Qu’y a-t-il dans ta Ludothèque ? (2/?)

Les jeux de dés.

Lors du précédent article, j’évoquais les bienfaits aussi bien ludiques que cognitifs des jeux dits de société, ou jeux de plateau. Aujourd’hui je vous propose de nous pencher sur mes jeux de dé; à priori, c’est la catégorie qui demande le moins de concentration, de prises de décision et de réflexion. Si la chance s’avère un facteur non négligeable, nous allons voir qu’une bonne estimation des probabilités (faire des maths sert aussi à ça!) peut guider vers le succès.

En présentant, ces jeux de dés, j’exclus du billet tous les améritrashs de ce dernier. Pour ceux qui s’interrogerait, un améritrash est terme qui désigne des jeux de société, souvent américains, qui utilisent – tout aussi souvent – des figurines, et qui se basent sur des dés pour la résolution des actions, il tendent à privilégier les affrontements entre joueurs, ce qui est de moins en moins vrai actuellement (explorations de donjons, fantasy,….).

Contrairement aux jeux mis en lumière, ici, qui utilisent les dés comme coeur de leur système. En effet, ils participent au puzzle à résoudre, à la différence des autres propositions ludiques qui ne sont qu’un moyen (parmi d’autres) pour opérer des actions (avancer une figurine d’un nombre de cases, infliger des dégâts, les éviter, réussir un sort – ou pas), afin de chiffrer ces dernières.

Dans le cas qui nous occupe, les dés sont la pièce centrale. Et les lancers deviennent assez nombreux et réguliers pour déterminer une stratégie, pour dégager des tendances, ou tout simplement estimer des probabilités. La différence avec des Roll&Write présentés la dernière fois, réside dans les possibilités de modifier le ou les résultats.

Je souhaite vous présenter les 2 que je possède :

D Day Dice

Il s’agit d’un War Game coopératif, jouable en solo. Vous incarnez un groupe (ou des groupes) de soldats qui doit s’emparer d’un bunker lors du débarquement en Normandie en 1944.

Il faut progresser à travers la mitraille et les pièges ennemis; les pertes peuvent être lourdes et vous conduire à la déroute, ou en prenant les bonnes décisions, vous pouvez parvenir à vos fins. Il est évident que le hasard jouera un rôle déterminant, surtout en début de partie, et que des sorties capricieuses contre-carreront vos ambitions. Les probabilités n’excluent nullement une série désastreuse pour vous!

Il s’agit ici d’un Yams revu et corrigé, les cartes, tout comme le choix de la nationalité de départ, et d’autres effets de scénarios permettent de manipuler les résultats dans une certaine mesure. Votre stratégie de progression, tout comme les différents choix ont un rôle important à jouer.

Le jeu de base propose plusieurs lieux, à la difficulté croissante, des nations aux effets différents, des objets et spécialistes divers qui permettent une re-jouabilité très importante. C’est très addictif, fun seul ou à plusieurs!

Le signe des Anciens

Ce jeu appartient à l’univers des Arkham Files (ou dossiers d’Arkham) s’inspirant de l’oeuvre de Lovecraft et de ses héritiers littéraires. Il commence à être un peu ancien à l’aune de notre frénésie de consommation, puisqu’il date de 2012.

Vous incarnez des investigateurs (merci l’Appel de Cthulhu) qui tentent d’empêcher l’invocation d’un Grand Ancien, dans le Musée Miskatonic. Rien que cela. Bien entendu, cultistes, monstres et le temps jouent contre vous… et l’adversité sera rude.

Le jeu se base donc sur des lancers de dés, nombreux et sur des cartes représentant des pièces à l’intérieur du musée. Chacune dissimule un mystère, un obstacle, un puzzle qu’il vous faut résoudre grâce à la combinaison idoine de symboles… qu’il vous faudra obtenir sur les dés.

Chaque carte est différente aussi bien dans les puzzles proposés, que ses effets, ou encore dans les récompenses ou « punitions » possibles. Les investigateurs sont dotés de capacités diverses et variées qui permettent de tempérer des effets ou de modifier les jets de dés, tout comme les objets et artefacts qu’il est possible de gagner.

Le jeu est exclusivement coopératif, très facile à sortir, à expliquer ou à jouer. Les parties s’enchaînent dans la bonne humeur, les rires sont fréquents et la sensation procurée par la réussite lors du dernier lancer est enivrante!

La re-jouabilité est immense en raison de la nature du jeu, mais également grâce à la multitude de lieux, de personnages, d’objets et d’Anciens.

Je recommande l’achat de l’extension Forces Occultes. En effet, le jeu de base est fort sympathique, mais suivant les goûts peut manquer de difficulté. De plus, cette petite boîte, peu onéreuse, rajoute une mécanique agréable, en sus de nouvelles cartes et personnages, celle de Béni et Maudit, gage de rires supplémentaires!

Je me suis récemment procurée une autre extension, dont la difficulté est des plus corsées, avec un aspect narratif plus important, ainsi qu’une mécanique légèrement différente, car vous quittez les rues d’Arkham pour partir en expédition maritime… où les profonds vous guettent : Présages des Profondeurs.

Une petite conclusion

Malgré un système similaire puisqu’il s’agit de lancer 6 dés, les sensations sont totalement différentes, en terme d’immersion avec deux univers très marqués, les ambiances respectives restituées avec du matériel abondant, des mécaniques propres et l’imaginaire des joueurs.

Je les recommande vivement car ils sont une excellente porte d’entrée dans les jeux de plateau, en étant très accessibles, addictifs, et funs.

7 réflexions sur “Qu’y a-t-il dans ta Ludothèque ? (2/?)

  1. D day dice, je l’avais, il est très bien en solo, difficile tout de même.
    Je ne connais pas l’autre jeu, je vois beaucoup de jeux de cet univers (Lovecraftien) je n’ai jamais testé, j’imagine que c’est plus plaisant à jouer si on connaît l’univers ?
    J’avais le jeu disque-monde les sorcières, de l’univers de Pratchett et c’était plus sympa en ayant déjà lu quelques livres de l’auteur.
    On est plus jeux kubenbois ici, les eurotrash/ameritrash pas encore réellement trouvé celui qui plait en duo surtout, sans règles trop touffues.
    Intéressant ton article en tout cas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s