12 romans pour accueillir le printemps.

12 sorties pour s’éclater avant les beaux jours

 

Je vous propose une sélection de 12 titres qui  titillent malicieusement les mandibules à la veille du printemps (ou presque). En effet, la grisaille étant telle depuis deux mois, que j’emploie tous les moyens pour égayer les jours prochains quitte à invoquer férocement le printemps.

Planifier les achats et les lectures est un véritable casse-tête tant les éditeurs nous laisse dans le noir question sorties. Seules des interviews donnent des éléments plus ou moins concrets, quelques plateformes fournissent des pistes, les sites éditeurs sont plus ou moins discrets sur leur planning (hormis Le Bélial qui joue la transparence). Ce constat me désole, une simple recherche d’une visibilité trimestrielle est gourmande en énergie, les loupés sont forcément à l’ordre du jour, la frustration palpable…

Cette pratique est dommageable pour tous, le lecteur en premier chef, il devient difficile de s’organiser et nos porte-monnaies ne sont pas si extensibles. Les éditeurs en pâtissent également, car impossible de programmer des achats, de faire quelques économies pour les mois gargantuesques, d’inclure de futures et affriolantes publications dans ce genre d’articles… par absence de connaissance…

Est-ce si difficile d’éclairer le lecteur ? Quels sont les freins à la programmation à long terme (une année) ? N’est-il pas possible de faire des communications prévisionnelles ?

En attendant, je vous propose ma sélection de 12 romans pour éclairer vos futures semaines de lecture (en fonction de ce que j’ai trouvé).

Mars 2018

  • Téméraire T9 : La ligue des Dragons de Naomi Novik – Outre Fleuve

temeraire-tome-9-league-of-dragons-821870-264-432

L’invasion de la Russie par Napoléon a été stoppée net. Malgré l’hiver impitoyable qui s’abat sur les troupes, le capitaine William Laurence et le dragon Téméraire pourchassent l’ennemi en retraite. Ils aimeraient aller aussi loin que possible, porter dès maintenant un coup fatal à Bonaparte affaibli, dussent-ils pour cela se rendre au coeur de l’Empire.

Pourquoi :

Déjà les quatre premiers tomes à mon compteur et l’envie de poursuivre cette aventure de flintlock dans l’époque napoléonienne. Téméraire est un dragon fort sympathique, philosophe à ses heures perdues. Et si parfois l’histoire est redondante, Naomi Novik nous offre des voyages toujours exotiques et animés.

  • Blackwing d’Ed Mcdonald – Bragelonne

9791028104047fs

Sous son ciel brisé et hurlant, la Désolation est une vaste étendue de terre ravagée, née quand la Machine, l’arme la plus puissante du monde, fut utilisée contre les immortels Rois profonds. De l’autre côté de ce désert, grouillant de magie corrompue et de spectres malveillants, les Rois et leurs armées observent encore – et attendent leur heure…

Pour Ryhalt Galharrow, la Désolation n’a pas de secrets. Chasseur de primes armé pour affronter les hommes comme les monstres, il la traverse en quête d’une jeune femme aux mystérieux pouvoirs. Quand il se retrouve pris dans une attaque qui n’aurait jamais dû être possible, émanant des Rois profonds eux-mêmes, seule l’intervention inattendue de celle qu’il recherche lui sauve la vie.

Pourquoi :

Il s’agit d’un roman de Dark Fantasy teinté de post-apocalyptique; un courant qui me séduit comme vous le savez sans doute. L’auteur prend le contre-pied de la Hight Fantasy et de son élu. Ici, le héros cherche à contrer la prophétie dont il est l’objet. Le roman jouit d’un excellente réputation Outre-atlantique et affiche une moyenne de 4,2 sur Goodreads.

  • Le Lac aux Iles enchantées de William Morris – FORGES VULCAIN

Petite-Grive est une jeune femme dont la grande beauté inspire la vénération. Elle échappe à la sorcière qui l’a tenue prisonnière toute son enfance et sillonne le lac aux îles enchantées sur un bateau magique qui se nourrit de son sang. Sur chaque île, elle découvre divers aspects de l’existence et se trouve bientôt embarquée dans une quête où demoiselles et chevaliers, magiciens et sorcières se côtoient. Aidée par une fée protectrice, elle trouvera finalement l’amour, l’amitié et sa place dans le monde, au terme de ce touchant récit d’apprentissage et d’épanouissement féminin.

