Tête à tête périlleux avec un Troll

L’interview bucolique

 

La semaine dernière, Au Pays des cave-trolls s’est fendu d’un entretien ludique avec le lutin, une manière de découvrir une partie du tempérament de cette si charmante créature 🙂 (tout ce qui est petit est mignon, n’oubliez pas!). Il est donc temps de mette sous les feux de la rampe le troll, blogueur à 4 mains – avec un peu de souplesse, nous aurions pu rajouter les 4 pieds. Hélas, ce n’est pas leur fort.

Avant de passer à la série classique de questions/réponses, il faut narrer le contexte de ce jeu tout aussi agréable que dangereux.

La famille Trollesque m’a reçu au coin du feu au fin fond de sa cave  – bon vous connaissez désormais le pourquoi de la « Cave-troll », qui est tout simplement une contraction de l’expression  » la cave de la famille troll », mais c’était un chouïa long à prononcer pour nos bestioles. Breeef!

Contrairement à se que tout un chacun pourrait croire, la cave n’était pas humide pour un sous, assez confortable même, iiiiimmense (je sais pourquoi ils disent pays, maintenant!), et haute de plafond. Madame troll portait un pagne à fleur, et a les trois poils sur le caillou colorés en prune. La dame est coquette!!!! La carnation de la grande créature n’était pas si verte que cela, nous irions plutôt sur un joli olive/cuivre, comme quoi, le grand Maître Tolkien ne nous a offert qu’une version de l’espèce gigantesque. Et, ils ne sont pas si bêtes.

En revanche, j’étais un peu perdu entre les bibelots de ma taille, les marches qu’il fallait escalader, les marteaux en travers du chemin, les pieds de toute nature… Les tapis de poils étaient particulièrement dangereux, car je disparaissais intégralement dans cette jungle capillaire!! J’ai failli me faire écraser plus d’une fois par la progéniture de la famille!

Mais, tout courage, j’ai poursuivi l’aventure pour livrer un aperçu propre à démontrer la gentillesse d’au moins quelques représentants de ce peuple de géant.

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Passionnée par tout ce qui a trait à l’imaginaire depuis toute petite, aussi bien dans les films, livres que les jeux de société, avec une préférence pour le  fantastique et la fantasy bien que je lise de plus en plus de SF depuis quelques temps, j’ai souvent le nez dans un livre. J’aime aussi dessiner de temps en temps, des paysages en vacances en faisant des carnets de voyages ou des créatures liées à l’imaginaire.

Un rapport entre le blog et la série Kaamelott ? D’où vient ce titre d’un abord surprenant ?

Le nom du blog n’est pas en rapport avec Kaamelott bien que nous soyons chez les trolls de grands fans de cette fabuleuse série. Les 6 saisons de Kaamlott sont cultes chez nous et on les connait quasiment par cœur. Alors l’histoire du nom du blog est simple: nous adorons Lhotseshar et moi Tolkien et avons souvent vu les films adaptés dans Le Seigneur des anneaux. Dans la communauté de l’anneau, il y a une réplique de Boromir  » They’ve got a cave troll », réplique devenue culte chez nous je ne sais plus trop pourquoi d’ailleurs. J’ai trouvé drôle et décalé d’associer cave troll et « au pays de » qui vient de « au pays de Candy…. », ce qui a donné Au pays des cave trolls. Cela colle bien avec pas mal de nos centres d’intérêts: la mythologie nordique, Tolkien, et le second degré.

Pourquoi avoir créé un blog ? Peux-tu dire quelques mots sur ton blog ?

J’ai toujours aimé la lecture et j’ai fait des études de lettres modernes. J’ai aimé faire un peu de recherches pour mon mémoire. Comme j’aimais parler de ce que je lisais, je me suis dit un jour pourquoi pas le faire sur un blog, puis petit à petit l’idée a fait son chemin. C’est un moyen de partager sa passion, d’essayer de mettre en valeur ce qu’on aime et de connaitre des passionnés du même univers. Le blog parle de pas mal de choses mais toujours liées à l’imaginaire: au pays des cave trolls, on lit, on joue, on rêve. Donc le blog parle de tout ça, le plus présent étant tout de même les livres.

La composante jeu fait partie de l’identité du Pays des Cave-trolls, toute la famille joue aux jeux de plateau?

Oui mais le noyau dur de la famille qui joue souvent est composé de 3 personnes. Notre fille joue rarement, seulement à Mystérium ou à Dixit. Par contre, notre fils est déjà un très gros joueur malgré ses 7 ans. Il réclame un jeu au moins 14 fois par weekend, il est à fond!


Avez-vous un planning ludique, vous fixez-vous avec Lhotseshar un objectif en terme de découverte?

Pas vraiment de planning ludique mais les weekends sont synonymes de jeux en famille, les premiers vendredis du mois de soirée jeux à la ludothèque de notre ville. Lhotseshar a une application qui lui permet de noter toutes les parties de jeux que l’on fait, avec les participants, les vainqueurs. C’est très pratique quand il faut faire un bilan. D’ailleurs, il me faudrait la même pour les livres 🙂 . Pour les découvertes, c’est surtout grâce à la ludothèque, c’est pratique on peut emprunter des jeux et comme ça on en découvre des nouveaux. Et puis, comme on a des amis joueurs aussi, on en découvre aussi grâce à eux. On fait assez peu de salons ludiques, mais les rares où on va permettent aussi de faire des découvertes.

