvoirs au sein de ce pays millénaire, de quoi composer des poèmes immortels. Telle est la nature de ce présent… en apparence.

« Il n’est pas toujours facile de distinguer les deux. »

Lire la suite

La Flotte perdue : Téméraire – Jack Campbell

Téméraire de Jack Campbell

La Flotte Perdue, Tome 2

L’Atalante

 

La Flotte Perdue ou la Retraite des Dix Mille revue et corrigée. Autant de soldats à rapatrier à travers une contrée hostile en pleine période antique, je vous laisse imaginer l’ampleur exceptionnelle de la chose. Avec la flotte de Jack Geary, nous rencontrons le même gigantisme et un espoir tout aussi mince de parvenir à bon port. En effet, Jack Campbell s’est largement inspiré du fameux exploit de Xénophon et de sa traversée de l’Asie Mineure au IV° siècle avant Jésus-Christ.

Isolés sur les plaines entre le Tigre et l’Euphrate, les mercenaires sont conduits par le stratège grec : cette campagne est connue dans l’histoire sous le titre de « Retraite des Dix Mille » (les Grecs de la retraite sont 13 600). Dans son ouvrage l’Anabase, Xénophon stigmatise les faiblesses de l’Empire Perse, relate les péripéties du trajet, les combats difficiles et les rapports humains conflictuels. C’est ce que propose Campbell dans sa saga de space opera

Et, l’auteur américain réussit plutôt bien son coup.

Lire la suite

La Compagnie Noire – Glen Cook

La Compagnie Noire de Glen Cook

Les livres du Nord, tome 1

L’Atalante

 

Jusqu’à cette semaine, je ne m’étais pas aventurée dans le jardin de Glen Cook et de La Compagnie Noire; l’importante œuvre de l’auteur ne titillait que modérément mon intérêt. La curiosité se manifestait régulièrement, mais cette dernière n’était point suffisante pour franchir le cap. C’est une critique d’Apophis, qui a secoué le cocotier et regonflé mon envie de me frotter aux rustres de cette unité (ainsi que ses chroniques successives en la matière).

J’avoue que la fantasy classique qui propose les quêtes initiatiques d’un jeune garçon ignorant tout de la prophétie dont il est l’objet ont fini par me lasser, tout comme les lourdes et habituelles ambiances médiévales européennes. Pour ce premier tome des Livres du Nord, difficile de placer l’intrigue dans un univers  aussi classique.

Lire la suite

Indomptable – Jack Campbell

Indomptable de Jack Campbell

La Flotte Perdue, tome 1

L’Atalante

Une situation désespérée, une flotte perdue et acculée, agrémentée d’un héros décongelé, le roman possédait les atouts pour m’interpeller. Deux questions trottaient dans mon esprit. Comment, stratégiquement parlant, le commandant en chef allait-il échapper à ce guet-apens ? Comment Black Jack Geary appréhenderait-il les évolutions des mœurs, après un séjour d’un siècle dans la glace de sa capsule de survie.

Je me suis donc lancée dans l’aventure de La Flotte Perdue de Jack Campbell,  réputée bas du front et trop militariste. Un véritable amateur de SF ne pourrait apprécier ce sous genre de littérature, paraît-il… D’ailleurs, aimer La Guerre Éternelle de Joe Haldeman signifierait que l’on possède une disposition d’esprit ou des facultés intellectuelles qui sont incompatibles avec l’appréciation d’un tel produit.

J’ai adoré La Guerre Éternelle, Indomptable va-t-il me satisfaire ?

Lire la suite

Chevalier de spectres et d’ombres – Poul Anderson

Chevalier de spectres et d’ombres de Poul Anderson

Flandry – Chevalier de l’Empire Terrien

L’Atalante

C’est un bonheur de terminer avec le meilleur récit de Dominic Flandry, c’est également une tristesse d’achever l’aventure (du moins pour ce qui concerne l’édition en France). Ainsi est-ce un sentiment doux-amer qui persiste à la fin de cette lecture.

L’épopée fut belle, intense et pleine de fun ; elle ne se cantonne pas à un divertissement ludique et drôle. Certes, l’humour a été bien présent tout au long des nouvelles et romans de Poul Anderson, mais le lecteur a également pu découvrir un univers riche, élaboré et cohérent. Une histoire du futur qui ne joue pas simplement la carte du panache et du burlesque, mais qui offre une vision complexe et sans complaisance d’un empire galactique.

Dans ce dernier tome, Chevalier de spectres et d’ombres, les notes sonnent de manière nostalgique. Il y règne une harmonie un peu mélancolique, à l’image de toute une portion de la galaxie emportée par une entropie contre laquelle toute lutte semble vaine et dont l’issue est inéluctable. Ce rythme sourd nous l’avons peu à peu découvert dans les aventures de Dominic Flandry, mais c’est avec Le chevalier de spectres et d’ombres que le chef d’orchestre a fait jouer toutes les nuances. Le cycle de l’Empire terrien me fait penser au Boléro de Ravel : nous avons une entame douce, presque timide qui prend de l’ampleur et de la force au fur et à mesure que s’insère dans la symphonie une autre série d’instruments. Cette mélopée a pris ainsi toute sa dimension. (Après, je ne cherche pas à comparer le poids des deux œuvres dans le patrimoine culturel…)

J’espère avoir mis l’eau à la bouche de quelques curieux…

Lire la suite

Agent de l’Empire terrien (2005)- Poul Anderson

Agent de l’Empire terrien de Poul Anderson

Dominic Flandry

L’Atalante

Il y a quelque temps j’avais critiqué le même Agent de l’Empire terrien, mais dans la version OPTA de 1970. C’est sans conteste la premier fois que je lis le même livre à 6 mois d’intervalle. Ce ne sont pas exactement les mêmes, la version de l’Atalante nous offre une nouvelle traduction et surtout inclus 2 novellas de plus de 100 pages.

Dotée de cette nouvelle traduction et 40 ans d’écart, nous pouvons nous demander si cela influence la perception entre les deux exemplaires…

Lire la suite