Pourquoi :

Auteur du XIX°, ce roman est dans la veine anglaise que nous connaissons. Il est aussi un des « premiers » romans de fantasy largement différent des écrits de Tolkien. Nous sommes davantage dans la veine de Lord Dunsany.  Le Lac aux Iles enchantées est réputé pour être son meilleur texte, tout en nuances et subtilité. Bref, je suis très curieuse de voir ce que nous proposaient les auteurs à cette époque.

Avril 2018, orgie en perspective

  • La Ballade de Black Tom de Victor Lavalle – Le Bélial

Musicien noir sans grand talent, le jeune Charles Thomas Tester vivote à Harlem en cette année 1924. Il pousse la chansonnette dans les rues pour un public de Blancs amateurs de jazz, et, à l’occasion, fait des petits boulots. Un jour, il croise le chemin de Robert Suydam, un occultiste qui l’engage pour jouer chez lui contre une somme faramineuse. Pourquoi ? Quels sont les buts de l’excentrique Suydam ?

Pourquoi :

Laissez-vous séduire!

  • La Porte de Cristal de NK Jemisin – Nouveaux Millénaires

La suite de La Cinquième Saison (Prix Hugo).

Pourquoi :

J’ai adoré le premier tome de cette trilogie, fascinée par l’univers ainsi que par l’association sciences et fantasy, intriguée par le trio de femmes d’orogénes. Il me tarde de poursuivre cette aventure.

Et pour ne rien gâché, ce deuxième tome a remporté un second prix Hugo!

  • La voie des pierres d’Elisabeth Vonarburg – A Lire

Au tournant du XIIe siècle de notre ère, l’Europe est divisée entre les Géménites et les Christiens. Si chez les premiers l’usage de la magie est étudié et enseigné, le seul fait d’être pourvu bien malgré soi du talent chez les Christiens peut valoir la mort. À Angresay, Briann ne pardonne pas à son père Carolus d’avoir refusé que les sages-femmes – ces sorcières ! – interviennent pour sauver Alyson, sa femme en couches. Furieux, il choisit l’exil et se joint aux Croisés. Dix ans plus tard, son jeune frère Cédric est maintenant devenu un homme et il se trouve au chevet de Carolus mourant, qui l’implore de courir quérir son frère pour le convaincre de rentrer à Angresay où l’attendent Maristel, l’épée des seigneurs destinée aux premiers nés, et un domaine à gérer. Si en l’absence de son aîné Cédric croyait profiter de cet héritage, c’est en toute bonne foi – voire même un peu soulager.

Pourquoi :

Je ne cache pas mon penchant pour les romans historiques et les romans de fantasy historiques détournant plus ou moins les événement d’alors. Quand la religion y est également abordée avec délicatesse, je ne peux qu’être intriguée. Elisabeth Vonarburg est largement connue et reconnue, alors même s’il n’y a aucun recul sur la qualité du présent livre, j’ai très envie de me lancer dans Ces Croisades!

Le petit plus : nous partons dans des contrées peu explorées en fantasy, alors ne boudons pas notre plaisir et pas de frileux!

  • L’Empire du léopard d’Emmanuel Chastellière – Critic

« J’ai présenté le projet aux éditions Critic comme un mélange entre Apocalypto et le manga Berserk. Autant dire que c’est sûrement ce que j’ai écrit de plus « fantasy » pour le moment, mais sous un angle loin d’être « médiéval » (je crois que je ne pourrais tout simplement jamais, trop de lectures passées dans ce domaine !).
Il se trouve en effet qu’en tant que traducteur, depuis mes débuts (avec Le Régiment Perdu) comme plus récemment (avec Les Mille Noms), j’ai toujours eu un faible pour ce que l’on peut appeler la flintlock fantasy.  Autrement dit, de la fantasy, mais dans un contexte avec armes à feu ! »

Pourquoi :

Comment puis-je résister à cette présentation si convaincante ? J’adore la flintlock, alors à la sauce Made in France, je ne demande qu’à tester!