Comment et quand as-tu découvert l’Imaginaire?

Assez tôt, avec les romans de Stephen King que j’ai arrêté de lire après la parution de Jessie en 1992, que j’ai détesté. Mais aussi avec les films, Star Wars notamment que mon grand frère regardait en boucle, Willow m’a fait connaitre la fantasy. Puis après, j’ai fait pas mal de jeux de rôles de pas mal de genres différents.

Est-ce que ton entourage partage ta passion pour l’imaginaire ?

Oui pour l’entourage proche, c’est une des choses qui nous a rapproché avec Lhotseshar entre autres. Mais, pour les autres non, enfin pour la littérature. Les jeux oui, on a pas mal de gens joueurs dans notre entourage, moins de lecteurs.

Quels sont tes auteurs préférés ?

Je dirais Pierre Pevel, Fabien Cerutti, Jean-Philippe Jaworski, Ken Liu, Tolkien, Gemmell, Thomas Day, Dan Simmons, Neil Gaiman et Lovecraft. Ça fait beaucoup non? Mais quand on aime, on compte pas!

As-tu un genre préféré en Imaginaire ? Et un que tu n’apprécies pas ?

En fait non. J’aime tout du moment que c’est de l’imaginaire et que l’histoire m’intrigue. J’aime pas la bit-lit, tout les livres où il y a trop de romances. Les livres trop glauques aussi j’ai du mal. Mon petit cœur de troll est fragile.

As-tu un programme de lecture ? Comment choisis tu tes lectures ?

Non strictement aucun programme. J’essaye de me dire souvent, il faut que je lise ça durant ce mois et puis je ne m’y tiens jamais, comme pour les bonnes résolutions de début d’année. Après, quand je reçois des services presses, j’ai tendance à les lire rapidement et à les intercaler dans la PAL. Comme je lis souvent dans le train, j’ai toujours un livre dans mon sac et je réserve les gros livres pour la maison et les périodes de vacances. C’est à peu près la seule chose que j’essaye de planifier. Pour le choix des lectures, les avis des autres blogs me donnent beaucoup d’idées de lecture, puis après je pioche dans ma PAL un peu au gré des envies du moment.

Comment choisis tu les articles de ton blog et y a-t-il des lectures que tu ne chroniques pas ?

Les seules lectures que je ne chronique pas sur le blog sont celles qui n’ont aucun rapport avec l’imaginaire et que j’ai gagné sur Babelio. Sinon, en général, j’essaye de tout chroniquer. J’aime bien aussi faire des articles différents des chroniques de temps en temps, ça varie un peu. C’est comme ça que j’ai eu envie de faire des articles thématiques. J’ai pas mal d’idées sur ce point, mais, ils prennent beaucoup de temps alors soit je ne dors plus soit je lis moins, soit je trouve un retourneur de temps 😉

Quel est le livre qui t’as le plus marqué récemment ?

C’est une bonne question, je te remercie de me l’avoir posée. Tout dépend jusqu’à quand va récemment. Terreur de Dan Simmons m’a fait un sacré effet. J’y ai pensé pendant très longtemps une fois le livre fini et voir la série a ravivé le souvenir du livre.


Quels romans conseillerais-tu à quelqu’un qui veut découvrir l’Imaginaire ?

Tout dépend des goûts de celui que je dois conseiller. J’ai conseillé la série du bâtard de Kosigan à une amie qui devait faire un cadeau pour son neveu et cela  a très bien fonctionné. La collection Une heure lumière du Bélial est aussi pas mal pour découvrir l’imaginaire car ce sont des formats courts, variés et on peut y trouver de quoi satisfaire pas mal de personnes.

 

Question vitale, parle-nous de ton marteau et de la relation que tu entretiens avec? Est-ce que Thör n’est pas jaloux ?

Alors, il faut savoir qu’un marteau est essentiel pour un troll, on ne sort jamais de la caverne sans. Tous les trolls connaissent l’histoire des trolls qui sont sortis sans leur marteau et qui ont croisé un magicien à la longue barbe et au chapeau gris accompagné d’une bande de nains, ils ont fini en pierre. Alors, il faut toujours avoir son marteau avec soi. Il faut en prendre grand soin et l’astiquer tous les jours, le bichonner pour le maintenir en forme. Thor n’est pas jaloux, il a Mjöllni, l’arme la plus puissante des Dieux. En plus,  Mjöllnir revient dans la main de son lanceur, un rêve pour tout troll! Et puis, c’est pratique un marteau, on bricole avec, on peut taper avec, on peut s’en servir pour tout plein de choses.

 

Merci à ma délicieuse Troll pour cette idée somptueuse et de jouer le jeu avec autant de bonne humeur!

34 réflexions sur “Tête à tête périlleux avec un Troll

  1. Je m’attendais pas à cette contre-interview lol ! Totalement improbable l’histoire du titre du blog mais c’est bien original ^^ En tout cas c’est chouette cette complicité que vous avez noué au fil des années. Que vos deux blogs vivent encore longtemps et emplissent la toile de vos articles si intéressants !

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s