« New » : Cookie Monster – Vernor Vinge

Cookie Monster de Vernor Vinge

Le Bélial

Prix Hugo 2004 et Prix Locus 2004

Dixie Mae travaille pour une hot-line sur une plateforme technique depuis peu. Elle reçoit un message surprenant qui évoque des moments intimes et secrets, comme si un maître-chanteur était à l’œuvre. Mais, cette jeune femme n’est pas impressionnable, elle décide découvrir de qui il s’agit et de corriger le méchant plaisantin.

L’enquête de cette jeune et forte personnalité, la mène à traverser le complexe et à croiser d’autres employés. Au fil de son parcours et de ces rencontres, elle commence à prendre conscience de manipulation dont est l’objet l’ensemble des personnes sur le site.

Il n’est pas possible d’en dévoiler davantage sans gâcher tout le plaisir de cette lecture. Lecture qui, au passage, est abordable – très abordable – pour de la hard-sf. D’ailleurs, ce fut une surprise pour moi alors que cet auteur est réputé difficile. Or, Vernor Vinge maîtrise son sujet à la perfection et délivre les éléments de sa trame avec un dosage élégant et particulièrement efficace.

J’ai trouvé ce court roman très bien construit et d’une crédibilité surprenante. Le thème est finalement d’actualité, ainsi la puissance de certaines technologies impose de soulever la problématique de l’éthique.   A la fin de cette novella, il ne serait pas étonnant que le lecteur s’interroge sur la réalité des phénomènes exploités ici.

Les personnages sont suffisamment élaborés pour les 112 pages de ce récit et Dixie Mae nous apparait être une forte tête dès les premières pages.

Comme toujours avec ce format, j’ai à peine le temps de m’immerger dans l’univers de l’auteur, de m’y impliquer et de m’attacher aux personnages que l’histoire s’achève déjà.  C’est toujours un regret quand mon appréciation va au-delà de la prouesse spéculative d’un auteur. C’est quand même du tout bon et je suis heureuse d’avoir découvert le fameux Vernor Vinge.

Note accessoire : j’adore la signature graphique de la collection  d’Aurélien Police.

 

Autres critiques : Xapur – ApophisLecture 42Maki –  l’Ours inculteLorhkan

7 réflexions sur “« New » : Cookie Monster – Vernor Vinge

  1. Ping : Un coup d’oeil sur Mars 2016 – Albédo

  2. Ping : Les vandales du vide – Jack Vance – Albédo

  3. Ping : Les enfermés – John Scalzi – Albédo

  4. Ping : Cookie Monster – Vernor Vinge | Le culte d'Apophis

  5. Ping : Cookie Monster – Vernor Vinge | Les Lectures de Xapur

  6. hyo

    Ce Vinge impressionnant de maîtrise narratrice, je n’ai pas encore lu Cookie mais je viens de finir « au tréfonds du ciel » » les 982 pages sont passées comme dans un rêve! Dès les premières pages t’as compris le niveau! Thématiques,personnages,atmosphere(s) sont soignés avec une tension quasi constante, bref beaucoup de savoir faire et un talent manifeste pour que le lecteur se sente impliqué.
    Désolé je m’étale mais ce fut une heureuse découverte personnelle et j’ai refermé l’ouvrage avec beaucoup de regrets ( snif c’est fini!?)

    Aimé par 2 people

    1. Non, tu ne t’étales pas, et je suis heureuse d’avoir des retours comme cela!

      Cookie Monster est le premier texte de l’auteur que je lis. Même si l’histoire ne m’a pas scotchée, j’ai été séduite par ce qu’il parvenait à écrire et à procurer avec ce format.

      Je sais qu’il écrit peu mais que c’est intense, et si je comprends bien ( 😉 ), AU tréfonds du ciel est un des romans à ne pas manquer. Vu comme tu en parles, je l’inscris d’office dans ma wish-list, surtout que j’aime quand tout est soigné, et que le lecteur se sente impliqué.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s