  • Dans la toile du temps d’Adrian Tchaikovsky – Denoël

La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le « Monde de Kern », une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’espèce humaine. Mais sur ce  » monde vert  » paradisiaque, tout ne s’est pas déroulé comme les scientifiques s’y attendaient. Une autre espèce s’est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n’a pas du tout l’intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible est donc inévitable. Qui seront donc les héritiers de l’ancienne Terre ? Qui sortira vainqueur du piège tendu par la toile du temps ?

Pourquoi :

Déjà le résumé en soi fait saliver mes neurones et pétiller mes papilles. En outre, il s’agit d’une SF ambitieuse, intelligente, prenante… J’ai lu de nombreux retours positifs, et les thémes abordés sont ceux que j’adore : le space opera, les ET, le temps,…

  • Les nuages de Magellan D’Estelle Faye – Scrinéo

45e siècle. L’Humanité s’est étendue à toute la Voie Lactée. La nouvelle frontière, ce sont les Nuages de Magellan, mais les expéditions pour y aller se font rares. Vingt siècles plus tôt, l’humanité a maîtrisé l’énergie sombre, une ressource quasi illimitée, mettant ainsi fin aux guerres pour les énergies fossiles. Ont suivi plus de mille ans de liberté, d’exploration, d’avancées… Puis, insidieusement, de nouveaux jeux de pouvoir et d’influence se sont mis en place, conduisant à la multiplication des hors-la-loi et des pirates. Un mythe court dans la galaxie, selon lequel des pirates auraient créé sur une planète une république idéale, hors du pouvoir des Compagnies. Dans l’un des derniers postes frontières avant les Nuages, Dan, une jeune serveuse idéaliste, chante de la country dans un bar pseudo texan tout en rêvant de grandes métropoles stellaires. Elle est fascinée par Mary, une cliente taciturne dont on dit qu’elle aurait fait partie de l’expédition d’annexion de la planète légendaire.

Pourquoi :

En premier lieu, j’aime la musique de la plume d’Estelle Faye, mais en soi c’est loin d’être suffisant. Le projet me tente, avec cette exploration des Nuages de Magellan. Cette étendue est en soi un appel au rêve, associé avec une promesse d’aventure échevélle de space opera, je suis prête à le mettre dans mon viseur illico.

Mai 2018

  • Aux 12 vents du monde d’Ursula Le Guin – Le Bélial

Le livre d’Or d’Ursula Le Guin revue et augmenté de quelques nouvelles et d’une préface. cette grande dame de la SFFF nous a quitté et cette initiative est plus que prometteuse.

Pourquoi :

Sérieux ? Ursula Le Guin!

  • Les jardins de la Lune de Steven Erikson –

Le mécontentement gronde dans le vaste Empire malazéen; des décennies de guerres interminables, de purges, de querelles intestines et de heurts avec Anomander Rake – le seigneur de Lunerre – et ses mystérieux Tiste Andii ont fini par saigner à blanc les innombrables États vassaux qui le constituent. Même les légions impériales, depuis longtemps rodées aux effusions de sang, aspirent à quelque répit. L’autorité de l’impératrice Laseen demeure pourtant absolue, garantie par les redoutables assassins de la Griffe.
Aux yeux du sergent Whiskeyjack et de son escouade désabusée de Brûleurs de Ponts, ainsi qu’à ceux de Tattersail, unique magicienne survivante de la Deuxième Armée, la fin du siège de Pale aurait dû permettre de panser les blessés et de pleurer les nombreux morts. Mais l’impératrice en a décidé autrement, car Daurujhistan, la dernière des Cités Libres de Genabackis, reste encore invaincue.

Pourquoi :

Un monument de la Dark fantasy, si vaste, si ambitieux, épique et envoûtant. Incontournable!!!

  • Le Haut Royaume T3 de Pierre Pevel – Bragelonne

La suite des tomes 1 & 2. Que dire de plus?

Il est si attendu…. C’est Pierre Pevel, quoi!

 

Mais aussi :

  • Pandore T3 & 4 de Peter Hamilton, pour ceux qui ont lu les deux premiers tomes (moi!!!).
  • Lankhmar de Lieber Fritz, un classique!
  • Sphères d’influences de Ryk Spoor pour ceux qui ont lu le premier tome (qui est dans ma wish-list)

 

Rappel de ma sélection de février

67 réflexions sur “12 romans pour accueillir le printemps.

  1. Il y a plein de belles choses en tout cas là dedans ! Et sinon pour répondre à ta question sur le manque de transparence, je peux te dire que, là où j’ai bossé, le souci est que c’était un peu en flux tendu, tant que ça n’a pas été présenté aux distributeurs (environ 3 mois avant la sortie), les dates de sortie sont souvent incertaines.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’espère donner envie de les lire! 😉

      Pour les éditeurs, ce n’est pas un calendrier précis qui pourrait faire mon bonheur, mais de savoir ce qui est dans les tuyaux pour l’année en cours, une visibilité sur un semestre ne me semble pas si casse-tête.

      J'aime

  2. J’ai déjà lu Blackwing et Dans la toile du temps en VO, dans les deux cas je conseille vivement (surtout le second). Idem, évidemment, pour le cycle Malazéen (lu en VF dans une édition précédente), sans doute un des cycles les plus importants en Fantasy de ces dernières décennies.

    Black Tom, La porte de cristal et L’empire du léopard, je vais également les lire.

    Le tome 9 de Téméraire, vu que j’en suis au tome 5 seulement, ça risque d’attendre (surtout que poursuivre ce cycle n’est pas une priorité, en général c’est le premier truc que je repousse quand j’ai besoin de place pour un truc plus urgent).

    Le reste, non, ou vraiment pas prioritaire. Concernant le bouquin d’Estelle Faye, il faudrait vraiment des retours unanimes de blogueurs / blogueuses de confiance pour que je me lance là-dedans. J’ai déjà donné avec sa pseudo-Dark Fantasy à deux balles, si c’est pour la voir massacrer de la SF, non merci. Au passage, si certains croient avoir lu de la Dark en lisant Bohen, je leur conseille de lire Blackwing, ils comprendront vite la différence.

    Aimé par 3 personnes

    • Dans la toile du temps, je l’ai repéré chez toi. et depuis que je sais qu’il sort en VF je l’attends!
      Le cycle Malazéen est phénoménal. Et je le met comme l’incontournable sortie fantasy de ce semestre. S’il fallait n’en choisir qu’un…

      Black Tom déjà lu, et je t’encourage à y mettre une option. Les deux autres aussi, surtout que nous avions aimé la 5° saisosn.

      J’en suis au même point que toi pour Téméraire. Je le vois comme une sucrerie. J’aime ce dragon et son univers, même si le rythme de 2 par an me semble adéquat pour ne pas tomber dans une routine ennuyeuse. J’ai les 8 premiers, du coup, je compte compléter même s’il y a peu de chance que je le lise d’ici la fin de l’année….

      Je t’ai suivi sur Bohen. J’avoue que celui-ci n’est pas ma priorité. Mais, j’ai aimé ses nouvelles, et je me demande ce que cela vaut question SF.
      Après, j’attends aussi le Vonarburg…

      Aimé par 1 personne

  3. Je note deux romans qui pourraient me combler : Dans la toile du temps d’Adrian Tchaikovsky et
    Les nuages de Magellan D’Estelle Faye. Pour Faye, je dois lire son éclat de givre avant, et la parution chez Scrineo me fait douter : maison orienté plus jeunesse, doonc divertissant, mais manque de profondeurs dnas l’univers, les perso, l’intrigue. Du moins dans ce que j’ai lu chez eux.

    Sur le manque de visibilité des sorties littéraires, je ne comprends pas non plus. On pourrait croire que les éditeurs se regardent en chien de faïence et ne veulent pas dévoiler leurs « armes » aux concurrents. Mais dans le monde de l’édition SF, de ce que je lis dans certains forums, tout à l’air de se savoir longtemps à l’avance. Donc ce doit être pour le lecteur qu’ils agissent ainsi : créer un acte d’achat devant la sortie inespérée en jouant avec quelques SP. Et pour ce cas d’exception, on peut sortir quelques euros de plus, on mangera plus de pâtes ce mois là !

    Aimé par 1 personne

    • Je ne peux que partager tes incertitudes avec le Faye. J’ai bien aimé ce que j’ai lu d’elle. C’est vrai que scrinéo est plus orienté dans le divertissement (intelligent) ce n’est pas pour me déplaire quand j’ai envie de quelque chose de pas prise de tête, de léger. Comme Katz.
      Mais, je n’aurai pas d’attentes grandioses.

      Ah! je suis heureuse de constater que je ne suis pas la seule à être passablement frustrée sur les sorties. Tu pourras constater que sur les 12 livres présentés, il y a :
      – un recueil de nouvelles Ekumen(SFFF)
      – un Fantastique horrifique (Black Tom)
      – 8 romans de fantasy
      – 2 romans de SF

      Pourquoi ?

      J’ai trouvé très peu d’info sur les sorties SF des 3 prochains mois!!! Heureusement que janvier et février sont là pour m’alimenter en SF! Sinon…

      Alors sur les quelques forum que je suis effectivement les sorties et les programmes globaux sont connus à l’avance. Ca pêche sérieux du côté de la communication et de l’info vers le lecteur (potentiel).
      Je ne sais pas si c’est vraiment une bonne stratégie. Comme beaucoup j’ai un budget livres que je peux adapter en fonction des sorties dans une certaine mesure (je ne croule pas sous les SP! LOL ), mais quand il y a trop de titres en même temps, comme en janvier, j’ai du faire des choix, et cela attendra ou un mois vraiment creux, ou le prêt ou la sortie en médiathéque. Il y a quelques bouquins qui sont passés forcément à l’as pour d’autres qui m’auraient moins intéressés.
      Si il y a qu’un roman de temps à autre, on mangear une fois plus de pâtes, mais pas systématiquement! 😉

      J'aime

  4. Je lis ça avec la neige qui tombe dehors… 😉
    En tout cas, le programme est alléchant ! J’ai hâte de voir ton avis sur la suite de la Cinquième Saison, je vois tout le temps ce livre en librairie et il m’attire terriblement !!
    Et pour Pandore, est-ce que c’est une réédition ? J’ai trouvé les 4 tomes en numérique, je pensais qu’ils étaient déjà disponibles en papier depuis longtemps 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Et bien nous allons avoir plusieurs lectures en commun ! 🙂 Je n’avais pas vu passer le Blackwing mais je note, de même que La Ballade de Black Tome. C’est une très bonne idée ce genre d’article pour essayer de synthétiser un peu les quelques infos concernant les sorties, je vais peut-être te piquer l’idée 🙂

    Aimé par 1 personne

      • Pour les dates de sortie, je vous renvoie quand même à la réponse de Shaya.
        Perso, pour ce que j’en sais, les éditeurs aimeraient bien pouvoir communiquer plus en amont, mais on n’est jamais à l’abri d’un imprévu (du genre, le papier voulu n’est plus dispo et il faut que l’imprimeur en recommande au dernier moment), ce qui peut décaler de 15 jours-3 semaines une date de sortie annoncée trop longtemps en avance. 🙂

        Aimé par 1 personne

        • Oui, mais il y a éviter de communiquer des dates « risquée » ou incertaines à 2 ou 3 semaines et ne donner aucune visibilité…
          Nous sommes en février et nous n’avons que peu d’info pour de mi avril à début mai, pour après, je n’en parle même pas. Visibilité de 2 mois à peine.
          Je ne pense pas que cela soit si difficile d’avoir un calendrier prévisionnel et communiquer sur cette base, avec des projections du style 1° trimestre, 2°,3° ou 4° qui sont affinés sur justement 3 mois.
          Bref, je reste dubitative sur cette explication. 🙂

          J'aime

    • Ah! l’impression de SF vient de cette association – nouvelle – avec la dystopie/apocalytique, du coup cela donne une ambiance plus complexe.
      J’attends Blackwing depuis quelques temps, et il arrive. Je ne pense pas que nous serons déçus. 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Pour ma part j’ai bien noté dans un coin de ma tête le Téméraire (je ne l’attendais même plus, j’étais sur le point de revendre ma série complète si c’est pas un signe ça xD) et le Vonarburg… et une bonne partie des publications du Bélial’ bien sûr. Avec tous les rattrapages à faire de 2017 en plus j’ai de quoi m’occuper déjà…

    Aimé par 1 personne

  7. Va falloir que je surveille tout ça, j’avais repéré que Blackwing dans ta liste.

    Je suis en train d’écouter La cinquième saison de Jemisin sur audible et j’accroche vraiment pas, j’crois que c’est trop dépressif pour moi :/

    Aimé par 1 personne

  8. J’attends avec impatience la suite de La 5e saison !
    C’est vrai que c’est parfois frustrant le manque de transparence de certains éditeurs ! Si ça t’intéresse sur la page FB des pipelettes on essaie aussi de tenir un album sur les futures sorties. Il n’est bien sûr pas exhaustif, mais j’essaie de le mettre a jour au moins une fois par mois 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. De belles perspectives qui donnent envie, nous aurons cinq lectures communes :

    – La Porte de Cristal de NK Jemisin
    – Aux 12 vents du monde d’Ursula Le Guin
    – Issa Elohim de Laurent KLOETZER
    – Dans la toile du temps d’Adrian Tchaikovsky
    – Luna, T2 de McDonald

    Et je suis curieux pour La balade de black Tom, je vais peut-être me laissé tenter.

    Hâte de comparer nos avis et d’en discuter 🙂

    Aimé par 1 personne

  10. J’approuve cette idée d’article, espérons qu’il fasse venir le soleil 🙂
    Je suis tout comme toi, étonnée que les éditeurs ne communiquent pas plus en amont leurs parutions. Il y a peut-être des impondérables temporels que je ne connais pas (c’est tout à fait possible, je connais mal le monde de l’édition). Heureusement que tu as écrit cet article car justement je n’avais pas entendu parler de ces sorties. Allez, encore un peu de temps avant que le troisième tome ne soit traduit et ensuite je pourrai découvrir la série des Livres de la terre fracturée. Je n’ai découvert que deux romans d’Elisabeth Vonarburg, mais j’aime beaucoup sa plume. Ayant beaucoup apprécié « Les seigneurs de Bohen », je suis curieuse de « Les nuages de Magellan » (et puis, il est question de pirates !). À voir si le côté « space opera » pourrait me plaire, je vais attendre le retour des blogopotes 😉

    Aimé par 1 personne

    • Espérons, espérons!

      Et je n’ai pas vraiment de retours qui explique cette absence de visibilité. J’ai écrit cet article principalement pour cette raison (et il s’agit aussi de mon pense-bête sur ce que j’ai repéré).

      Ah! je ne vais pas attendre le tome 3 pour me lancer dans La porte d’Obélisque!! 😉

      J'aime

  11. Un grand merci pour cette sélection ! Car comme tu le soulignes très justement en intro, se tenir au courant des sorties est un véritable casse tête 😦
    J’ai repéré plusieurs titres qui me bottent bien
    – Téméraire évidemment (il faut que je reprenne ma découverte d’ailleurs ^^),
    – William Morris qui m’intrigue beaucoup ne serait-ce que parce que j’ai eu une grosse période pré-réphaélites,
    – Les nuages de magellan, dont le côté space opéra m’appelle
    – et bien sûr les jardins de la lune… que je n’ai jamais lu!

    … Faut que j’économise xD

    (sinon: Tigane et le Fleuve céleste m’attendent sur l’étagère, j’en commence un des deux la semaine prochaine <3)

    Aimé par 1 personne

  12. Cette invocation est parfaite ! Le printemps se fait toujours ardemment désirer de mon côté, alors autant dire que mes mandibules sont toutes frétillantes rien que de te lire !
    En fait, entre toi et moi, je ne savais même pas que j’en avais, jusqu’à ce qu’elles se manifestent grâce à tes pouvoirs de Lutin, et de charmeuse d’abeilles de surcroît ^_^
    Merci pour cette alléchante sélection qui illumine déjà les prochaines semaines, et augure de jolies escapades printanières 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ah! tu as la plume poétique et enthousiaste ce soir! C’est un plaisir de te lire.
      Les lutins sont des charmeurs d’insectes, et il y en a un qui sommeille en nous tous… aussi est-ce faicle pour moi d’harmoniser les mandibules et à la mention du printemps, elles frétillent! 😉

      J'aime

  13. Hey dis, est-ce que tu penses être gentille avec mon porte-monnaie là maintenant ? Hein n’as-tu pas honte petite Lutin ?
    Tant d’envie, tant de choses à lire ! AAAAAH ! (Blackwing hop dans la wish list direct)

    Blague à part, je n’ai jamais lu du Ursula Le Guin alors que son nom ne m’est pas inconnu loiiiin de là. Aurais-tu dans ta super grande besace, un ou deux titres à me conseiller pour commencer ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s